Jump to content
  • Faut-il vraiment mettre son podcast sur YouTube ?


    Créer un extrait vidéo pour assurer la promotion de son podcast sur les réseaux sociaux est une chose. Convertir en vidéos l'ensemble de ses épisodes pour les mettre en avant sur YouTube en est une autre. Est-ce vraiment nécessaire et surtout, quels résultats peut-on espérer obtenir de cette démarche ? Examinons ensemble les différentes stratégies envisageables pour que l'expérience ne devienne pas un coup d'épée dans l'eau.

    Quand on aborde le sujet de la vidéo pour un podcast, deux angles d'attaque sont possibles :

    • celui du simple extrait vidéo destiné à assurer la promotion du show sur les réseaux sociaux ;
    • ou celui de la conversion intégrale des épisodes — automatisée ou non — en vue de toucher un autre public sur YouTube.

    La première option a déjà fait l'objet d'un article sur Podcastics intitulé Comment créer un extrait vidéo pour son podcast ?. Nous n'y reviendrons donc pas plus longuement, si ce n'est pour rappeler un élément fort ⚠️ de cette lecture et qui reste tout à fait valide dans le cadre de la seconde option : "Votre vidéo doit être courte et aller très vite à l'essentiel pour ne pas perdre l'attention de l'internaute. S'agissant d'un podcast, un extrait d'une minute ou moins devra donc toujours être préféré à la retranscription in extenso d'un épisode".

    Pourquoi la conversion intégrale des épisodes en vidéos YouTube, c'est pas tip top

    Chez Podcastics, l'export des épisodes audio en vidéos YouTube est une fonctionnalité qui n'est pas proposée nativement. À ce stade, votre réaction est peut-être la suivante : "Ah ben voilà pourquoi ils ne recommandent pas de le faire ! C'est parce que l'option n'est pas dispo chez eux !". Libre à vous de le penser, mais le lien de cause à effet est en réalité inverse : c'est parce que cette option ne nous paraît pas pertinente (pour être franc, elle nous semble même contreproductive) que nous avons choisi de ne pas la proposer.

    Contreproductive ? Eh oui. D'abord parce que YouTube n'est pas une plateforme dédiée à l'écoute de fichiers audio. Les auditeurs de podcasts ont bien souvent l'habitude d'écouter leur émission favorite en faisant autre chose sur leur téléphone : lire des emails, envoyer des SMS, aller sur Internet… Or, sans abonnement Premium, YouTube n'autorise pas cette fonctionnalité : le visionnage d'une vidéo s'arrête automatiquement si vous changez d'application pour faire autre chose. Et on ne vous parle même pas de la vitesse à laquelle votre batterie s'épuise en comparaison d'une simple écoute de podcast !

    Mais surtout, la présence d'émissions audio sur YouTube provoque le plus souvent une mauvaise expérience utilisateur : une personne qui recherche une thématique sur YouTube et qui tombe sur une émission audio sera frustrée 😒. C'est ainsi : une vidéo sans image, ça n'est en général écouté que quelques minutes voire quelques secondes.

    Ce comportement, nous l'avons d'ailleurs nous-même constaté en étudiant les résultats obtenus par des podcasts ayant fait le choix de publier leurs épisodes sur YouTube. Le résultat était très explicite : même pour les podcasts possédant une forte audience, le nombre de vues sur YouTube était extrêmement faible, voire quasi nul 🙈 en comparaison des milliers ou des dizaines de milliers d'écoutes obtenues sur les applications de podcasts.

    Nous ne sommes pas les seuls à avoir dressé ce constat. Plusieurs hébergeurs de podcasts américains ont d'abord proposé la fonctionnalité d'export vers YouTube... avant de l'abandonner faute de réelle valeur ajoutée. A fortiori au regard des coûts de développement qu'elle requiert. Le jeu n'en vaut tout simplement pas la chandelle, ni pour l'hébergeur ni pour le podcasteur.

     

    Pourquoi les vidéos courtes et percutantes, ça c'est tip top

    podcast-youtube-3.jpg.e54f5179b513cfcdd5f43eb2ff28d6cf.jpgN'allez surtout pas mal interpréter les paragraphes qui précèdent ! Avoir son podcast sur YouTube c'est très bien. Il s'agit d'une vitrine incontestable vers un autre public, et le référencement des vidéos YouTube dans le moteur de recherche de Google constitue aussi un argument de poids. Simplement, procéder avec des épisodes présentés en intégralité derrière un simple logo, une image fixe ou même des ondes colorées n'apportera aucun résultat tangible.

    Ajoutons à cela que bon nombre d'éléments d'un épisode de podcast ne font plus sens une fois sur YouTube. Les appels aux étoiles  sur Apple, par exemple, en désarçonneront plus d'un. Pire, l'introduction sera bien souvent trop longue. Sur YouTube, il faut aller droit au but et être efficace dès les 20 premières secondes pour donner envie à l'internaute de creuser le sujet. Hors de question de le faire fuir avec un générique trop long !

    Headliner : la conversion simple et gratuite du fichier son en vidéo

    Si vous souhaitez malgré tout persister dans cette voie, nous vous recommandons la solution Headliner qui sans bourse délier vous offrira jusqu'à 60 minutes de conversion avec des images (ou des ondes) et des sous-titres. 

    Notre recommandation, ce serait donc une approche résolument différente : ne pas envisager YouTube comme une activité parallèle à votre podcast, mais bien comme une solution de rabattage ↩️ des internautes vers les applis d'écoute. Or pour cela, nul besoin de leur mettre sous le nez des épisodes entiers ! Au contraire, tâchez de leur donner envie avec des clips courts et travaillés.

    Bien évidemment, cette option nécessite davantage de travail et d'investissement qu'une conversion automatisée. Ses avantages sont néanmoins indéniables : viralité accrue (contenu plus facile à partager sur les réseaux sociaux), incitation à aller écouter l'épisode entier... Et si jamais vous ne vous sentez pas de reproduire le procédé pour chaque épisode, rien ne vous empêche de vous contenter d'une seule vidéo sous forme de bande-annonce , laquelle pourrait par exemple reprendre de façon dynamique des extraits de différents épisodes. Sur YouTube, mieux vaut une seule vidéo bien léchée qu'une absence totale de signe de vie de votre podcast 🪦.

    Si vous faites le choix de vous engager dans cette voie, oubliez tout ce que vous avez appris sur l'écosystème du podcast et tâchez de "raisonner YouTube" à chaque étape du processus de création ! On pense pêle-mêle aux descriptions, tags et titres optimisés, aux éventuels chapitres et surtout aux fonds qui attirent l'œil 🤩. Encore une fois, efforcez vous aussi d'entrer rapidement dans le vif du sujet. Si la plupart des vidéos générées automatiquement perdent leurs spectateurs dans les deux premières minutes, le soin que vous apporterez à chaque détail de vos pastilles vous garantira un engagement supérieur. Or cette statistique (la durée de lecture moyenne) constitue précisément l'un des éléments clés dont tient compte l'algorithme de YouTube — avec les likes et les commentaires par exemple — pour mettre en avant ou non certaines vidéos.

    L'autre option : l'enregistrement filmé en direct sur YouTube

    363799697_LockedOn.jpg.1798a1c629f483e71cc682d2bc72e97c.jpgVous ne souhaitez pas ajouter à la corvée du montage du podcast celle du montage de vidéos pour YouTube ? Vous disposez par ailleurs de moyens financiers suffisants pour imaginer investir dans une bonne webcam ou même plusieurs caméras ? Dans ce cas on a sous le coude une autre option à vous suggérer : la diffusion de votre session d'enregistrement sur YouTube. En live, en replay ou les deux.

    Cette alternative n'est évidemment pas faite pour tout le monde. Elle requiert a minima un environnement d'enregistrement adapté. Néanmoins, elle a pour elle de ne pas nécessiter de post prod et de simplement dédoubler un même processus créatif sous la forme d'un fichier audio d'une part, d'une vidéo d'autre part.

    De nombreux podcasts ont déjà fait ce choix avec succès. En France, Club Poker Radio s'appuie de longue date sur un dispositif multi-caméras 🎥🎥🎥 avec réalisateur pour ouvrir une fenêtre sur les coulisses de ses enregistrements en studio. Aux États-Unis, le podcast Locked On 49ers offre lui un autre exemple intéressant : celui d'un podcast de bande enregistré à distance. Dans leur cas, les vidéos se poursuivent même parfois au-delà de la session d'enregistrement du podcast afin de répondre aux questions des internautes et de mettre à profit l'un des autres atouts de YouTube : l'interactivité avec le public.


    User Feedback

    Recommended Comments

    There are no comments to display.



    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest
    Add a comment...

    ×   Pasted as rich text.   Restore formatting

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.