Jump to content

Anne Desmarest de Jotemps

Member
  • Content Count

    31
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. D’habitude je parle de bijoux et pas des montres, les spécialistes savent que ce n’est pas le même secteur et les néophytes comme moi savent, et bien, qu’ils n’y connaissent rien ! Mais l’Etude Chayette et Cheval, spécialistes de la vente aux enchères horlogères, m’a fait parvenir son ouvrage « 40 ans de mécanismes du temps » qui à travers une sélection de mécanismes horloger, retrace notre lien au temps. Alors j’ai trouvé qu’en ce moment justement ou entre confinement, déconfinement, reconfinement et restrictions horaires diverses et variées, le temps oscillait entre la longueur des
  2. Les femmes de la joaillerie sont passionnées et cultivées, intelligentes et créatives, bosseuses et imaginatives. Elles sont brillantes ! On imagine le monde des bijoux comme un secteur léger et opulent. La réalité est autre. C’est un monde qui exige l’excellence dans tous les domaines, un monde de travail acharné des artisans d’art aux mains de fée aux groupes internationaux à la puissance supranationale. Le monde des bijoux c’est aussi une certaine image de la France qui s’impose depuis le XVIIe siècle. Et dans ce monde protéiforme, les femmes ont du se sertir une place. Et elles ont ré
  3. Dans cette 3e saison, du podcast « Il était une fois le bijou » je vous invite à plonger au cœur du diamant. Il est selon l’inoubliable Marylin, « The girl best friend », mais également, suivant les légendes le fruit des étoiles, et donc naturellement, une amulette ou un talisman. Pour les chercheurs, comme le professeur au Museum National d’Histoire Naturelle, François Farges que nous avons entendu dans l’épisode 1 le diamant appartient à notre histoire, celle de notre savoir-faire. Pour les scientifiques, c’est un matériau d’exception, dont la structure atomique et l’extraord
  4. pétence pour la confection des fleurs et de colifichets et en niveau puisque le prestige de la Maison est supérieur. Puis elle devient Première garnisseuse chez Cordeau et Laugudin, avant de vivre sa première expérience internationale à Barcelone. Et en 1889, Jeanne Lanvin ouvre sa première boutique de chapeaux à l’entresol du 16 rue Boissy d’Anglas. Il lui faut à peine 4 ans pour obtenir son pas-de-porte rue du Faubourg Saint Honoré qui est encore aujourd’hui le siège de sa société et c’est elle qui donne du travail à sa famille. Encore quelques années et elle se marie puis divorce avec le co
  5. Dans cette 3e saison, du podcast « Il était une fois le bijou » je vous invite à plonger au cœur du diamant. Il est selon l’inoubliable Marylin, « The girl best friend », mais également, suivant les légendes le fruit des étoiles, et donc naturellement, une amulette ou un talisman. Le diamant, c’est aussi un symbole, une icône reconnue dans le monde entier et depuis les anciens textes bouddhistes il est considéré comme la vérité, éternel. Pour les chercheurs, comme le professeur au Museum National d’Histoire Naturelle, François Farges que nous avons entendu dans l’épisode 1 le di
  6. Les femmes de la joaillerie sont passionnées et cultivées, intelligentes et créatives, bosseuses et imaginatives. Elles sont brillantes ! On imagine le monde des bijoux comme un secteur léger et opulent. La réalité est autre. C’est un monde qui exige l’excellence dans tous les domaines, un monde de travail acharné des artisans d’art aux mains de fée aux groupes internationaux à la puissance supranationale. Le monde des bijoux c’est aussi une certaine image de la France qui s’impose depuis le XVIIe siècle. Et dans ce monde protéiforme, les femmes ont du se sertir une place. Et elles ont ré
  7. Je ne sais pas vous, mais ma semaine a été compliquée alors j’avais besoin d’une pincée de vitamine, un petit coup de pep’s comme une potion magique une lampée de soleil liquide. J’ai donc décidé de vous parler du Orange, la couleur tonique des œufs d’oursin et des flammes, de la fleur du souci et de la mimolette, des carottes et des poissons clowns. Le mot « orange » viendrait directement de l’orange le fruit. Alors on le repère au XIe siècle dans l’arabe, puis évidemment il arrive en Espagne à la suite du négoce et des guerres mais il n’apparaît en français qu’au XVIe siècle. Après
  8. Dans cette 3e saison, du podcast « Il était une fois le bijou » je vous invite à plonger au cœur du diamant. Il est selon l’inoubliable Marylin, « The girl best friend », mais également, suivant les légendes le fruit des étoiles, et donc naturellement, une amulette ou un talisman. Le diamant, c’est aussi un symbole, une icône reconnue dans le monde entier et depuis les anciens textes bouddhistes il est considéré comme la vérité, éternel. Pour les chercheurs, comme le professeur au Museum National d’Histoire Naturelle, François Farges que nous avons entendu dans l’épisode 1 le di
  9. Quand je pense aux parures de plumes me vient toujours 2 images. Tout d’abord l’invention du signe politique d’Henri IV qui motive ses soldats pour la bataille d’Ivry en 1590 en s’écriant : « Ralliez vous à mon panache blanc vous le trouverez au chemin de l’honneur et de la victoire ». Et par ailleurs, me vient en tête les jambes interminables et auréolées de plumes d’autruche rose d’une Zizi Jeanmaire inoubliable chantant « mon truc en plume, plume de zoiseaux de zanimaux ». Tout d’abord je voudrais rassurer les ardents défenseurs des animaux. Si l’histoire est l’histoire et que cha
  10. Les femmes de la joaillerie sont passionnées et cultivées, intelligentes et créatives, bosseuses et imaginatives. Elles sont brillantes ! On imagine le monde des bijoux comme un secteur léger et opulent. La réalité est autre. C’est un monde qui exige l’excellence dans tous les domaines, un monde de travail acharné des artisans d’art aux mains de fée aux groupes internationaux à la puissance supranationale. Le monde des bijoux c’est aussi une certaine image de la France qui s’impose depuis le XVIIe siècle. Et dans ce monde protéiforme, les femmes ont du se sertir une place. Et elles ont ré
  11. Dans cette 3e saison, du podcast Il était une fois le bijou je vous invite à plonger au cœur du diamant. Il est selon l’inoubliable Marylin, « The girl best friend », mais également, suivant les légendes le fruit des étoiles, et donc naturellement, une amulette ou un talisman. Pour les amoureux du diamant, c’est un miracle de la nature et depuis les anciens textes bouddhistes il est considéré comme la vérité, éternel. Le diamant, c’est aussi un symbole, une icône reconnue dans le monde entier. Pour les gemmologues c’est une perpétuelle source d’étonnement avec ses couleurs
  12. Tout commence avec une prophétie, celle d’Ezéchiel : « le ciel s'ouvrit et je fus témoin de visions divines…Au centre, je discernais quelque chose qui ressemblait à quatre êtres vivants ». Ces 4 figures des quatre vivants sont appelées Tétramorphe et avant la Bible et la description de l’Apocalypse, elles existaient déjà en Egypte, à Babylone et en Mésopotamie mais on ne va pas chipoter la vision d’un prophète. Toujours est-il qu’au IIe siècle, saint Irénée identifie ces quatre vivants aux évangélistes Mathieu, Marc, Luc et Jean. Et comme le tétramorphe est également un symbole de l'
  13. Dans cette 3e saison, du podcast Il était une fois le bijou je vous invite à plonger au cœur du diamant. Il est selon l’inoubliable Marylin, « The girl best friend », mais également, suivant les légendes le fruit des étoiles, et donc naturellement, une amulette ou un talisman. Pour tous les amoureux du diamant, c’est un miracle de la nature et depuis les anciens textes bouddhistes il est considéré comme la vérité, éternel. Pour les scientifiques, c’est également un matériau d’exception, dont l’extraordinaire dureté avec l’indice maximal de 10 sur l’échelle de Mohs, n’est qu’une
  14. Parce que chaque semaine qui commence est un nouveau départ, j’avais envie de vous lire une histoire. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du dimanche soir. Il était une fois les légendes du diamant Les conceptions du diamant sont pérennes et pourtant variables aussi entrainent-elles un engouement tout aussi permanent qu’ambivalent. En effet, le diamant évoque l’éternité et la malédiction, le pouvoir et la destruction, l’invincibilité et la mort. Bref, le diamant reflète toutes les passions humaines sur lesquelles sont projetées les aspirations à un au-delà sublime. Alo
  15. Les femmes de la joaillerie sont passionnées et cultivées, intelligentes et créatives, bosseuses et imaginatives. Elles sont brillantes ! On imagine le monde des bijoux comme un secteur léger et opulent. La réalité est autre. C’est un monde qui exige l’excellence dans tous les domaines, un monde de travail acharné des artisans d’art aux mains de fée aux groupes internationaux à la puissance supranationale. Le monde des bijoux c’est aussi une certaine image de la France qui s’impose depuis le XVIIe siècle. Et dans ce monde protéiforme, les femmes ont du se sertir une place. Et elles ont ré
×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.