Jump to content

"Couché", un imagier malin de Vincent Mathy, auteur-illustrateur

"Couché", éditions L'Articho, 2020

Play
1 hr 6 min / Published December 16, 2020

Au programme de l'émission du 16 décembre : Entretien avec Vincent Mathy, auteur-illustrateur, pour son imagier Couché (Articho, 2020) et de nombreuses chroniques.

La nouveauté discographiquechronique de Véronique Soulé – c’est au début

Siam au fil de l’eau – Arnaud Thorette et Johan Farjot – livre-CD, Flammarion jeunesse/Contrastes productions, octobre 2020

Livres :  interview de Vincent Mathy, auteur-illustrateur – c’est vers 10 mn

Dans son imagier Couché (éditions L’Articho), Vincent Mathy décline les situations où l’on est allongé, et il y en a ! Avec des images aux graphisme très épuré, jouant avec l’espace de la page, Couché est un album qui, sous son apparente simplicité, est riche de sens.

 Un éléphant dans les pageschronique de Véronique Soulé – c’est vers 40 mn

- Une folle journée, de Anne Hélène Dubray, l’Agrume, octobre 2020
- Ça pourrait être pire, de Einat Tsafarti, traduit de l’hébreu par Rosie Pinhas Delpuech, Cambourakis, avril 2020

 Jeu de sociétéchronique de Quentin Le Guevel – c’est vers 45 mn

Kosmopolit, Opla, 2020

 Grands livres pour petites personnes - chronique de Elsa Gounot - c'est vers 55 mn

Murdo – Alex Cousseau et Eva Offredo – Seuil jeunesse, 2020
  "Aux jeux sur les lettres, mots et sons se lient les jeux sur les images, la typographie et la mise en page par un souci du détail et certaines trouvailles graphiques particulièrement saisissantes. Tout y est à sa place, très réfléchi, mais la poésie du livre, dans son texte comme dans ses illustrations et dans sa mise en page, n'en ressort que mieux."

Lecture - par Lionel Chenail - c'est vers 60 mn

Fille – Camille Laurens – Gallimard, 2020

On a écouté


 - Je viens de loin – interprété par Tim Dup et Marie Opert - Arnaud Thorette et Johan Farjot – livre-CD Flammarion jeunesse / Contrastes productions, octobre 2020
- The sacrifice - Michael Nyman – The piano - 1990
- Owê dirre sumerzit – Ensemble Obsidienne – Bayard Musique / Arc-en-ciel, septembre 2020
- Les éléphants – Stella – L’avenir est à ceux qui s’éléphanteau - 1990

 

Show notes

Liens

Couhe.jpg.b0c9acd8d8615fae6145ed4465cf2bb9.jpgVincent Mathy sur le site des éditions L'Articho

Suivre Vincent Mathy : Facebook - Instagram

 

Un éléphant dans les pages

Un éléphant dans les pages, c’est notre chronique autour des livres pour enfants, dans lesquels un éléphant s’est glissé quelque part, dans un coin de l’image ou au détour d’une phrase, ou bien prenant majestueusement la pose. Et comme ils sont nombreux, nous choisissons ceux qui nous ont particulièrement plu.

1278221111_unefollejourne.jpg.f54000f7aed8b95edd3adfd37071af5d.jpg

Une folle journée, de Anne Hélène Dubray, l’Agrume, octobre 2020, 18 €

Une folle journée se présente comme une boite avec, à l’intérieur, une quinzaine de cartes tout en hauteur, que le lecteur est invité à assembler, à relier à sa guise, pour composer un paysage, ou plutôt une scène, plus ou moins grande selon le nombre de cartes. Et de là, à inventer l’histoire qui s’y déroule, en suivant, ou pas, les deux exemples qui sont proposés sur le livret accordéon. Anne Hélène Dubray a sous-titré son livre-jeu Myriorama, reprenant là un terme du 19e siècle pour désigner un jeu pour les enfants consistant à construire un panorama à vues interchangeables à partir d’images lithographiques en carton, dont on peut voir plusieurs exemples sur le net. Les images peuvent être associées dans n’importe quel ordre, elles se suivent toujours, ici par le biais d’un bosquet à mi-hauteur, d’une rivière qui coule d’image en image, ainsi qu’un chemin. Et comme il y a 14 images en tout, les combinaisons sont multiples... Dans des couleurs très vives et très gaies, et un graphisme qui m’ont évoqué les images de Lionel Koechlin, Anne Hélène Dubray a imaginé une multiplicité de décors, de personnages, d’animaux, de situations très variées et donc propices à déclencher l’imaginaire : un tournage de film, un orchestre sous un kiosque, un singe qui souffle dans une trompette, un pique-nique sur une nappe à carreaux...et dans le décor du fond, un château, une fête foraine, une usine... et de très nombreux détails incongrus ou drôles qui fourniront matière à l’histoire en devenir. Voilà un livre jeu à explorer en famille, avec des enfants de tous âges. Quant à l’éléphant, il y en a carrément deux, l’un qui sort du zoo pour se balader, et un autre en train d’être nettoyé dans la fontaine.
 

40037237_capourraitetrepire.jpg.9acafb82843151eef86c80e15cdab02a.jpg

Ça pourrait être pire, de Einat Tsafarti, traduit de l’hébreu par Rosie Pinhas Delpueche, Cambourakis, avril 2020 - 14 €, dès 4/5 ans

Voici un album réjouissant par son ton à l’humour pince sans rire et par son scénario qui fait s’enchainer catastrophe sur catastrophe, sous l’œil placide de l’un des protagonistes, Georges, tandis que son compagnon Bébert s’agace, s’inquiète, s’énerve. Il faut dire qu’il y a de quoi, car l’histoire commence par ces mots : "Bébert et Georges sont assis sur ce qui leur reste de bateau. Bébert est triste ; Georges est de bonne humeur, il joue de l’harmonica".
Les voici donc perdus en pleine mer sur leur épave. Pluie, nuée de poissons volants, sirènes à la chanson entêtante, vaisseau de pirates, arche remplie d’animaux qui n’ont pas mangé depuis longtemps – et c’est dans cette arche que se trouvent deux éléphants -, poulpe géant, à chaque fois c’est l’escalade dans les catastrophes imminentes qui angoissent Bébert, et que Georges rassure par un calme « ça pourrait être pire »... jusqu’à la conclusion de cette aventure en pleine mer.
Tout autant que son texte, émaillé de pointes d’humour, les images de l’autrice illustratrice israélienne Einat Tsafarti, qui s’étalent en doubles pages sont elles aussi très enlevées, pleines de détails et de couleurs maritimes. Elle a dessiné d’un trait vif des bouilles plutôt cocasses à ces deux camarades ainsi qu’à tous ceux qu’ils rencontrent, faisant de son histoire un album très joyeux. Einat Tsafarti a publié de nombreux album pour enfants, dont quatre ont été traduits par les éditions Cambourakis, parmi lesquels Le Château de sable, que je vous avais présenté l’année dernière.

Les autres livres et LE jeu

1191505335_siamaufildeleau.jpg.823872b159b38d202226f9e66a31c1b9.jpg    murdo.jpg.f68486e2e3b1b51310680a6f016a26cb.jpg     Fille.jpg.f396d7498d34f72f79473b58665ec77f.jpg  kosmopolit.jpg.84e61788c484e9a531f5d3b2ca471414.jpg

L'entretien avec Vincent Mathy est édité en "solo" dans le podcast Cultivons les enfants

 

Ecoute ! il y a un éléphant dans le jardin
A podcast by Véronique Soulé
L'actualité culturelle des enfants en Ile-de-France ---> chaque semaine à la radio
Episode comments

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
What do you think about this episode? Leave a comment!

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.