Jump to content

CCI Podcast 49

Member
  • Posts

    6
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. A l’occasion de la Grande Aventure d’Entreprendre (GAE) organisée par la chambre de commerce et de l’industrie du Maine-et-Loire, des entreprises lauréates recevaient les prix des espoirs de l’économie. Outre le prix du public et celui du jury, deux autres prix récompensent une création ou une reprise d’entreprise. L’occasion pour les lauréats de mettre en avant leur modèle, leur marque et de constituer ou d’affermir leur réseau local….
  2. L'économie circulaire on a tous a y gagner ! L’ADECC (Association pour le Développement de l'Économie Circulaire et Collaborative) fête ses 5 ans. Ce réseau de plus de 150 entreprises engagées en faveur de l’économie circulaire organisait à cette occasion un atelier pour calculer son empreinte carbone ou bien encore des temps d'échanges entre les adhérents sur le thème de la sobriété. Des moments conviviaux, mêlant l'utile et l'agréable pour imaginer demain. Rencontre avec son président Yannis Borjon Piron et Gaelle Leca, Responsable Qualité Environnement de l'entreprise BODET en Maine-et-Loire, qui met au cœur de son développement l'Économie circulaire et collaborative.
  3. Sur les rives de la Loire, à quelques kilomètres d’Angers, le lieu-dit des Lombardières. Carole Manière y habite depuis plus de 20 ans et elle peut admirer le fleuve à travers la fenêtre de sa cuisine. Cette ancienne commerciale d’un grand groupe français a décidé de tout arrêter et de changer de vie après un burn out : elle passait sa vie sur les routes à écumer les chambres d’hôtel insipides entre deux rendez-vous client. Son nouveau projet est une sorte de pied de nez à son ancienne vie : ouvrir ses propres chambres d’hôtes.
  4. Au Masama, restaurant au plein cœur de Saumur, la salsa et le reggaeton résonnent dans la cuisine. Marlon Medina et sa femme sont au fourneau et préparent une spécialité colombienne : les Empanadas frits… Masama vient du mot « masa » qui signifie « pâte à gâteau, pâte de maïs » en espagnol. Marlon Medina, 32 ans, a ouvert son restaurant en septembre 2021 après être arrivé en France il y a 10 ans. Dès son arrivée, après avoir remporté le concours du meilleur apprenti de Colombie, il s’est installé à Cholet dans le Maine-et-Loire pour travailler dans un restaurant. Aujourd’hui, avec son équipe nationale de Colombie, il vient de gagner le Bocuse d’Or de l’engagement sociétal, qui récompense la lutte contre le gaspillage, l’agriculture responsable, l’éducation ou encore la formation en matière d’alimentation… Une manière pour lui d’entremêler ses deux cultures, française et colombienne…
  5. En Juin 2021 avait lieu la nouvelle édition de la GAE, la Grande Aventure d’Entreprendre, organisée par la CCI du Maine et Loire. Cette année, la cérémonie était retransmise à la fois en ligne et en présentiel, au palais des congrès à Angers en compagnie de l’aujourd’hui fameux Calixte de Nigremont. La lauréate du prix du jury : Noéline Rasoamandrary de l’entreprise Vanilla Bridge. Elle a quitté Madagascar en 2011 et intègre une équipe de recherche à Shanghai. Elle arrive en France en 2014 pour faire des recherches autour de la vanille et c’est en 2018 qu’elle crée son entreprise pour faire le pont entre Madagascar et l’Anjou.
  6. À Angers, au Centre Pierre Cointreau, campus d'Angers de la CCI du Maine et Loire, régnait une certaine agitation. Les discussions résonnent dans les salles de classe, les tableaux chauffent et les feutres sont aiguisés… Ce sont les 24h de la création : en une journée, des élèves devaient créer, penser, imaginer et présenter à un jury un projet d’entreprise autour d’un thème imposé : l’eau… Parmi les participants, Baptiste Beucher, 23 ans, étudiant en BTS « management commercial opérationnel ». Lui et son équipe présentaient un projet, au nom de Air’o A-I-R-O.
  7. Il arrive tiré à 4 épingles. Tout à fait prêt pour présenter son entreprise lors de la journée d’intégration du campus d'Angers de la CCI du Maine et Loire. Killian Rouvrais, tout juste 19 ans, mène une triple vie : étudiant à la chambre de commerce, alternant au sein d’une entreprise de télécommunication et créateur d’entreprise… Complètement dans l’air du temps, Kilian Rouvrais a créé son entreprise il y a à peine un an : location de vélos et de trottinettes électriques, 20 euros par mois, un abonnement à l’année… Un concept simple qui fait de lui un personnage bien connu de la CCI 49.
  8. Quand on rentre dans l’échoppe de Marlène Gourbilleau, ça sent bon le palmarosa et le café… Zémé est la déesse de la terre dans la mythologie Lituanienne. Pourtant c’est bien à Doué-la-Fontaine que le magasin « Chez Zemeis » a ouvert ses portes en septembre 2021. Un magasin français et local, une forte tendance écologique : c’est ce que Marlène Gourbilleau a voulu mettre en place dans son mini supermarché…
  9. Yohan Beziau a créé son entreprise, AGEV Solutions en 2017, avec son associé Mathieu Lemeur. Ils sont paysagistes. Avant de monter sa structure, il travaillait dans une structure qui s’occupait des entretiens des voix ferrés de la SNCF ou des sites de production d’EDF. Par an, il déversait 2000 litres de glyphosate, un puissant désherbant… Aujourd’hui, avec AGEV, il a signé la charte « 0 pesticide » de la CCI du Maine et Loire.
  10. Nous avons tous entendu parler de la pollution que génèrent nos mails restés trop longtemps dans nos boîtes mail, de la consommation énergétique de regarder un film en HD directement depuis internet… La mission de Specinov, une entreprise dirigée par Sébastien Chaslin, est de créer des applications pour le web et mobiles qui répondent à cette problématique de la pollution numérique. Cela s’appelle l’éco-conception.
  11. Flyers, plaquettes, catalogues, brochures… La direction générale de Loire Impression n’est pas la première vie d’Alexandre Leroy. Avant ça, il a été communiquant et c’est donc avec facilité et précision qu’il parle de son activité saumuroise. Cette entreprise a été créée il y a 25 ans par trois ouvriers qui s’étaient retrouvés au chômage après la fermeture de leur usine. Commerciaux et graphistes, de la production jusqu’à la livraison : il est à la tête d’une équipe d’une vingtaine de personnes. Son credo : mettre l’écologie au cœur de son entreprise.
  12. Entre cyberattaques et ransomeware, il y a eu près de 6 signalements d’attaques informatiques par jour en 2020. Ce chiffre a été publié sur le site de l’ANSSI, l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. L’ANSSI est un acteur majeur de la cyber sécurité en France. Elle apporte son expertise et son assistance technique aux administrations et aux entreprises victimes de cyber attaques. Au quotidien, elle assure un service de veille, de détection et de réaction aux attaques informatiques. Régis Dubrulle est le délégué régional de l’ANSSI dans les Pays de la Loire. En partenariat avec la CCI du Maine et Loire, il sensibilise les entreprises aux questions de cybersécurité.
  13. Sur la table de l’entreprise Cycle Farms, des petits tubes à essais dans lesquels baignent des larves et des œufs de mouches. Cycle Farms, créé en 2016, est basé à la fois en France et au Ghana. Deux sites sur lesquels le président de l’entreprise, Marc Luraschi, et son associé, développent les deux volets principaux de leur activité. En France, ils créent de nouveaux modèles et technologies pour la culture d’insectes et la production de juvéniles, de larves d’insectes. Au Ghana : un site de production d’alimentation animale à base d’insectes. Ils produisent 6000 tonnes d’aliments par an et 40 millions de larves par semaine. Toutes leurs démarches tournent autour de l’EIT, l'écologie industrielle territoriale. L’idée : mutualiser les ressources, collaborer avec les entreprises du territoire et limiter l’extraction de matières.
  14. Au cœur de Saumur, à 100m de la Loire, se cache une petite boutique à la devanture bleue. A travers la vitrine, on peut voir toutes sortes de produits locaux et un guichet. C’est à celui-ci qu’il est possible d’acheter ses billets pour aller naviguer 30 minutes sur la Loire. Bernard Henri, le président de la compagnie saumuroise de navigation, s’affaire avec ses salariés pour l’organisation de la journée. Depuis Saumur jusqu’à saint martin de Gennes à Montsoreau, ce sont plus de 10 000 personnes à l’année qui embarquent sur leur bateau à la (re)découverte de la Loire… Afin de gérer au mieux ce flux de client, la CCI du Maine et Loire leur a proposé de les former à l’ERP, l’Entreprise Ressource Planning.
  15. AppCell est une entreprise spécialisée dans la transformation de matières. 2D, 3D, assemblage, découpe, collage : ils travaillent avec l’industrie du luxe, du bâtiment, du transport ou encore de la santé. Mélanie Boismoreau, la responsable qualité sécurité environnement, est chargée de tenir la ligne directrice simple, mais ambitieuse d’AppCell : mettre l’économie circulaire au cœur de leurs activités. Pour les accompagner, ils peuvent compter sur l’ADECC, l’association pour le développement de l'économie circulaire et collaborative, une association de la CCI du Maine et Loire…
×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.