Jump to content
  • WAV ou MP3 pour un podcast ?


    Podcastics • Community

    AIFF, AAC, WMA, OGG : il existe autant de formats de fichiers audio qu'il peut y avoir d'usage. La bonne nouvelle, c'est que vous n'avez pas du tout besoin d'examiner toutes ces possibilités et leurs implications pour déterminer le format adapté à votre situation. Pour un podcasteur, deux options sortent clairement du lot : WAV et MP3.

    Quelle est la différence entre les deux ? La qualité sonore, et par voie de conséquence la taille du fichier. Le format WAV représente le même niveau de qualité que le CD audio par exemple. Au stade de l'enregistrement, il représente sans doute la meilleure option. Enregistrez votre podcast au format WAV, réalisez toutes les étapes de votre montage et de votre mixage, et vous aurez tout loisir ensuite de convertir votre produit fini en MP3.

    Pourquoi convertir mon ficher final en MP3 ? Tout simplement parce que cette transition réduira drastiquement la taille du fichier, et ce sans véritable perte de qualité pour l'oreille humaine dès lors que vous optez pour un taux de compression suffisant. Mais avant d'aborder ce point, il convient de souligner les avantages d'un fichier plus léger :

    • pour vous-même, une durée d'upload raccourcie auprès de l'hébergeur ;
    • pour votre auditeur, un téléchargement plus rapide indépendamment des conditions de son accès à internet. Ayez donc une pensée pour le globe-trotter ou l'ermite qui ressentiraient l'envie de vous écouter depuis la savane kényane ou une grotte du Vercors.

    "Oui, mais un de mes oncles est musicien et selon lui la perte de qualité entre le WAV et le MP3 est dramatique". Sans mettre en doute le talent de Tonton Régis pour réveiller les voisins au son de son djembé, sa remarque n'est vraiment pertinente que pour un contenu musical. S'agissant d'un contenu "parlé" comme celui qui nous intéresse dans le cas présent, peu d'auditeurs distingueront une quelconque perte de qualité. À condition bien sûr d'opter pour un bitrate de 128 kbits/s ou plus.

    128 kbits/s, c'est probablement le plancher recommandable pour un podcasteur consciencieux. En deçà les différences deviennent sensibles dans de bonnes conditions d'écoute. Mais à dire vrai le gain de taille entre 128 kbits/s et 192 kbits/s ne justifie peut-être pas de sacrifier le confort des audiophiles. D'autant que ces derniers sont appelés à gagner du terrain dans les prochaines années à la faveur des améliorations technologiques et de la décroissance des prix. Ainsi, si vos auditeurs actuels vous pardonneraient sans mal le choix du 128 kbits/s, peut-être que votre futur public y sera lui beaucoup plus sensible.

    Pour ne pas prendre ce risque, nous vous recommandons donc d'opter pour le MP3 en 192 kbits/s. Pourquoi pas plus ? Parce que ce serait franchement superflu, même pour un fin connaisseur comme ce bon vieux Tonton Régis.



    User Feedback

    Recommended Comments

    There are no comments to display.



    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest
    Add a comment...

    ×   Pasted as rich text.   Restore formatting

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.