Jump to content

La gauche française et la tentation de l'islam politique.

De Tariq Ramadan à Mélenchon

Play
28 min / Published September 12
By Traces

J'ai réalisé ce reportage en 2005 à Toulouse au sein d'une association socioculturelle du quartier de la reynerie. C'était sept ans avant les attentats perpétrés par Mohammed Merah.  Les personnes interrogées s'inquiétaient de la montée en puissance de l'islamisme et du silence complice de la gauche. A l'époque il était encore difficile d'évoquer les dangers de l'islam, ses ramifications et la fascination historique qu'exerce cette religion sur une grande partie de la gauche. 15 ans sont passés. De nombreux attentats ont ensanglanté la France. Les revendications islamiques se multiplient. Le voile est devenu banal. Les mosquées poussent comme des champignons à l'ombre de notre peur d'être traité de raciste ou de fasciste. Des élus appartenant à la frange la plus radicale de l'islam siègent dans des assemblées de gauche. Hier bouffeuse de curé la gauche française est aujourd'hui la fille ainée de l'islam.

Sur ces 20 dernières années la gauche ne s'est pas contenté d'accompagner l'islamisation de la France. Sous l'apparence trompeuse d'une lutte contre le racisme elle a exercé le terrorisme intellectuel hérité du stalinisme. Le but étant d'interdire toute forme de résistance., et aidé par les médias comme par le monde culturel la gauche a accompagné un mouvement qui ne pouvait que se retourner un jour contre elle. C'est ce qui s'est passé avec les attentats de Charlie Hebdo. Alors que les caricaturistes de ce journal gauchisto-bobo n'avaient pour cible facile que le militaire, le beauf de droite et les figures d'un catholicisme français moribond, ils se sont  un jour tournés avec courage vers un réel qu'ils voulaient jusque là ne pas voir. Mal leur en a pris. Ils l'ont payé de leur vie. Et dans leur lutte ils se sont découvert de nouveaux ennemis : la gauche et ses thuriféraires du progressisme multiculturaliste.

Que ce soit par anti-américanisme, par anti-sionisme, par tiers mondisme, par immigrationisme, par anti-racisme les chemins qu'emprunte la gauche ne mènent plus à Moscou ou la Havane mais à la Mecque. Du pas d'amalgame aux manifestations contre "l'islamophobie", de Tariq Ramadan aux indigènes de la république, des génuflexions des verts aux clin d'oeil énamourés de Mélenchon depuis plus de 15 ans la gauche fait feux de tout bois pour se faire l'allier objectif des musulmans les moins progressistes... et elle en épouse la folie totalitaire.

Traces
About Traces
A podcast by Traces
L'histoire de l'immigration, le multiculuralisme et les questions que cela soulève.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.