Jump to content

Une expérience de dépassement de l'ordre hiérarchique

Play
Episode 4
37 min / Published

Nous baignons dans l’évidence que pour fonctionner, une entreprise a besoin de hiérarchie et d’une certaine concentration des pouvoirs : un ordre établi érigé inconsciemment en plafond de verre et donc difficile à questionner !

A l’heure où de nombreux salariés peinent à s’accomplir dans leur travail, pourrait-on imaginer un nouveau paradigme qui rebatte en profondeur les cartes des places, des rôles et des pouvoirs ?

Depuis plus de 50 ans, a émergé en différents endroits du globe un modèle d’entreprise différent, basé sur l’auto-gouvernance. On appelle ces entreprises des « entreprises libérées ».

Jean-François Zobrist, pionnier éclairé de ce mouvement, nous explique comment il a transformé l’ordre en place au sein de FAVI (fonderie produisant des fourches pour boîtes de vitesse), dont il prend la direction en 1983.

L’expérience de FAVI est systématiquement citée dans les ouvrages de référence sur le sujet et notamment 71 fois dans le livre Reinventing organizations de Frédéric Laloux qui analyse le secret de 12 entreprises libérées.

 

Thèmes abordés : 

  • comment passe-t-on d'une organisation pyramidale à l'auto-gouvernance ?
  • pourquoi changer ?
  • quelles sont les conditions du basculement ?
  • quelle place pour chacun dans ce modèle ?
  • comment ce modèle impacte-t-il le rapport au pouvoir ?

 

Musique : Our Kingdom par Audiorezout

Graphisme : Stéphanie Viotto

Inscrivez-vous à la newsletter 📭 : https://bit.ly/463ZRln 

Episode ratings
Average rating: 5.0 / 5 (3 ratings)
Please log in or sign-up to rate this episode.
Jusqu'à nouvel ordre !
A podcast by Laurence Bali
Pour explorer notre rapport au monde...
Episode comments

Pour arriver à cette style de gestion collective, pas besoin de vivre en communauté il suffit malheureusement plus qu'un(e) responsable avec plein de volonté pour elergier cet approche bcp plus large. Cela demande un changement de culture, donc education. "Il y a en France que des école de gestion, pas d'école de management"... c'est très vraie. Pourquoi cette distinction entre cadres et non-cadres, des grilles de salaire par école. Ça freine l'évolution du monde de travail, qui peux rester parti du capitalisme, pas besoin de basculer vers le communisme, par exemple. Le respect et la gentillesse ne font pas parti une philosophie politique, religieuse... mais ce sont des piliers cruciaux...ainsi que l'éducation. Merci Laurence!!!!

Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
What do you think about this episode? Leave a comment!

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.