Jump to content

La Nutrition peut elle soigner?

L'intérêt des aliments à visée thérapeutique, ou aliments à objectif nutritionnel particulier, est il prouvé par la science? Comment se retrouver parmi les allégations marketing qui promettent monts et merveilles?


Charlotte Devaux

Dans le monde du petfood il existe une catégorie à part, celle des aliments à objectifs nutritionnels particuliers, de leur petit nom Parnuts. Ces aliments, spécialement formulés pour les chiens et les chats atteints de certaines affections (surpoids, maladie rénale, arthrose, intolérance alimentaire, troubles digestifs, affections urinaires...), répondent  à une législation stricte. La liste des maladies pour lesquelles un aliment peut être formulé et celle des conditions auxquelles celui-ci doit répondre est définie par la législation européenne (directive n°2008/38/CE). Dans cette liste ne figurent pas par exemple le cancer ou l'inflammation, ainsi tout aliment indiquant lutter contre ces affections ne respecte pas la réglementation. Cette liste positive a été déterminée grâce à des études qui ont montré que les adaptations alimentaires proposées, par exemple l'ajout d'acides gras oméga-3 à longue chaine EPA et DHA, étaient efficaces, ici dans la gestion de l'arthrose. Ainsi l'efficacité des aliments diététiques a été prouvée par la science.

Cependant l'ajout d'omega-3 étant couteux et techniquement compliqué par leur facilité à s'oxyder, certains leur préféreront la chondroïtine et la glucosamine qui eux n'ont pas fait leurs preuves mais sont bien meilleurs marché et beaucoup plus faciles à incorporer à un aliment. Ces aliments ne peuvent plus alors prétendre traiter l'arthrose puisqu'ils ne rentrent pas dans le cadre du réglement européen. Cela ne les empêchera pas d'afficher un nom tel que "Joint&Mobility" et d'arborer un marketing autour de la santé articulaire. Alors comment déjouer les pièges du marketing? Premièrement si votre animal est atteint d'arthrose cherchez un aliment qui mentionne le terme arthrose, il tombera alors sous le coup de la loi européenne et devra contenir des omega-3. Cela est valable pour toutes les affections, vérifiez que le nom est bien mentionné, si le marketing tourne autour du pot, méfiez vous. Ensuite, regardez le prix, un aliment 30 à 50% moins cher que les autres n'est surement pas composé pareil! Enfin fuyez les aliments qui se vantent d'être miraculeux et de tout traiter, restons modeste, s'il est prouvé que certains composants ou certaines formulations peuvent aider à gérer les états pathologiques, la meilleure alimentation du monde ne protège pas de tout!

Comments

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
What do you think about this? Leave a comment!

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.