Jump to content

WACA Côte d'Ivoire, quel bilan en 2021 ?

Le Professeur OCHOU, Coordonnateur du projet WACA présente le bilan des actions du projet depuis son lancement en 2018

Play
Season 1, episode 1
44 min / Published February 15

Le professeur Abé Delfin OCHOU, Coordonnateur du WACA sur Radio Côte d’Ivoire : 

« C’est ensemble que nous devons prendre soin de la zone côtière »

Ce mardi 09 février 2021, de 10h10 à 11h, le professeur Abé Delfin OCHOU, Coordonnateur du WACA, était l’invité de l’émission « Alerte Ecolo », en directe de Radio Côte d’Ivoire, dont le thème était : « Le projet WACA, quel bilan à ce jour ? »

Au cours de la première rubrique qui a duré 30 mn, Sylla Aboussylla, l’animateur de cette émission, a échangé avec le Coordonnateur du WACA, qui a saisi cette occasion pour faire l’état des lieux des côtes ivoiriennes, donner un aperçu des activités réalisées et les perspectives du projet. 

Le Professeur OCHOU, a ainsi expliqué que le littoral ivoirien long de 566 kilomètres fait face à un recul moyen des côtes d’environ 1 à 3 mètres par an au profit de la mer. Cette situation constitue une menace sérieuse pour les populations ivoiriennes dont plus du quart vit dans les zones côtières, et pour certaines infrastructures économiques de premier plan comme l’Aéroport International d’Abidjan, la Société Ivoirienne de Raffinage à Abidjan, les Ports Autonomes d’Abidjan et de San-Pedro, ainsi que des installations hôtelières.

Afin d’aider à trouver des solutions aux problèmes posés par l’avancée de la mer, à la demande de 6 pays de l’Afrique de l’ouest, dont la Côte d’Ivoire, la Banque mondiale a lancé le Programme de Gestion du Littoral Ouest africain (WACA) avec une déclinaison en Côte d’Ivoire qui est le projet Waca-ResiP, lancé en novembre 2018 à Abidjan. 

En Côte d’ivoire, a expliqué l’invité du jour, des études réalisées par une collaboration des équipes hollandaises et ivoiriennes ont permis d’identifier cinq points chauds à savoir San Pedro, Grand-Lahou, Abidjan-Port-Bouet, Grand-Bassam, Assinie qui constituent les zones d’intervention du projet.  

En raison de l’accélération des impacts de l’érosion côtière, la zone de Grand-Lahou, a été choisie comme zone pilote du projet où plusieurs actions sont en cours de réalisation. Ces actions visent non seulement la stabilisation du cordon sableux mais également à soutenir les populations à travers des activités génératrices de revenus. Ces actions sont accompagnées par des activités de sensibilisation sur le terrain. 

Dans la deuxième phase de cette émission, le Coordonnateur du WACA a pu échanger, pendant 20 minutes en direct avec les auditeurs. Face à leurs inquiétudes liées à l’avancée de la mer, le Professeur OCHOU les a rassurés en indiquant que le projet est sur une bonne lancée. Après les différentes études, le WACA passera à la mise œuvre d’activités telles que la restauration des mangroves, la réouverture de l’embouchure et la réalisation d’activités génératrices de revenus en faveur des populations.

Ce projet pilote sera suivi d’autres projets dans les localités identifiées, avec l’implication des collectivités locales, à savoir les mairies et les conseils régionaux qu’il appelle à intégrer la problématique de l’érosion côtière dans leurs plans de développement. 

                                                                                                                      

 

Celcom UIAP/ Waca

WEBRADIO WACA COTE D'IVOIRE
A podcast by Hemman KOUAKOU
La webradio du projet WACA en Côte d'Ivoire
×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.