Jump to content

Solenne Niedercorn

Podcaster
  • Content Count

    25
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Podcasts
  1. Président Fondateur de France FinTech à Paris Après une brillante carrière comme Banquier, notamment à la Société Générale, dans différents pays et continents, Alain nous parle de France, de FinTech donc de l’Association France FinTech fondée en 2015, qui regroupe aujourd’hui 200 jeunes pousses, startup et scale up françaises ou non. Vous découvrirez notamment les missions de l’Association, les conditions d’accès comme membre ou partenaire et les relations des Innovateurs avec les Grands Groupes. Mais en réalité, cet épisode nous donne une vision beaucoup plus large de tout l’écosystème français. On y parle "coopétition", licornes, internationalisation, mais aussi du Brexit et de ses retombées pour la France, de l’Europe et la création de champions Européens, de Maurice Lauré, protection du consommateur, éducation, innovation, GAFA, BATX. On repart avec pas mal de livres à lire : La fin de l'individu de Gaspard Koenig De l'autre côté de la machine d'Aurélie Jean The Valley de Fabien Benoit StartUp Mania de Michel Turin La révolution de la Finance - Acte II d'André Levy Lang Pour contacter France Fintech, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn. Le contact d'Alain Clot, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  2. COO d'iBanFirst à Bruxelles et Paris Après une carrière en M&A, Patrick a rejoint la petite équipe de "FX for Biz" constituée par son fondateur Pierre-Antoine Dusoulier, en qualité de COO. Désormais, iBanFirst compte 180 collaborateurs répartis sur différents pays. Actif dans le paiement international, cet établissement de paiement accompagne petites et moyennes entreprises européennes qui "galèrent" avec les solutions mises à disposition dans les établissements bancaires traditionnels. Largement dominée par les Banques traditionnelles qui détiennent 90% des parts de marché, cette niche a un potentiel énorme car leurs cibles sont mal servies. Nous découvrons grâce aux explications super détaillées de Patrick le "use case" AVEC et SANS leur plateforme mais aussi les flux interbancaires qui sous-tendent. Enfin, Patrick nous donne un aperçu des évolutions à venir, de l’instant payment à SWIFT GPI. Au coeur de l’Europe, iBanFirst peut désormais se développer dans de nouveaux pays et élaborer de nouveaux produits, grâce à une levée de fonds de 21 millions d'EUR auprès d’ELAIA CAPITAL et de la BPI. On repart avec un livre à lire : Hard things about hard things de Ben Horowitz Pour contacter iBanFirst, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn. Le contact de Patrick Mollard, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  3. CEO de Mangopay à Paris et Luxembourg Dans cet épisode, Romain nous explique le fonctionnement d’un établissement de monnaie électronique (EME) au coeur de l’Europe et nous donne toutes les clefs pour comprendre cette solution de paiement au service des entrepreneurs. "Client centric", Mangopay parvient à doubler désormais sa volumétrie chaque année en proposant une solution à toute une série d’acteurs : places de marché, plateformes de "crowdfunding", et tout ce qui touche à la consommation collaborative ou encore la FinTech. Dans les grands clients, on retrouve Malt, Rue du Commerce, le Bon Coin, ou Rakuten… Après cet épisode, vous comprendrez les différentes "features" de la solution que ce soit en terme d’acquisition, d’e-Wallet ou de Payout. Il n’est pas nécessaire d’être agent de paiement ou distributeur de monnaie électronique. Travailler avec Mangopay, c’est franchement super facile. On n’y coupe pas, il y a quand même des détails sur le fonctionnement d’un EME, vis à vis de la Banque de cantonnement et la création de monnaie électronique. A retenir avant d’en profiter en détail : Mangopay, ce sont 15 paiements par secondes, un processing dans une quinzaine de devises, 10 milliards d’Euros en cumulé sur la plateforme depuis 2013. On repart avec deux livres à lire : L’univers à portée de main de Christophe Galfard Good to Great de Jim Collins - qui développe le concept de “Flywheel" Pour contacter Mangopay, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn. Le contact de Romain Mazeries, plutôt via LinkedIn ou par mail: romain@mangopay.com. Pour soutenir Finscale : - S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  4. Directrice Innovation chez Finastra à Paris Après l’Agro Paris et une spécialisation en Mathématique Financière, Chirine a rejoint le groupe Finastra. Actuellement, Directrice de l'Innovation, elle nous explique l’Open Banking et détaille une étude passionnante sur le sujet. Alors que 86% des Banques perçoivent l’Open Banking comme une opportunité, 30% déjà l'utilisent à ce jour pour créer de nouveaux services. Collaborant avec ses clients et l’écosystème Fintech, Finastra adresse les besoins des Banques, en développement des solutions en interne mais en collaborant également avec des FinTech ou en partenariat avec des cabinets comme Accenture. Finastra développe de nouvelles APIs et déploie des App dans un store innovant : Fusion Fabric.cloud. Finastra inverse le processus en offrant la possibilité aux startups de s’intégrer aux APIs de manière gratuite. Une fois validée et l’accord commercial défini, Finastra donne ainsi la possibilité à ses clients d’intégrer ces nouvelles solutions - comme par exemple Robosave par Monotto. « The future of Finance is Open » On repart avec des podcasts à écouter : La Galère créé par Start the F* Up Génération XX Pour en savoir plus sur Finastra, le plus simple, c'est via le site. Le contact de Chirine BenZaied - Bourgerie, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  5. CTO et co-fondateur d'ANote Music à Luxembourg Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui, nous allons parler musique et royalties ou comment diversifier ses investissements en investissant dans des titres musicaux. Depuis les jardins de la Luxembourg House of FinTech au plein coeur de Luxembourg (la LHoFT ou la "loft"). Un enregistrement dans la douceur de l'été... Grégoire nous raconte avec beaucoup de fraicheur la création et le fonctionnement de la plateforme que lui et ses deux associés on créée. Ce pont entre musique et secteur financier permet d’acheter de la musique à des fins d’investissements. Se faire une place dans cette industrie très fermée, c’est le pari d’ANote Music qui souhaite également faire une place aux artistes moins en lumière. En partenariat avec des labels Italiens et Polonais, cette startup hébergée à la LHoFT a su se faire un place dans l’industrie musicale mondiale. Vous allez découvrir un secteur peu traité et mal connu. Pour les fans de musique (dont je fais partie), c’est tout simplement G-E-N-I-A-L ! On repart avec un livre sur les techniques à mettre en place si l'on souhaite "hameçonner" un "user" sur une App : Hooked: How to Build Habit-Forming Products de Nir Eyal Pour contacter A Note Music, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn. Le contact de Grégoire Mathonet, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  6. CEO et co-fondateur de RiskConcile à Louvain C’est après deux cycles professionnels dans l’armée puis la Finance que Jan décide de fonder avec ses associés la Société RiskConcile. On y découvre la manière dont l’industrie financière génère ses reporting réglementaires notamment les KIDs et comprenons à quel point le fardeau est grand pour les établissements financiers notamment dans le cadre de Directives PRIIPs, ou AIFM. Jan revient avec beaucoup de détails sur le cadre réglementaire mais également la start-up qu’il a créée. Il nous décrit le set-up opérationnel, les gains d'efficacité opérationnels et la mise en route de cas d’usage. Jan met en oeuvre ce dont il a toujours rêvé lorsqu’il était Risk Manager. A écouter si vous êtes Asset Manager et Risk & Compliance Manager ! On repart avec un livre d'histoire de la Belgique et les Ducs de Bourgogne à dévorer ainsi qu'un "whitepaper" sur le climat : De Bourgondiërs: aartsvaders van de Lage Landen de Bart Van Loo Climate Quants de Risk Concile Pour contacter Risk Concile, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn. Le contact de Jan de Spiegeleer, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  7. CEO et co-fondateur de Sagacify à Bruxelles Dans cet épisode, vous allez avoir un cours magistral sur l'Intelligence Artificielle de Kevin sur le Machine Learning, le RPA, le Deep Learning. Ce dernier nous parle de Sagacify, la société spécialisée en IA qu’il a co-fondée en 2014. C’est en connectant des rats de laboratoires avec des machines pour analyser les signaux organiques, qu’il se rend compte de l’impact “business” extraordinaire de l’IA. Ceci l’amène à faire un Doctorat en IA puis à lancer sa startup. Le concours ImageNet lance véritablement le Deep Learning, Kevin réalise alors ses potentialités en 2018 et Sagacify pivote. La proposition de valeur de la startup, c'est d'automatiser les tâches répétitives et rébarbatives liées aux opérations dans les entreprises. La création de valeur est au centre de leur business. Kevin nous explique comment ils ont su automatiser grâce au Deep Learning, le traitement des e-mails entrants pour permettre aux équipes opérationnelles d’une compagnie d’assurance d’automatiser 90% du volume et permettre ainsi de décharger les agents administratifs de tâches sans réelle valeur ajoutée. Autre cas présenté celui de l’automatisation du traitement des factures qui a permis d’améliorer sensiblement les revenus d'un de leurs clients. Les étapes clefs des projets avec Sagacify : Quick Scan AI Brainstorming Session Identification des "Quick Win" RoadMap POC ou implémentation On repart avec deux livres à lire : The Nexus Trilogy de Ramez Naam Life 3.0: Being Human in the Age of Artificial Intelligence de Max Tegmark et une série à regarder sur HBO / OCS : West World Pour contacter Sagacify, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn Le contact de Kevin Françoisse, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  8. CEO et co-fondateur de Kriptown à Paris Suite à ses étude de commerce, Mark est Liquidity trader chez Rothschild&Co puis effectue de la recherche en Asset Management sur la volatilité et les risques de liquidités. Après une petite parenthèse avec un ami, pour développer un “soft” à destination des traders. Mark se lance finalement sur le marché de la levée de fonds des startups et des PME. La rencontre avec l’un de ses co-fondateurs : Arnaud lance le début des activité de Kriptown. Cette Marketplace permet aux sociétés, StartUp ou PME qui souhaitent lever des fonds de se mettre en relation avec des investisseurs, principalement des “Business Angels”. Deux innovations majeures pour Kriptown : tout d’abord, il utilisent la technologie Blockchain dans le processus de levée de fonds. D’autre part, la startup permet aussi de traiter en secondaire les actifs. On note trois étapes clefs pour la Marketplace : Analyse du dossier, Roadshow, Levée de fonds. Mark revient de manière détaillée sur l'émission des actifs immatériels. Si vous n’avez pas tout compris, je vous invite à consulter les sites suivants : tout sera plus clair. Cela m’a bien servi pour préparer cet entretien : Comment marche Kriptown ? Marché Primaire Marché Secondaire Les Tokens Le Whitepaper La Blockchain La liquidité Les Risques Vidéo de Hasheur : Alternative aux IPO & ICO Et bien entendu la note sur Cabinet Francis Lefebvre sur les "PSAN" Pour contacter Kriptown, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn Le contact de Mark Kepeneghian, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  9. CEO et co-fondateur de Lingua Custodia à Paris et Luxembourg Parti sur une carrière toute tracée en Finance, d’abord chez JPMorgan et AXA IM, Olivier nous raconte avec beaucoup de punch et d’humour la genèse assez « unique » de sa société. Avec l’entrepreneuriat dans le sang, Olivier constate la complexité des traductions financières et la précipitation dans laquelle celles-ci se font en général. Ce « language custodian » vise à rationaliser et systématiser l’étape des traductions de toute une série de documents : recherche macro, rapports annuels de sociétés, RFP, prospectus. Leurs moteurs de traduction automatique sont spécialisés en Finance. La prise de tête des traductions de prospectus c’est du passé pour la société qui mise sur l’utilisation de l’IA dans la conception de ses moteurs de traduction. Les plateformes de Lingua Custodia sont entrainées pour toute une série de documents. Présents en France, Lingua Custodia fait le choix stratégique d’internaliser le développement commercial et de baser au Luxembourg les équipes commerciales. Episode rafraichissant, technique mais pas trop et qui va faire sourire tous les auditeurs qui ont retravaillé des traductions très tard le soir… On repart avec une série à regarder sur Netflix : Silicon Valley Pour contacter Lingua Custodia, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn Le contact d'Olivier Debeugny, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  10. CEO et fondatrice de Firm Funding à Paris C’est après avoir été travaillé à l’Autorité des Marchés Financiers à la Direction des Emetteurs pendant quelques années que Florence s’est rendue compte qu’il y avait un potentiel à développer : Plus la société est de petite taille, moins elle a accès à des solutions différenciées de financement. Elle a créé Firm Funding, le “tinder” du financement obligataire privé qui met en relation des investisseurs professionnels : Family Offices, Sociétés de Gestion avec des PMEs en recherche de financement de type dette privée. Créée en 2017, cette solution permet un "matching" des uns et des autres et s’appuie sur un réseau de “conseils”. On repart avec un white paper à lire : Dette privée Une association à rejoindre et podcast à écouter : Croissance Plus Pour contacter FIRM FUNDING, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn Le contact de Florence Vasilescu, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  11. COO et co-fondateur d’EPSOR à Paris Après une dizaine d’années à la Société Générale notamment dans le département de l’Inspection Générale, Benjamin est démangé par l’entrepreneuriat et fonde EPSOR avec son associé et ancien collègue Julien Niquet. lIs décident de lancer une activité dans le business de l’épargne salariale, typiquement les primes d’intéressement, ou la participation au bénéfice… La loi pacte en France simplifie le mécanisme d’épargne salariale grâce à la mise en oeuvre du Plan d’Epargne Retraite. Force est de constater qu’il existe un gros différentiel d’équipement entre grosses et petites entreprises en France aujourd’hui. Les trois maitres mots d’EPSOR : le conseil la simplicité et la transparence. Leurs outils et plateformes permettent aux entreprises et à leurs salariés d’accéder une nouvelle génération d’Epargne salariale. Grâce à deux levées de fonds avec PARTECH et BLACKFIN, EPSOR craque le marché historique en place et rebat les cartes de ce marché. On repart (encore avec TechTrash.... déjà proposé sur l'épisode #9 - enregistré après celui-ci pour la petite histoire....) TechTrash Pour contacter EPSOR, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn Le contact de Benjamin Perdini, plutôt via LinkedIn ou Twitter. Pour soutenir Finscale : - S'abonner au podcast pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  12. Pascal Denis, Partner KPMG & Alex Panican, Responsable Partenariats & Dev. à la LHoFT à Luxembourg Pour ce dixième épisode, je vous offre en bonus un deuxième invité. Au travers du prisme de la crise sanitaire, Pascal et Alex nous racontent l’écosystème Luxembourgeois. L’économie du pays centrée sur le secteur financier, confère à l’environnement FinTech local une coloration particulière. Ce petit pays d’une population de 600 000 personnes qui compte 50% d’étrangers offre aux FinTech un environnement propice pour se développer. Plutôt axées B2B, les FinTech européennes basées au Luxembourg ont pour ainsi dire pu sortir leur épingle du jeu en permettant à leurs clients, principalement des établissements financiers d’améliorer leurs processus internes et de réorganiser leur activités. Au travers de pivots, ou profitant tout simplement de ces évènements exceptionnels, les FinTech luxembourgeoises ont été résiliantes. La tendance 2020 pour les FinTech luxembourgeoises: "Back to basics" Infrastructures, Sécurité, Processus Digitaux Vous aurez en prime quelques anecdotes “croustillantes” au sujet du ministre des Finances, Pierre Gramegna On repart avec quatre livres à lire : Who moved my cheese - Spencer Johnson Homo sapiens, 300 000 d’expérience client - Marc Van Rymenant Competing in the Age of AI: Strategy and Leadership When Algorithms and Networks Run the World - Marco Iansiti Meditation - Marc Aurèle Et un évènement à suivre de près en 2021: KPMG FinTech Awards. Pour contacter KPMG, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn Pour contacter la Luxembourg House of FinTech, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn. Le contact de Pascal Denis, plutôt via LinkedIn ou Twitter. Le contact d’Alex Panican, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner à l'épisode pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  13. CEO et fondateur de Finfrog à Paris Après une formation d’ingénieur, Riadh a accompagné pendant une dizaine d’années des établissements financiers dans leurs stratégies d’innovation et de transformation au sein du cabinet Mc Kinsey. Il a passé le cap de l'entrepreneuriat en créant la “FinTech” Finfrog. Le point de départ de cette aventure, c’est le découvert bancaire : cela concerne aujourd’hui 10 million de français. Les frais de découverts grignotent un demi mois de salaire en moyenne par an. La proposition de valeur c’est d’emprunter jusqu’à 600 EUR en moins de 24H avec un parcours en moins de 5mn. Finfrog innove en développant le micro-crédit, en apportant une solution digitale, moins couteuse, plus adaptées aux besoins des particuliers. Riadh nous donne de nombreux détails sur le plateforme Finfrog, la stratégie de sa société à moyen terme, la définition et l’amélioration des algorithmes de scoring. Nous découvrons également les coulisses avec les partenaires auxquels Finfrog fait appel : Budget Insight et Mangopay. Bref, c’est un épisode “straight to the point”, clair et efficace ! On repart avec trois takeaways : Mc Kinsey Quarterly Podcast de "feu" Michel Serre Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu - GONCOURT 2018 Pour contacter Finfrog, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn. Le contact de Riadh Alimi, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner à l'épisode pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  14. Directeur de l’innovation et de la transformation chez AG2R La Mondiale à Paris Ce “vétéran” comme il se définit, évolue dans le monde de l’innovation depuis plus d’une dizaine d’année chez SFR, puis Unibail Rodamco, Aujourd'hui Responsable Innovation et Transformation Digitale au sein du groupe Français AG2R / LA MONDIALE, Laurent nous parle de la transformation et de l’innovation dans le secteur de l’assurance et en particulier l’assurance de personnes (à ne pas confondre avec l’Assurance de biens). Dans les dernières réalisations du groupe à citer : la mise en place des espaces de “selfcare” pour fluidifier l’expérience utilisateur sur l’entièreté de la gamme des services d’AG2R La Mondiale. Ces innovations permettent de recruter nouveaux métiers : UX, Product Management, permettant de diffuser l’innovation au sein du groupe. Au travers un cas d’usage lié aux obligations de conformité, Laurent nous décrit en particulier la collaboration avec la société Saagie, spécialiste en “DataOps” visant à permettre la mise en production de cas d’usage. Ce passionné nous explique la manière dont le groupe souhaite travailler avec les startups et quels sont les actes forts qu’il a posé pour accélérer et améliorer ces partenariats. C’est un épisode très riche (un tout petit peu plus long que d’habitude). 🤭 Une Newsletter à suivre : Tech Trash Un livre à lire : Les possédés Pour contacter AG2R La Mondiale, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn. Le contact de Laurent Charon, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner à l'épisode pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
  15. CEO et co-fondadeur d’OKO à Tel Aviv et Luxembourg Diplomé d’HEC (Paris) Simon se destine à une carrière plutôt classique en cabinet de conseil. C’est en travaillant pour le groupe Suédois BIMA qu’il décide de lancer sa StartUp : OKO. Depuis Luxembourg et Tel Aviv, Simon déploie cette activité au Mali et en Uganda. Grâce aux partenariats établis avec des acteurs clefs de la téléphonie mobile, des industriels, des organismes de micro-finance ou des ONGs, OKO vise à couvrir les pays ne disposant pas d’infrastructures en matière de micro-assurance. La proposition de valeur d’OKO c’est d’offrir des micro-assurances aider les cultivateurs à couvrir les risques liés aux récoltes et ainsi leur permettre de maintenir leur niveau de vie en cas de pertes de revenus. C’est un pari audacieux, sustainable et payant ! Simon revient sur le marché de la micro-assurance, la chaine de valeur, le partenariat d’OKO avec ABInbev et nous explique la stratégie de sa StartUp pour les prochaines années. On sent une motivation et une passion incroyables. Ce Luxembourgeois établi en Israël fait vivre ce projet avec une détermination à toute épreuve. Déjà présent au Mali et en Uganda, OKO envisage de se développer de manière exponentielle dans des pays Africains, mais sur d’autres continents également. On repart avec une étude à lire : GSMA Publication Une chaine YouTube à suivre : Chaine OKO Pour contacter OKO, le plus simple, c'est via le site ou sur LinkedIn. Le contact de Simon Schwall, plutôt via LinkedIn. Pour soutenir Finscale : - S'abonner à l'épisode pour écouter le prochain épisode - Mettre 5 étoiles sur Apple podcast pour aider d'autres personnes à découvrir ce podcast Belle écoute et à la semaine prochaine !
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.