Jump to content

#23. Mathieu Decottignies-Lafon: Apprécier l'adversité

Play
Season 1, episode 23
18 min / Published July 22

 

 

Mathieu Decottignies-Lafon est un joueur de golf professionnel né en 1993. A 10 ans, il découvre le golf par hasard et se trouve une passion à laquelle il va décider se consacrer très jeune. A 15 ans, il intègre un Pôle France mais ne s'y plaît pas et décide de poursuivre sa carrière en dehors du système fédéral. A 18 ans, il démarre sa carrière professionnelle et depuis il a remporté 4 tournois sur le circuit Pro Golf Tour (2015/2018). Il s'est fait remarqué en 2016, à l'Open de France en étant le meilleur français du tournoi. En 2018, il gagne ses cartes pour être sur le challenge tour en 2019. Depuis, il poursuit sa carrière pour tenter d'atteindre ses rêves. 

 Dans ce deuxième épisode, Mathieu évoque sa gestion mentale sur le parcours et notamment l’importance de l’anticipation avant la compétition: « J’essaye dès la reconnaissance de préparer le plus de scénarios possibles » en fonction de son état émotionnel avec le questionnement: « Qu’est-ce que je mets en place si je me sens bien? ».

Il parle aussi de visualisation du parcours en intégrant ses scénarios émotionnels différents. Il explique que son but est de « taper le coup le plus adapté à la situation » et de prendre compte de comment il se sent au moment où il doit le taper.

Il parle de la manière d’apprivoiser ses propres démons sur le parcours: « Je connais mes démons donc j’arrive à voir venir un peu le truc (..) Il y a des moments où il faut faire ses erreurs de gosse et il y a un moment où il faut être mature ». Il arrive à intégrer le côté éphémère des moments sur le parcours « T’as fait de ton mieux, patience, l’orage t’es en plein dedans donc tu sais qu’après l’orage, il y a le eau temps ». Il explique aussi qu’il aime particulièrement se retrouver à avoir l’opportunité de gagner et sait que c’est le moment où il se sent le plus « vivant » pendant le parcours. 

Entre les trous, il explique avoir besoin de décompresser, notamment avec son cadet et de mettre en place une routine où « à 50 mètres de la balle, je vais recommencer à revenir crescendo à ma concentration". 

Il explique son mécanisme de pensée, notamment pour mieux gérer son instinct et son envie de taper des coups plus risqués « Je me rends compte que le démon, il ne te sert pas tant que ça ».

Il parle de l’importance d’aimer les difficultés et de comprendre que ces moments compliqués sont ceux aussi où l’on peut forger son état d’esprit: 

" Mon conseil? kiffer, mais pas que quand ça va bien. Apprendre à aimer avoir les mains dans le cambouis et apprendre à s’en sortir tout seul. Tout le monde dans une carrière va toucher le fond et là où les grands champions se font, c’est cette capacité à rebondir après avoir touché le fond. Si tu ne l’apprends pas jeune, je pense que c’est beaucoup plus dur en grandissant". 

 

 

 

Episode ratings
Please log in or sign-up to rate this episode.
Gamberge
About Gamberge
A podcast by Gamberge
Podcast du mental et du sport
Episode comments

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
What do you think about this episode? Leave a comment!

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.