Jump to content

Création musicale pour les tout-petits, avec Flavia Perez, musicienne

 pour la collection de livres-CD "Areuh", Flammarion, 2020

Play
1 hr 14 min / Published November 18, 2020

 Au programme de l'émission du 18 novembre : rencontre avec Flavia Perez, musicienne et compositrice ; et nos différentes chroniques

La nouveauté discographiquechronique de Véronique Soulé – c’est au début

L’ennui des après-midis sans fin – Gaël Faye – Les Arènes jeunesse, octobre 2020

 

Musique et livres :  La collection de livres CD Areuh. Interview de Flavia Perez, musicienne et compositrice – c’est vers 10 mn

Création musicale pour les tout-petits, avec Flavia Perez, musicienne, chanteuse, compositrice, qui travaille depuis longtemps pour la petite enfance. La série de quatre petits livres disques écrits par Jo Witek sur le thème des saisons, pour lesquels elle a créé une bande sonore est une belle réussite. Deux titres parus avant le confinement, L’air du printemps, Chapeau d’été, les deux autres à l’automne, Parapluie d’automne et Souffle d’hiver, édités par Flammarion jeunesse.

Un éléphant dans les pageschronique de Véronique Soulé – c’est vers 40 mn

- Le grand livre des petits bruits, de Zeina Abichared – Casterman
- Le plein de choses, imagier fou pour enfants curieux, d’Arianna Tamburini, Thierry Magnier

 

Du tac au tacune pastille sonore, en partenariat avec La Mare aux mots, de Véronique Soulé - avec Arianna Tamburini – c’est vers 45 mn

Chaque mois, nous demandons à un.e auteur.e, illustrateur.trice ou éditeur.trice de répondre à nos (im)pertinentes mais toujours souriantes questions. Nous entrons ainsi dans son petit monde de fabrication, d’inspiration et de création, les hauts et les bas qui mènent d’une idée de départ à la réalisation d’un livre.

Des nouvelles du monde du spectacle – c’est vers 50 mn

Confinement quand tu nous tiens !, c’est le titre du petit film plein d’humour, réalisé par la compagnie Tourneboulé, qui raconte l’envie brûlante des artistes de retrouver le public.
A voir sur le site de la compagnie
 

Grands livres pour petites personnes - chronique de Elsa Gounot - c'est vers 60 mn 

La collection Philomino – Alice Brière-Haquet, Olivier Philipponneau, Csil – Editions 3oeil, 2020
  "Cette nouvelle collection, saisissante au premier regard par son travail graphique, s'avère tout aussi belle qu'intelligente et astucieuse en mêlant subtilement philosophie, poésie et belle illustration."

 

Lecture - par Lionel Chenail - c'est vers 65 mn 

Anibal – Anne Bragance – Laffont, 1991

On a écouté

- L’ennui des après-midi sans fin - Gaël Faye – L’ennui des après-midi sans fin – livre CD – Les arènes jeunesse, octobre 2020
- Chapeau d’été / Parapluie d’automne – Jo Witek, Flavia Perez – livres CD – Flammarion jeunesse, coll. Areuh, 2020
- L’ascenseur [Jacques Charpentreau] – Jac Livenais – Rimes Party – CD - Bayard/Arc-en-ciel, octobre 2020
- Rock the cavern – Cyril Maguy – Rock the cavern – livre CD – Le label dans la forêt, octobre 2020

 

Show notes

IMG_20210201_154017.jpg.9bfd7d0c4613fa17de87071e35d33dc6.jpg

Un éléphant dans les pages

Un éléphant dans les pages, c’est notre chronique autour des livres pour enfants, dans lesquels un éléphant s’est glissé quelque part, dans un coin de l’image ou au détour d’une phrase, ou bien prenant majestueusement la pose. Et comme ils sont nombreux, nous choisissons ceux qui nous ont particulièrement plu.
Nous restons dans les livres pour les plus petits, avec deux imagiers très grand format, aux pages cartonnées, dans lesquels les petits, c’est-à-dire dès 2 ans et durant toutes les années de maternelle, vont aimer se plonger pour aller dénicher les plus petits détails, à moins qu’ils n’aient envie de se servir des livres comme cabanes, et pourquoi pas.

Le-grand-livre-des-petits-bruits.jpg.fd316ebd238d5896fb59556dc42478f7.jpg

Le grand livre des petits bruits, de Zeina Abichared, Casterman, novembre 2020, 17 €

Celui-ci peut être qualifié de livre sonore, même si il n’y a ni CD, ni puce sonore intégrée, mais il est bourré de bruits... à faire soi-même. Il faudra donc du souffle, une langue bien déliée et de la constance pour se lancer dans la lecture de Le grand livre des petits bruits, publié chez Casterman par l’illustratrice Zeina Abichared, dont vous connaissez peut-être les bandes dessinées, souvent primées. Pas d’histoire dans cet album, mais 7 grandes planches, 7 scènes – Dans le jardin, dans la salle de bains, à la plage, et cetera – remplies de personnages dans tous les sens qui vaquent à leurs occupations, avec de nombreux détails et clins d’œil humoristiques. Le dessin est en noir et blanc, avec ce travail sur le noir, aplats et tracés épais, si caractéristique de Zeina Abichared. Et puis dispatchées sur les pages sous forme de petites vignettes colorées, tous les bruits, onomatopées, interjections, cris, chansons, musiques que produisent tous ces gens, animaux, objets, que l’on est donc invités à dire de façon la plus intelligible possible, et qu’il faudra, c’est certain, répéter des dizaines, voire des centaines de fois, et là on n’est plus tout à fait certain d’avoir fait le bon choix le livre. D’autant qu’il y en a qui ne sont pas faciles à dire, il faudra donc s’entrainer ! Ainsi, dans la salle de bains, s’il est plutôt facile de dire les blou blou blou ou ploc ploc de l’eau dans la baignoire, les gratt gratt de l’éponge, ou encore les razz, razz du rasoir, c’est un peu moins facile de lire les sfrocht sfrocht de la brosse à dents, et encore moins le wnnzzzzfff du séchoir à cheveux. Je ne suis pas certaine du tout de l’avoir bien dit. Voilà de quoi s’amuser avec les enfants, quitte à réinterpréter les bruits à sa façon, et l’album est drôlement joyeux. Quant à l’éléphant, il se trouve tout simplement à la page du zoo, parmi de nombreux autres animaux, et je m’abstiendrai de faire le bruit, ou plutôt le barrissement qui est indiqué au dessus de sa tête, par peur du ridicule.

 

Le-plein-de-choses.jpg.f8b6565cb095dacc1e5f0a415c036570.jpgLe plein de choses, imagier fou pour enfants curieux, d’Arianna Tamburini,  Thierry Magnier, juin 2020, 22

Cet album, encore plus grand, explose de couleurs vives. Là aussi, des grandes scènes remplies d’objets et de personnages – le supermarché, le gymnase, le chantier, le château fort, le bateau pirate, entre autres. Sur la page de gauche ils sont tous sagement alignés, sous-titrée du mot correspondant – bananes balance, éponge, mamie Yvette, Armand, poulet, cacahuètes. A à chacune et chacun de les retrouver, mis en situation, si je peux dire, dans la scène d’ensemble, pleine de mouvements et de détails amusants, sur la page de droite, à la composition et mise en page étonnantes. Etonnante par la construction, qui joue avec les lignes et les surfaces de couleurs, à chaque fois différente, selon la thématique du lieu : droites et obliques au supermarché, rondeurs à la ferme, courbes et pointillés à la fête foraine, cases et carrés à l’école ou sur le chantier, superpositions et fouillis dans la jungle. Pas de trait pour dessiner objets et personnages, seulement les aplats de couleur. Chaque double page se révèle ainsi très singulière, d’autant que pour chacune d’elles, Arianna Tamburini a utilisé un petit nombre de couleurs très vives : jaune, rouge, vert à la ferme, bleu nuit jaune orange au gymnase, rose, bleu turquoise jaune à l’école, toutes les pages s’harmonisant avec beaucoup d’élégance, et surtout de gaieté. Dans un tel imagier, je me doutais bien que je trouverais un éléphant. En fait, j’en ai trouvé trois. Dans la jungle, bien sûr, mais étonnamment, ce n’est pas un éléphant, mais une FEUILLE d’éléphant, et oui, feuille d’éléphant car elle a la forme d’une oreille d’éléphant ; à la fête foraine, une peluche éléphant bleue à gagner au stand de la pêche aux canards ; et enfin sur la toute dernière page, dans la chambre de l’enfant au pyjama à pois qui joue avec tous ces jouets et où on reconnait le château fort, les affaires de piscine, le jeu de la marchande, les animaux de la ferme et l’éléphant bleu. Alors on repart en arrière pour dénicher sur chacune des pages l’enfant dans son pyjama à pois. Voilà un imagier qui promet quelques bons moments.

Les autres livres et Livre Disque

L-Ennui-des-apres-midi-sans-fin.jpg.78b15320792befb363341790fa70cc72.jpg    biblio_philonimo-2_le-cordeau.jpg.a60163749573919ebf41f754cc334295.jpg   biblio_philonimo-1_le-porc-epic.jpg.a51fea80dad73f2f4a3a1f58fbada5d0.jpg   898360493_annebragance.jpg.4c30e0eb331134749bc9e35ae1047676.jpg

 

Le Du TAC au TAC avec Arianna Tamburini est édité en "solo" dans le podcast Cultivons les enfants

 

 

 

Ecoute ! il y a un éléphant dans le jardin
A podcast by Véronique Soulé
L'actualité culturelle des enfants en Ile-de-France ---> chaque semaine à la radio
Episode comments

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
What do you think about this episode? Leave a comment!

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.