Jump to content

Au-delà des murs #54

Spéciale - La dernière quotidienne

Play
Season 1, episode 54
3 hr 6 min / Published July 12

Salut les confinés  !... Bienvenue dans la dernière dernière d'Au-Delà des Murs en version quotidienne !

Vous êtes très nombreux à avoir participé à l'émission. Ce soir, ce sont des anciens d'Allô la Planète qui passent à l'antenne. Et puis aussi on fait la rencontre d' une nouvelle qu'on avait jamais reçue et qu'on est contents d'avoir. Il s'agit d'Hafrooz qui est iranienne.

Pendant le confinement le principe de l’émission était : appelons un voyageur, un expat ou un habitant d’un autre pays ou continent.  Alors nous avons ouvert les frontières et ils nous ont parlé de leur quotidien ! Souvent ils étaient au beau milieu de leur voyage.

A l'antenne vous les avez écoutés nous raconter leur aventure avant et après covid. Le plus souvent ils ont partagé avec nous leurs projets. Or il se trouve qu'en grande majorité ils savent qu'ils vont repartir ! Le covid a marqué pour beaucoup un changement. Dès lors une réflexion intérieure est née quant à une autre manière d'envisager le voyage. Peut-être viendrez vous nous raconter cela prochainement !! Dans l' Au-Delà des Murs l'Hebdo ! Un nouvel Au-Delà des Murs avec un thème particulier chaque semaine !

  • Hafrooz Hassan travaille dans une agence de voyage iranienne à Shiraz

Son agence, KEY2PERSIA collabore avec l'agence Nomadays qui est spécialisée dans les voyages authentiques et francophones.

Le confinement d'Hafrooz a débuté au mois de mars et ce juste avant que la haute-saison touristique n'arrive. Or habituellement les touristes arrivent autour du 15 mars. Précédemment la France a organisé des rapatriements pour les touristes qui se trouvaient sur place. Habituellement ils accueillent en général des groupes d'une trentaine de personnes ou de plus petits groupes . Mais plusieurs voyages provenant d'Europe ont été annulés. Le tourisme a pris une part importante dans le développement économique de l'Iran. Alors la situation est d'autant plus compliquée avec le covid.

Elle raconte que les magasins d'alimentation et de première nécessité sont restés ouverts Mais pour le reste tout est fermé alors beaucoup de personnes ont perdu leur travail. Dans l'agence où elle travaille, tout le monde a pu garder son emploi en télétravail. Pourtant une grande partie du personnel des hôtels, les guides, les agents de tourisme se retrouvent dans une situation précaire.

Depuis le 21 mars, les hôtels ont recommencé à travailler et les cafés et restaurants ont rouvert. Alors bientôt il devrait en être de même pour les autres secteurs. Seules les écoles et les universités poursuivent les cours en ligne et les examens auront lieu de la même manière.

Ils ne savent pas quand les activités touristiques vont pouvoir reprendre. En effet les billets d'avions sont très chers et beaucoup de compagnies n'ont pas repris leurs vols depuis Téhéran.

Elle nous parle de l'importance de faire découvrir son pays. En l'occurrence l'Iran a une réputation entachée par des désaccords dans les relations diplomatiques. C'est un pays magnifique à découvrir. Il offre une grande richesse culturelle et naturelle. La liste est longue entre Persépolis, ses déserts et ses montagnes. A cela s'ajoute la possibilité de faire du trekking et du ski. Et puis on peut visiter de nombreux sites historiques et culturels.

L'accueil est chaleureux et la cuisine iranienne est aussi à découvrir.

  • Nous retrouvons ensuite Isabelle en Afrique du Sud

Auparavant le pays était en niveau 4 quand nous avions parlé à Isabelle dans l'émission #29 d'Au-Dela des Murs. Maintenant ils sont passés en niveau 3. D'ailleurs ils ont prit la décision de rentrer. Il se trouve que l'organisation des vols a repris et Isabelle et son mari Manu se sont inscrits sur une liste d'attente. Le problème reste le prix des billets de l'ordre de 1300 euros/personne jusqu'à Amsterdam.

En attendant, ils recherchent un volontariat pour obtenir un PVT qui leur permettra de quitter la province où ils se trouvent. En outre les écoles sont toujours fermées. Et petit à petit les activités reprennent un peu depuis 3 semaines, surtout les activités minières et agricoles. Néanmoins les hôtels et le tourisme restent pour le moment sans activité.

A ce jour il pensent encore rester encore un bon mois. Puis ils laisseront leur véhicule à Durban jusqu'à ce qu'ils puissent revenir en Amérique du sud pour la suite de leur voyage, quand ce sera possible.

D'ailleurs ils espèrent repartir en voyage début décembre. Nous les retrouverons peut-être dans les Andes le 14 décembre 2020 pour voir l'éclipse totale.

  • Yannick revient à l'antenne, il appelle de Bolivie

Yannick vit en Bolivie depuis 3 ans avec sa famille. Nous l'avions reçu dans l'épisode #3 d'Au-Delà des Murs. En ce moment sa femme est en France et ils ont été confinés à la Paz depuis 3 jours avant les mesures prises en France, alors que seulement 3 cas de coronavirus avaient été détectés. Il est instituteur au lycée français et ne voit donc plus ses élèves. Dès lors des cours à distance mis en place ! Les enfants n'ont toujours pas le droit de sortir. Pour ce qui est des adultes ils ont le droit de sortir une demi-journée par semaine pour les courses.

Il nous parle du gouvernement transitoire en place depuis octobre 2019. Dès lors l'opposition avait 90 jours pour préparer de nouvelles élections. Avec le covid les autorités les ont reportées  en mai, et finalement annulées. Cette situation fait monter la colère de l'opposition. Sur l'Altiplano, le confinement n'est pas trop respecté, les marchés sont ouverts les jeudis et dimanche. La police est malmenée par la population. A la Paz, l'armée est déployée dans les rues. De plus Yannick nous parle du trafic avec la production de coca. Celui-ci se poursuit et engendre des tensions avec la police et l'armée.

Avec le coronavirus, le gouvernement peut faire les choses à sa guise. Il se trouve que personnel hospitalier est caillassé et des médecins ont été évacués vers d'autres hôpitaux. Côté coronavirus, il y a 800 nouveaux cas/jour et un pic est attendu fin juillet.

Le moral est là quand même malgré le danger au-dehors. Les vols de rapatriement sont rares, Yannick aimerait pouvoir rentrer en France en juillet mais il est à la fois freiné par les contraintes et le coût. Il faut aller prendre l'avion à Santa Cruz et faire une quarantaine de 15 jours dans un hôtel spécialement prévu à cet effet. Cela coûterai 40 dollars par personne. Sa famille étant nombreuse, cela représente un coût considérable.

  • Bruno nous appelle d'Argentine

Il est confiné dans un petit village où il se sent bien. Quand le covid est arrivé il était sur un projet d'écovillage. Depuis il nous raconte qu'il a changé de lieu. Il se trouve aujourd'hui dans une ferme en permaculture. Visiblement les visas ne seraient plus renouvelés alors Bruno verra ce qu'il fera par la suite et en attendant il apprend !

  • Vishnu Panchariya est guide francophone en Inde

Rappelez-vous, il est confiné à Pondichéry. Nous l'avions reçu dans l'épisode #32 d'Au-Delà des Murs puis dans Lunchbox.  Bientôt il devrait pouvoir rentrer chez lui  et enfin retrouver sa famille au Rajasthan. En effet les compagnies aérienne proposent à nouveau des vols !

Il a mis à profit son confinement pour élaborer de nouveaux projets puisqu'il ne reprendra pas son travail de guide francophone avant un moment. Bientôt il nous reviendra nous parler bientôt de son nouveau projet.

En attendant vous pouvez le retrouver sur son site internet Guide Francophone Vishnu.

  • Macha vit toujours au canada 

Macha est une habituée d'Au-Delà des Murs puisque c'est la 4e fois que nous l'avons au téléphone. Ainsi pouvez la retrouver notamment dans l'épisode #42. Installée au Canada elle nous a tenu au courant de la situation Montréal. Chez elle les coiffeurs et salons d'esthétique rouvrent le 15 juin. Le camping aussi pour la famille avec des camps de jour pour les enfants. Les transports en commun aussi dans l'ensemble ont recommencé à desservir l'agglomération.

  • Sandrine fait le pont entre nous et les Marquises

Depuis 8 ans elle est bien connue des émissions d'Allô la planète ! Partie à pied en 2011 autour du monde, elle a finalement traversé l'Europe. Puis elle a navigué vers l'Amérique du sud. Ensuite elle a continué au Brésil avec sa 125cc. A un moment elle s'est faite rattraper par un dépassement de visa. Alors elle a repris la navigation vers l'Amérique du sud et le Brésil qu'elle adore. Une fois ressortie en zone hors visa, 2 mois de voyage seule au monde l'attendaient. Elle les a vécus avec un skipper avec qui elle voyage toujours. D'ailleurs depuis peu ils ont un petit mousse, Tao, âgé de 8 mois. Ils devaient venir en avril présenter leur petit mousse en France mais le covid est arrivé. Alors pour eux début de confinement le 20 avril suivi d'1 mois et demi dans une baie. Alors pour eux c'était plages et baignades à volonté contrairement aux voileux restés à bord de leur bateau avec interdiction de mettre le pied à terre. Le confinement a pris fin depuis un peu plus de 3 semaines. D'abord chaque île est restée isolée des autres. Puis depuis un peu plus d'une semaine, les navigations inter îles sont de nouveau ouvertes, et depuis peu la circulation inter archipel est autorisée.

Il n'y a pas de cas aux Marquises. La contamination s'est arrêtée à Tahiti et Moorea avec un cas importé par un touriste. Mais les locaux ont assimilé voileux et covid, ce qui amplifie le racisme anti-voileux.

  • Rose est toujours confiné à Mayotte.

Elle est ravie de pouvoir à nouveau randonner ! Pour rappel nous l'avions reçue dans les épisodes #19 et #42.

  • Anthony confiné en Loire-Atlantique après avoir parcouru l'Amérique Latine

Anthony a voyagé avec sa compagne Katherine dans le cadre du projet EduCarT. Nous les avons retrouvés dans les épisodes #3, #33, et #43.

  • Et enfin on présente plus Clément de Martinique

On peut le retrouver dans les épisodes #9 et #30.

CLAP DE FIN : un petit récapitulatif, nous avons parcouru depuis le début d ADDM 64 pays, 162 invités au moins dans l'émission ! Et sans compter les fidèles de la radio qui nous soutiennent !!!! Merci à vous tous !

The show team
Allo la Planète
Allo la Planète
Producteur
Episode ratings
Please log in or sign-up to rate this episode.
Au-delà des murs
A podcast by Allo la Planète
Deux confinés parlent aux confinés du monde
Episode comments

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
What do you think about this episode? Leave a comment!

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.