Jump to content

Le business chinois en Algérie

Itw du reporter photographe Edouard Caupeil auteur d'un sujet sur la construction de logements sociaux en Algérie par des entreprises chinoises.

Play
20 min / Published December 22, 2019
By Traces

Sujet datant de 2006.

Edouard Caupeil est photographe. Il est l'auteur d'un reportage sur la construction de logements sociaux en Algérie (Alger, Constantine, Annaba) dont la moitié du marché a été confié à des entreprises chinoises. La main d’œuvre employée par ces grands groupes est  importée de Chine  alors que l'Algérie souffre d’un taux de chômage supérieur à 30%. Les ouvriers chinois sont soumis au code du travail de leur pays d'origine, et n'ont pas l'autorisation de sortir du périmètre des chantiers de constructions.

Dans le même temps, l'industrie textiles algérienne est menacée par les produit fabriqués à bas coûts en Chine.
Le phénomène ne concerne pas exclusivement l'Algérie, un peu partout en Afrique, les ouvriers ou parfois des prisonniers chinois, concurrencent les africains.

Traces
About Traces
A podcast by Traces
L'histoire de l'immigration, le multiculuralisme et les questions que cela soulève.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.