Jump to content

MProvence

Podcaster
  • Posts

    165
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. L'Organisation mondiale de la Santé a parlé en mai 2022 d'une "épidémie" d'obésité qui frappe l'Europe, avec plus de 25% des enfants en surpoids et 58% des adultes. Le constatez-vous au quotidien, et en quoi est-ce inquiétant ?
  2. Grâce aux fouilles préventives réalisées en amont de travaux de construction et aux fouilles programmées sur les sites classés, les découvertes ne cessent de révéler au grand jour les détails de de la vie de nos ancêtres préhistoriques et leur habitus. Avec ces JEA, plongez dans un passé vieux de plusieurs millions d’années.
  3. Les JEA ont accueilli en amont de son ouverture au grand public un public scolaire depuis le 14 juin. C’est avec émotion que Jean Marc Coppola, adjoint à la Culture de la Ville de Marseille, développe à notre micro l’événement, insistant sur l’importance de l’éducation culturelle et artistique des enfants dès leur plus jeune âge, son crédo.
  4. Le Covid fait des ravages à long terme. Le service ORL de La Conception (APHM) a carrément créé un hôpital de jour qui ne désemplit pas. Les demandes affluent de la part de patients qui ont perdu l'odorat et parfois le goût, ou qui ne les ont pas pleinement retrouvés. Il existe des solutions pour les rééduquer. Emmanuelle Albert, orthophoniste, autrice du "Petit manuel pratique pour retrouver l'odorat et le goût" (Deboeck éditions), détaille cette prise en charge à Marseille. Si au-delà de 3 mois post-Covid vous ne sentez toujours rien ou que le parfum adoré de votre femme (adorée aussi) sent mauvais, inquiétez-vous...
  5. Le professeur Romain Boissier, chirurgien, urologue à l'hôpital de La Conception, présente une méthode radicale : la vasectomie. Le sujet est encore tabou en France. Pourtant, de plus en plus d'hommes souhaitent assumer la responsabilité de la contraception au sein de leur couple, ou bien ne veulent tout simplement pas avoir d'enfants. Faute de pilule masculine, ils acceptent de subir une intervention chirurgicale consistant à couper les canaux déférents par lesquels transitent les spermatozoïdes. C'est généralement irréversible. Le professeur Romain Boissier, chirurgien, urologue à l'hôpital de La Conception (Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille), présente cette méthode radicale encadrée par la loi : la vasectomie.
×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.