Jump to content

On dirait du théâtre #7 : Ravie de Sandrine Roche aux éditions Théâtrales jeunesse

Nos amis les animaux... sont des bêtes de scène

Play
Season 1, episode 7
16 min / Published January 13

Lecture d'un extrait de : Ravie de Sandrine Roche aux éditions Théâtrales jeunesse

par : Isabelle Mazin, Pascale Grillandini et Didier Sipié

Présentée par Estelle Laurentin, textes choisis avec Savannah Macé et Pascale Grillandini

Blanquette, la septième chèvre de Monsieur Seguin, se languit terriblement, enfermée dans l’enclos de son maître. Elle a soif de liberté. Elle veut voir la montagne. Elle veut voir le loup ! Il faut dire que le chœur des chèvres qui hante ses nuits pour lui dépeindre un loup séduisant et effrayant à la fois, un Seguin possessif, intraitable et froussard, rendent les pattes de la belle Blanquette incontrôlables.

Sandrine Roche joue avec les mots pour livrer une version insolite de la célèbre nouvelle d'Alphonse Daudet, transformant  les chèvres du pauvre Seguin en héroïnes révolutionnaires éprises de liberté. Ce conte incite joyeusement à développer et savourer sa liberté, à revoir toujours les limites de son propre monde.

L’auteur , Sandrine Roche est autrice, comédienne et metteuse en scène. Elle étudie les sciences politiques avant de devenir chargée de production. Elle s’installe à Bruxelles en 1998 et intègre l’école de théâtre Lassaad, à l’issue de laquelle elle devient comédienne. En 2001, le metteur en scène Barthélémy Bompard lui commande le texte Itinéraire sans fond(s) (bourse Beaumarchais) qu’il crée en 2003 à la Scène nationale d’Annecy et dans lequel elle joue. C’est ainsi qu’elle commence à écrire pour le théâtre, tout en continuant à jouer.
En 2005, elle reçoit la bourse découverte du Centre national du livre pour Reductoabsurdum de toute expérience humaine (premier volet de la trilogie « Ma langue ! »), puis l’aide à la création du Centre national du théâtre en 2007 pour Carne, pièce à mâcher lentement, premier opus du diptyque « La Permanence des choses, essai sur l’inquiétude », qu’elle met en scène en 2009. En 2010, elle s’installe à Rennes où elle commence une série d’ateliers de création avec des enfants au Théâtre du Cercle à Rennes, qui donneront naissance au texte Neuf petites filles. Push & Pull, lauréat des Journées de Lyon des auteurs de théâtre et publié aux éditions Théâtrales en 2011. En 2015-2016, elle est l’un des trois auteurs (avec Philippe Malone et Stéphanie Marchais) à participer au dispositif « Partir en écriture » inventé par le Théâtre de la Tête Noire à Saran. Ses textes sont publiés aux éditions Théâtrales.

 

Pour découvrir plus de pièces pour la jeunesse, il y a aussi les box de théâtre jeunesse proposées chaque mois par notre partenaire, La Librairie Théâtrale.

Musique : Steppenwolf Born to be wild

C'est pas fini ! On dirait du théâtre continue dans le prochain épisode de donner la parole aux animaux, des pingouins qui hésitent entre enfantillage et grandeur d’âme dans L’arche part à 8 heures de Ulrich Hub.

Episode ratings
Please log in or sign-up to rate this episode.
On dirait du théâtre
A podcast by Estelle Laurentin
Des lectures de théâtre jeunesse
Episode comments

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
What do you think about this episode? Leave a comment!

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.