Jump to content

L'affaire EKOMO ou le déni de centrafricanité

La représentativité centrafricaine à l’épreuve des miroirs étrangers déformants

Play
Season 3, episode 2
15 min / Published March 2

depuis plusieurs jours, parce qu’elle s’est exprimée devant le Conseil de sécurité et que la Ministre des Affaires Étrangères n’a pas pu le faire, notre compatriote Kessy Ekomo est traitée de tous les noms, et reçoit toutes les vomissures. « Elle n’aurait pas qualité pour représenter les Centrafricains ». Voilà ce qu’on dit d’elle. Et d’ailleurs, ajoute-t-on, cette "seulement consultante de la MINUSCA", serait une « traitresse » et ne serait même pas Centrafricaine, mais camerounaise ». Comme on le voit, une campagne de déni de Centrafricanité !

Comment de telles inepties ont-elles pu être prononcées, et comment ont-elles pu être relayées ? La réponse est : par ignorance crasse et par mépris pour les Centrafricains. Les choses se doivent d'être rétablies

Akandji K.

Episode ratings
Please log in or sign-up to rate this episode.
This episode is part of the Centrafrique au Coeur - Bê Afrika Ti Mbi Na Mo series
Libres échanges sur la République Centrafricaine
LE MONDE SELON AKANDJI.K*
Citoyenneté - Droit - Centr.africanité
Episode comments

Bonjour Prof. Akandji-Kombe, je ne suis pas un ignorant et n'eprouve aucune rancœur spécifique envers notre compatriote. Il me semble évident qu'elle s'est retrouvée au centre d'une des manipulations de la puissance coloniale sans plus.

Quelles auraient été les conséquences de son acte si elle aurait été Britanique, Cubaine ou Saoudienne ? Vous connaissez très bien les procédures nécessaires pour disposer d'un POUVOIR permettant à une personne donnée de s'exprimer au nom d'un pays. Tres fraternellement, Henri NGBOBITO.-

Link to comment

Bonjour,

Elle n'était pas représentante de notre pays mais invitée de la Présidence britannique du Conseil de sécurité, le tout conformément aux usages et pratiques des Nations Unies.

Et si je me souviens bien notre Représentante en titre était attendue en ses rang et qualité.

Je persiste : c'est par ignorance des procédures internationales qu'elle s'est retrouvée clouée au pilori, qui plus est par un étranger sur commande rémunérée d'autorités centrafricaines !

Bien à vous

Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
What do you think about this episode? Leave a comment!

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.