Jump to content

histoire de l'économie française : Jean-Baptiste Say

Jean-Baptiste Say a été le 1er économiste français sur les périodes Louis XVI et Napoléon

Play
Episode 25
1 hr 6 min / Published

Pour ce nouveau podcast, je suis entouré de 3 iconomistes passionnés d’économie et d’histoire : Christian Saint-Etienne, Michel Volle et Christophe Dubois-Damien

Pour dresser le cadre de notre entretien voici le pitch Wikipédia à propos de Jean-Baptiste Say

Jean Baptiste Say, né le 5 janvier 1767 à Lyon et mort le 14 novembre 1832 à Paris, est le principal économiste classique français. Industriel du coton, il fut l'un des entrepreneurs huguenots de cette industrie alors en plein essor. Il fut également journaliste. Il est réputé pour ses positions libérales.

Il est l'auteur de la distinction tripartite « production – répartition – consommation », devenue classique. Celle-ci sert de plan au Traité d'économie politique, son maître-ouvrage paru en 1803. Il est également connu pour la « loi des débouchés » ou loi de Say. En outre, il fut l'un des premiers économistes à étudier l'entrepreneuriat et les entrepreneurs, conceptualisés comme organisateurs et moteurs du tissu économique.

Lisant en ce moment le livre « LA CRISE FINANCIERE et la fin de l’ancien régime » de Jean-Pierre Patat (directeur général honoraire de la Banque de France, dont le livre est préfacé par Jean-Claude Trichet), permettez-moi de vous préciser que Jean-Baptiste Say avait 22 ans en 1789, et que la fin de l’ancien régime sous Louis XVI était confronté à une situation financière catastrophique avec 3 acteurs majeurs : Calonne, Necker et Turgot. Jean-Pierre Patat ne se prive pas de souligner la ressemblance qu’il y a avec notre époque actuelle sur le volet de l’endettement ; il nous met aussi en garde en nous rappelant que « comparaison n’est pas raison » vu que l’état français de 1789 n’avait rien à voir avec celui d’aujourd’hui.

Derniers points : au 18e siècle la monnaie scripturale commençait d’exister en Grande Bretagne et était inconnue en France. Accessoirement, la Grande Bretagne avait une banque centrale, pas la France.

Vu que Jean-Baptiste Say a été professeur d’économie au CNAM, comme Christian Saint-Etienne (titulaire de la chaire Jean-Baptiste Say), je lui propose d’ouvrir nos échanges pour nous faire découvrir ce personnage.

Jean-Philippe Déranlot, animateur et producteur du podcast Les clés de de l'iconomie

  • économie
  • france
  • Jean-Baptiste Say
  • iconomie
  • histoire
  • histoire de france
  • michel volle
  • christian saint-etienne
  • Christophe Dubois-Damien
Show notes

J'attire votre attention sur 3 propos des intervenants méritant intérêt

  • 25'16'' définition d'une révolution industrielle qui n'est pas une révolution technologique (Christian Saint-Étienne)
  • 26'18'' Le numérique est un sous produit de la révolution informatique (Christian Saint-Étienne)
  • 38'30'' On ne comprend pas ce qui se passe... on est dirigé par des intelligences françaises de salon... (Christian Saint-Étienne)
  • 1H01'47'' Histoire du choix, en France, entre le déterminisme et libre arbitre (Christian Saint-Étienne)
The show team
Michel Volle
Michel Volle
intervenant
Jean-Philippe Déranlot
Jean-Philippe Déranlot
animateur et producteur du podcast de l'iconomie
Episode ratings
Please log in or sign-up to rate this episode.
Les clés de l'iconomie
A podcast by efficacitic
L'iconomie est un repère pour s'orienter dans une économie informatisée
Episode comments

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
What do you think about this episode? Leave a comment!

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.