Jump to content

#14 - Mark Kepeneghian (Kriptown) - Crypto, “ITO” et levée de fonds… le mélange détonnant de Kriptown

CEO et co-fondateur de Kriptown à Paris

Play
Season 1, episode 14
40 min / Published August 2, 2020

Suite à ses étude de commerce, Mark est Liquidity trader chez Rothschild&Co puis effectue de la recherche en Asset Management sur la volatilité et les risques de liquidités. Après une petite parenthèse avec un ami, pour développer un “soft” à destination des traders. Mark se lance finalement sur le marché de la levée de fonds des startups et des PME. La rencontre avec l’un de ses co-fondateurs : Arnaud lance le début des activité de Kriptown.

Cette Marketplace permet aux sociétés, StartUp ou PME qui souhaitent lever des fonds de se mettre en relation avec des investisseurs, principalement des “Business Angels”.

Deux innovations majeures pour Kriptown : tout d’abord, il utilisent la technologie Blockchain dans le processus de levée de fonds. D’autre part, la startup permet aussi de traiter en secondaire les actifs. 

On note trois étapes clefs pour la Marketplace :

  • Analyse du dossier,
  • Roadshow,
  • Levée de fonds. 

Mark revient de manière détaillée sur l'émission des actifs immatériels.

Si vous n’avez pas tout compris, je vous invite à consulter les sites suivants : tout sera plus clair. Cela m’a bien servi pour préparer cet entretien : 

Pour contacter Kriptown, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn

Le contact de Mark Kepeneghian, plutôt via LinkedIn.

Pour soutenir Finscale :

- S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode

- Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast

Belle écoute et à la semaine prochaine !

Episode ratings
Please log in or sign-up to rate this episode.
Finscale
About Finscale
A podcast by Solenne Niedercorn
Finscale fait toute la lumière sur les innovations dans le monde de la Finance, la Banque et l'Assurance
Episode comments

en écoutant le podcast, plusieurs points très importants me font m'interroger. 
1/ quel est le cadre légal de Vault SAS? Agissant de la sorte, il s'agit d'un fonds et de fait, l'intégralité des participants en seraient les LP. Existe-t-il un quelconque LP agreement pour s'assurer de la protection des investisseurs ? 

2/ toujours sur l'aspect légal, il semble très clair à ce jour que la différence entre PSI & PSAN réside dans la qualification de l'asset en instrument financier (securities) ou non. Je m'interroge très sérieusement sur l'abus de droit qui consiste à créer une société intermédiaire qui viendrait transformer un instrument financier évident, les shares de la société émettrice et qui en transfèrerait la propriété via des jetons / tokens de la société intermédiaire Vault SAS. 

3/ Considérant que des sociétés utilisent ce schéma, ont-elles conscience de ces points légaux mais surtout vitaux?

Après les abus de tout type lors de la folie des ICO, un énorme ménage a été fait et est toujours en cours. Pas moins de 56ICO jugés ou en cours de jugement par la SEC aux US. Si un abus de droit de la sorte était avéré, non seulement la plateforme tech / PSAN to be, serait impactée, les clients aussi, mais tout l'écosystème français serait à nouveau montré du doigt. 
Merci de vos retours donc. 

Share this comment


Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
What do you think about this episode? Leave a comment!

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.