Jump to content

Ismaela & Aurélie: la difficulté d'obtenir un donneur correspondant à la 2eme maman

Play
Season 1, episode 7
49 min / Published March 6

Lorsque l’on parle conception dans nos familles, on réfléchit donneur, car oui c’est un part importante de notre projet. L’image que nous avons de nos enfants à venir est presque toujours une projection de nous ou de notre conjoint/e. Même si l’on sait que l’enfant à venir ne ressemblera souvent pas à l’image que l’on en a, dans nos parcours, la part d’inconnu est d’autant plus importante.

Fonction des pays où l’on conçoit, les donneurs peuvent être soit anonymes, soit semi-anonymes, soit ouverts. Toutes les cliniques ne nous laissent pas la même liberté dans le « choix » des caractéristiques morphologiques du donneur s’il est anonyme ou semi ouvert. Si l’on souhaiterait évidemment qu’il se rapproche de la deuxième maman pour que nos enfants nous « ressemblent », les centres de PMA ne s’accordent pas toujours avec nos désirs.

Ismaela et Aurélie ont expérimenté cette problématique.

Famille mixte, elles avaient imaginé un donneur de couleur pour que leur famille leur ressemble. Pour cela, Eugin leur a imposé de se marier afin qu’elles puissent avoir accès à un donneur ressemblant à Ismaela. Pour autant, leurs filles sont blondes aux yeux clairs et clairement elles ont dû adapter l’idée qu’elles se faisaient de leur famille. Et il n’y a pas que cette projection qu’elles ont dû revoir, celle de porter un enfant chacune s’est transformée avec l’arrivée de leurs jumelles des leur première grossesse. Aujourd’hui Ismaela doit faire le deuil d’une grossesse qu’elle aurait aimé vivre et elle en témoigne à mon micro.

Show notes

Compte Instagram: @ismatoutcourt

Clinique Eugin Barcelone Espagne: https://www.eugin.fr/

 

Episode ratings
Average rating: 5.0 / 5 (2 ratings)
Please log in or sign-up to rate this episode.
Les enfants vont bien: homoparentalité et autres schémas familiaux
A podcast by Constance
Le podcast qui donne la paroles aux familles "extra-ordinaires": homoparentales, monoparentales et adoptantes
Episode comments

Super podcast, encore une fois 

Pour info et pour être passées par l'Espagne en 2013 et 2015/2016, les cliniques ne sur stimulent pas. Ginefiv (Madrid) par exemple fait ne très petites stimulations et laissent partir avec 2 follicules sur décharge. Si pathologie médicale, un seul follicule maximum.

La clinique qui stimulait énormément était QUIRON qui a priori a revu ces protocoles également.

Bonne continuation ! 

Share this comment


Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
What do you think about this episode? Leave a comment!

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.