Jump to content
Garde-le pour toi !

Garde-le pour toi !

Histoires vraies et confidences à la gardoise : des bouts de vie atypiques et des leçons de vitalité à croquer. 

Une série documentaire immersive avec des histoires vraies racontées à la première personne. Henri, Sophie, Michel, Laurent, Noëlle et Marion nous embarquent dans leurs vies et dans leurs atmosphères sonores. Des récits qui s'écoutent avec les tripes et qui font du bien : entre la chaleur du fournil et l’odeur de la touzelle avec Henri, on s’élance dans le vide en trapèze avec Sophie qui évoque sa vie d'artiste, on pétrit la terre  avec Noëlle "la fille de l'eau", on croque la pimprenelle et on trempe les doigts dans la sauce avec Laurent, on nourrit les chevaux avec Marion, cavalière et éditrice en Petite Camargue, on s’élance en tyrolienne dans la grotte avec Michel le spéléo qui évoque, entre deux rappels, préhistoire et géologie.

Des rencontres sans filtre avec des passionnés, des convaincus, des militants de l’ombre qui ont des histoires à raconter, des bouts de vie à partager, des anecdotes personnelles et des confidences qui attisent la curiosité et donnent férocement envie de les rencontrer. Bref, des gens d’ici, dans le Gard. Où nous vivons. 

La première saison de Garde-le pour toi ! comporte 6 épisodes d'environ 20 minutes.

Nous publions 2 épisodes le 14 juillet, puis un par semaine durant l'été, jusqu'à épuisement du stock 😉

Bonne écoute !

Réalisation Hélène Genetet et Andreas Landeck

Trailer
Teaser #Saison 1
Trailer
6 personnages, 6 histoires vraies atypiques à écouter dès le 14 juillet 2021 sur toutes les plateformes de podcast !

Andreas et Hélène c'est la pluie et le beau temps, l'averse et l'insolation, le yin et le yin, le in sans le off. Bref, l'après Charlemagne c'est à dire la France et l'Allemagne. Deux approches expérimentales de l'histoire vraie documentée et immersive. 

Ce qui est bien quand on passe à l'acte, c'est de changer d'air à chaque expérimentation. C'est le cas dans le podcast "Garde-le pour toi !". On vous présente six personnages, six rencontres incroyables toutes différentes mais toutes liées de près ou de loin au territoire gardois. Des rencontres en circuit-court parce que les belles personnes sont souvent très près de nous. Inutile de traverses la France pour dénicher de supers histoires quand nos voisins, leurs copains, leurs cousines, nos ami.e.s en ont de terribles non ?

Ces six personnages là sont au rang des modestes, en éternel questionnement. Leurs récits font du bien. 

Dans ce podcast, aucun personnage ne laisse indifférent, nous aimons imaginer que nous sommes comme eux : sincères et ouverts aux autres. 

Ce nom, garde-le pour toi !, on l'a choisi parce qu'on voudrait que vous fassiez l'inverse, que vous parliez d'eux... Quand on te confie un secret, tu promets de ne pas le répéter. Croiser les doigts ça compte pas. Garde-le pour toi ! , Tu l'écoutes avec ton casque sur les oreilles si tu veux (parce que ce sont quand même des confidences et tu percevras quelques subtilités...) mais si ça t'a plu tu partages, tu en parles et tu le crie haut et fort. À l'ancienne. Merci merci.

Pour la vie, l'expérience, le pedigree, s'il faut absolument en parler, on peut le résumer comme ça :

Andréas Landeck/ andreas@fleursdebitume.eu 

Je suis né en mars 1975 un jour de pluie diluvienne à Stuttgart en Allemagne. J'habite dans le sud de la France depuis 1999. Après un apprentissage de la photographie chez un célèbre photographe à Hambourg, j'intègre le Max Reinhardt Seminar à Vienne en Autriche et commence des études d’acteur, que je poursuis au Conservatoire Nationale Supérieur d’Art Dramatique à Paris pour suivre un amour inatteignable. Je rétablis le cours des choses en changeant de perspective. Je passe derrière la caméra. Dans la foulée, j'apprends le montage, le mixage et l’étalonnage, et gagne petit à petit en indépendance dans la production de contenus audio-visuels. Quelques années plus tard, le court-métrage "correspondances" obtient le prix du meilleur court-métrage européen au festival GoShort aux Pays-Bas en 2009. Passionné de cinéma, je réalise et produit un long métrage fin 2019 sur le thème de la gentrification du milieu rural "Hitchkock à Uzes" un documentaire qui prend la forme d'une fable burlesque, invité au Festival Fifigrot en septembre 2020, (le film est disponible ici). 

Hélène Genetet / helenegenetet@gmail.com

Moi, c'est la Franche Comté qui m'a vu crier pour la première fois. En juillet 1976 à Besançon. L'été de la canicule, ce qui explique mon tempérament sanguin et de fait, les gens du midi m'ont tout de suite accueillie. Ma curiosité est insatiable. Je suis une touche à tout comme si le temps était compté. En fait, il l'est vraiment. J'ai fait des études de com à Nancy parce que mon mec de l'époque faisait ça et que je le suivais partout. J'ai bossé sur les routes à faire du porte à porte en Lozère dans des endroits où les gens parlaient le patois. J'ai voyagé. Puis je suis rentrée dans stabilité avec une belle expérience dans un syndicat viticole à Nîmes "les Costières de Nîmes" à l'époque je faisais la com et de l'animation j'ai appris le monde du vin, les gens qui le font et qui n'ont jamais cessé de me fasciner. Dircom dans une Chambre de Commerce, j'apprends mais m'ennuie au bout de 8 ans. Alors je me lance en free-lance en 2018, RP, com, écriture, radio et podcast, j'expérimente et  les idées ne me quittent plus !

Ce programme a bénéficié d'une bourse du Club de la Presse et de la Communication du Gard en 2020

 

 

 

Andreas Landeck - Hélène Genetet4.JPG

spéléo5.JPG

×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.