Jump to content

Anne Desmarest de Jotemps

Member
  • Content Count

    0
  • Joined

  • Last visited

  1. Le podcast des plus belles histoires de bijoux Un bijou est tellement plus qu’un bijou. Et d’ailleurs : qu’est-ce qu’un bijou ? C’est un marqueur de luxe, mais pas que. C’est un indicateur social, sentimental, religieux, communautaire, identitaire et de séduction. C’est un concentré d’art et de savoir-faire : un dessin, une sculpture, une maîtrise métallurgique, une excellence joaillière. C’est un concentré de sciences : gemmologie ou ethnologie, … Des tombes préhistoriques à notre époque contemporaine, le bijou est le témoin d’une Histoire, la nôtre. Voilà ce que souhaite partager avec vous et comme j’aime aussi les histoires, je vous les raconterais en commençant comme toutes les belles histoires par « Il était une fois… le bijou ! Chaque semaine dans l'émission "le bijou comme un bisou d'espoir" je vous raconte l'histoire, la symbolique, les savoir faire, les créateurs et les Maisons de joaillerie Je suis Anne Desmarest de Jotemps, amoureuse des mots et passionnée du bijou. Êtes-vous prêt à écouter les plus belles histoires de bijoux ? Commençons : il était une fois… Le Bijou. Musique : Zéro le Sign Graphisme : Frédéric Mané
  2. Parce que chaque semaine qui commence est un nouveau départ, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce de chaque commencement est un peu angoissant, je vous propose le bijou comme un bisou d’espoir. Il était une fois le bleu joaillier... Le bleu... Parce que chaque semaine qui commence est un nouveau départ, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce de chaque commencement est un peu angoissant, je vous propose le bijou comme un bisou d’espoir. Il était une fois le bleu joaillier... Le bleu symbolise la loyauté, la joie, l’amour, la paix et le réconfort. J’ai donc pensé qu’il était d’actualité.... Dans les bijoux aux pierres bleues, j’ai été fasciné par les boucles d’oreille «Orchidées», en or et aluminium bleu, avec des tourmalines de Namibie, des Paraibas et des diamants du talentueux Emmanuel Tarpin. Un jeune joaillier qui a lancé sa marque en 2017, a déjà créé une ligne pour de Grisogono et s’inscrit dans la lignée de Jar pour ses créations extraordinaires très inspirées du monde végétal ou animal. J’ai admiré dans la collection Lucky animals de la Maison Mathon, une magnifique libellule en or blanc, diamant et saphirs dont les ailes en émail plique-à-jour ressuscite ce savoir faire d’excellence que l’on voyait beaucoup à la belle époque et qui permet par ses transparences de mettre en valeur toute la gamme chromatique du bleu. Et chez Thierry Vendôme, j’ai n’ai pas su choisir entre la bague rivage ou le disque en turquoise s’ouvre sur une écume d’or jaune et sa bague cocktail en topaze bleu sur monture de rouille. Pour tous les jours, j’ai aimé porté les boucles d’oreilles en lapis lazuli ou en argent avec des plume de paon bleus d’Amira Sliman que vous trouverez à la-Galerie Wenge. Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Je vous souhaite une jolie première semaine de déconfinement et vous donne rendez-vous dimanche prochain. Si cette histoire vous a plus envoyez moi plein de bisous sur les réseaux sociaux d’Il était une fois le bijou et encouragez moi en partageant les bijoux bisous tout autour de vous. A bientôt pour un prochain bijou, un nouveau bisou d’espoir. Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  3. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois le sertissa... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois le sertissage... Vous êtes vous déjà demandez comment tenaient les gemmes sur vos bijoux ? Ou vous êtes vous désolé un jour parce qu’une pierre manquait sur le bijou que votre aïeul vous avait transmis ? Ou questionnez quand on vous a répondu que la mise à taille risquait de fragiliser la tenue de la pierre ? Dans tout cela il est question d’un savoir faire particulier : le sertissage La définition est simple : le sertissage est ce qui permet de faire tenir une pierre dans le métal sans aucun ajout, sans colle par exemple. Et comme d’habitude ce savoir faire est complexe et délicat. Dans le processus de création du bijou, je vous ai parlé du gouaché dans l’épisode 26, puis de la cire dans l’épisode 32, puis de la fonte de précision dans l’épisode 39. Aujourd’hui je vous emmène découvrir le secret de la tenue des gemmes c’est-à-dire le sertissage. Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Je remercie chaleureusement Jonathan Bauché, sertisseur passionné qui travaille dans un atelier pour la place Vendôme et qui a notamment serti la bague de désamour Boa Constrictor créé par Frédéric Mané d’avoir pris beaucoup de temps pour m’expliquer les secrets du métier de sertisseur et de m’avoir fait partager la passion de son métier. Maintenant je vous invite à ouvrir votre boite à bijoux et à les regarder de près. Ou encore, regardez sur les réseaux sociaux les images que m’a envoyée Jonathan Bauché. Essayer d’identifier les différents sertis et indiquez moi ceux que vous trouverez. Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi et en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir. Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  4. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois les bijo... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois les bijoux de la Duchesse de Windsor. Née Bessie Wallis Warfieldn elle est certainement une des figures féminines la plus controversée. Comme nous ne saurons jamais vraiment la vérité sur elle, je me suis attachée à ce qu’elle a de plus attachant, son amour avec Edouard VIII. C’est peut être mon côté licorne. Et après tout, les temps que nous vivons devraient nous conduire à rechercher le beau qui fait toujours du bien à l’âme. Mais également je crois que, sur cette femme, s’est concentré la schizophrénie d’une époque qui n’est pas sans rappeler la notre et qu’elle a été certainement un bouc émissaire pour tous ceux qui ne voulait voir en elle qu’un objet pratique de concentration de leur désaccord envers une situation socio-économico- politique plus que complexe. Dès 1934 le prince écrivait : Ma bien aimée Wallis à moi, comme cette semaine a été longue et combien adorables seront lundi et mardi, et tous les jours que nous passerons ensemble ! Oh ! Ma chérie, combien je vous aime et plus, et plus. ". La suite est connue le prince est roi en janvier 1936 et abdique le 10 décembre au matin. Ils étaient complices, partageaient ensemble leur amour, leurs journées, leurs loisirs, leurs soirées et les mondanités. Elle aime les bijoux, Edouard lui offre dès 1936 bien avant son divorce un splendide bracelet de diamants et rubis Van Cleef & Arpels où il fait inscrire sur le fermoir « «Hold Tight» c’est-à-dire « tenir bon ». A cette date, il commence à lui offrir des charm’s en forme de croix qui s’accrochent sur un bracelet de diamants Cartier. C’est un des bijoux le plus intime de leur relation car chaque croix comporte un message apparent ou symbolique de leur vie. Chacune est d’une couleur différente en fonction des pierres qui les sertissent : La croix d’aigue-marine exprime leur mariage, l'émeraude une radiographies de Wallis, derrière la platine il lui déclare son amour en écrivant We are et en utilisant leur initiale W et E en jeu de mots et il fait inscrire «God Save the King for Wallis 16.VII.36». (Dieu garde le roi pour Wallis, 16 juillet 1936) après qu’il ait échappé à une tentative d’assassinat.... En mai 1972, le duc de Windsor succombe à un cancer de la gorge. Wallis meurt en 1986. Son exceptionnelle collection de bijoux est mise aux enchères un an plus tard par la maison Sotheby’s à Genève. Parmi eux 87 pièces sont signées Cartier et 23 Van Cleef & Arpels. Les bijoux de Wallis, témoins de la vie et de l’amour du couple Windsor, ont encore une fois déchainés les passions : estimés pour à 30 millions de francs, ils ont été vendus près de 300 millions de francs, c’est à dire 42 millions d’euros. Par cette vente Wallis duchesse de Windsor, légua la mémoire de son amour à l’Institut Pasteur à la seule condition de ne pas servir à l’expérimentation animale. Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  5. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois les jumeau... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois les jumeaux en joaillerie, Persta et Karpov les Maisons de demain. Les Maisons de joaillerie d’aujourd’hui, comme dans d’autres secteurs d’ailleurs, ont commencé leur aventure avec une personnalité et surtout une famille qui complète l’œuvre et apporte d’autres développements en termes de visions créatives comme en rayonnement. Alors, je fais aujourd’hui, avec vous, le pari de vous présenter ceux qui vont être 2 des grandes Maisons de joaillerie de demain. Parce qu’ils sont talentueux, parce qu’ils sont à l’aube de leur aventure et parce qu’ils sont doubles. Ils sont jumeaux et jumelles, ils sont doubles et duals, ils viennent de lancer leur marque joaillière et sont à la fois des personnalités et une famille. Maintenant je vous laisse découvrir la trajectoire, les collections et le mode de fonctionment de ces jumeaux en joaillerie et je vous laisse écouter sans les interrompre Hélène et Jeanne Karpov de la jeune MaisonKarpov, et Olivier et Guihlem faivre d’Arcier de la Maison Persta... Ainsi se termine cette interview à 4 voix pour cette joaillerie à 4 mains, si leur histoire dans Il était une fois le bijou vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi et en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  6. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois en 1932 bij... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois en 1932 bijoux de diamants de Chanel... Si j’aborde la collection de joaillerie que Gabrielle Chanel a présenté en 1932, c’est parce que je pense que cette manifestation atypique à son époque et typique de son audace est aussi représentive du renouveau et des nécessaires adaptations qui nous attendent aujourd’hui. ...Si elle crée cette collection unique de joaillerie c’est parce qu’elle est persuadée qu’en période de crise on se retourne vers des valeurs fondatrices : l’authenticité, l’innovation et la solidarité. Que l’esprit de Gabrielle Chanel continue à inspirer sa Maison. Voici le texte écrit par Mademoiselle Chanel pour le dossier de presse original de son unique collection de Joaillerie "Bijoux de Diamants" de 1932 : « Les moyens les plus divers sont légitimes, dans la profession que j’exerce, pourvu qu’ils ne soient employés que dans le vrai sens de la mode. La raison qui m’avait amenée, d’abord, à imaginer des bijoux faux, c’est que je les trouvais dépourvus d’arrogance dans une période de faste trop facile. Cette considération s’efface dans une période de crise financière, où pour toute chose renaît un désir instinctif d’authenticité, qui ramène à sa juste valeur une amusante pacotille. Si j’ai choisi le diamant c’est parce qu’il représente, avec sa densité, la valeur la plus grande sous le plus petit volume. Et je me suis servie de mon goût de ce qui brille pour tenter de concilier par la parure, l’élégance et la mode ». Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi et en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  7. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois les pierre... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois les pierres gemmes opaques Dans le droit français, on parle de « pierre gemmes » pour être concordance avec la nomenclature de la CIBJO2 (commission internationale bijouterie, joaillerie, orfèvrerie) qui ne fait pas de différences entre les pierres précieuses, les pierres fines et les pierres gemmes opaques qu’on appelle aussi ornementales. Cependant les différences existent en fonction de leur rareté et surtout de l’amour qu’on leur porte. Pour les pierres ornementales, cette considération a d’ailleurs considérablement variée dans le temps... Dans l’antiquité, les pierres précieuses et ornementales peuvent avoir des valeurs semblables. A cette époque le diamant n’est pas prisé. Surement parce que la technique de sa taille ne permet pas de mettre en valeur ses feux... C’est au Moyen Age qu’une primauté de goût envers les pierres fines et précieuses se dessine... C’est l’Art Nouveau français qui réintroduit le goût pour les pierres ornementales... Aujourd’hui, l’habitude de mélanger les pierres ornementales, fines et précieuses ne choquent plus. Récemment la Maison Djula s’est adonné avec bonheur au même exercice dans sa collection Unique By Djula où les symboles de la marque comme le soleil, le serpent et l’œil s’entremêlent de diamants et de pierres ornementales. Mélangeant les valeurs traditionnelles à celle de l’individualité, ces bijoux expriment ainsi une spiritualité qui nous emporte dans les mystiques antiques. La labradorite aux teintes de scarabée réveille l’Egypte pharaonique, la turquoise veinée de l’Arizona évoque le miroitement de la mer Egée, le lapis lazuli est gravé d’un dragon chinois, le corail et le palmier fossilisés ressuscitent les hommes des premières ères. Pour la maison Pomellato la collection Rittrato créée pour les 50 ans de la marque a précédé la collection Armoni Minérali où à chaque fois les pierres ornementales enchantent par la profondeur de leur couleur et hypnotise par l’intensité de leur graphisme naturel : les arbres de l’agate dendritique, les méandres de la malachite, les veines des jaspes ou encore les anneaux dentelés de la rhodochrosite. Ces pierres ornementales sont retenues par 2 griffes ou une ceinture de pierres précieuses, ton sur ton, comme un clin d’œil désinvolte en pierres qui se savent être les tableaux abstraits d’une nature à la fois tellurique et raffinée. Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi en partageant et en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  8. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois le muguet e... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois le muguet et le 1er mai... Le Muguet de mai ou Muguet commun s’appelle aussi Convallaria majalis ou en anglais Lily of The Valley. C’est une herbacée vivace dont on adore la délicatesse des fleurs printanières, en forme de clochettes parfumées. Mais ce qui est étrange c’est qu’elle soit associée au 1er mai et c’est qu’on l’appelle fleur du bonheur, ou qu’elle soit symbole d’amour ou de la fête du travail alors que c'est une plante très toxique même mortelle. Et en joaillerie ? Dans les bijoux qui font rêver il y a le bracelet muguet de Lalique, dont c’était aussi la fleur préférée, qu’il a créé en 1895 et qui est visible au musée Lalique. La magnifique parure Dior en émail, perle et diamant avec un collier ouvert et des clips. La créatrice Victoire de Castellane avait aussi créé pour Dior une bague cocktail avec des grappes de muguet et on trouve encore aux enchères des petites bagues Dior avec une seule clochette. On connait la superbe broche de Fulco di Verdura avec un bouquet de muguet en perle diamantés. Van Cleef & Arpels avait aussi créé en haute joaillerie un superbe clip ou le muguet est tout en diamant. Pour Boucheron c’était aussi une broche avec 1 clochette de muguet. Plus récemment Michele Della Vallée, le créateur suisse avait présenté un collier aérien tout en muguet et diamant et la fantasque créatrice Suzanne Syz des boucles d’oreille aux grappes de muguets. Dernièrement, dans la collection Charms extraordinaire Van Cleef & Arpels a sorti une montre avec une fée et du muguet peint délicatement sur le cadran. Lalique nouvelle version a réalisé des bijoux avec des clochettes en verre sur or ou vermeil, très portable. La jeune créatrice Céleste Mogador, spécialiste de la broderie présente une bague carrée où le brin de muguet brodé est protégé par un cristal de roche. Enfin la designer en joaillerie Marina Fulchiron propose des cartes gouachées avec un brin de muguet et 2 mignonnes coccinelles. Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi en partageant et en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  9. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois La Pérégri... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois La Pérégrina... La « Pérégrina » est un mot espagnol qui signifie la « Pèlerine » ou la « Vagabonde », la perle qui porte son nom le mérite d’autant plus que son histoire rocambolesque et romantique et s’étend sur plus de 500 ans , qu’elle a voyagé de l’Afrique à travers l’Europe à appartenue à plusieurs roi et reine pour finir au cou d’Elisabeth Taylor avant d’être vendue aux enchères. Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi et en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  10. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois le coroman... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois le coromandel par Chanel... Gabrielle Chanel découvre les coromandel en 1910, Elle est initiée par Boy Capel, son grand amour, mais aussi le peintre et photographe José Maria Sert, l’époux de son amie Misia. ... Elle en aurait possédé 32.... ... Gabrielle Chanel disait : « J’aime les paravents chinois depuis que j’ai dix-huit ans… J’ai cru m’évanouir de bonheur quand, pour la première fois, en entrant chez un marchand chinois j’ai vu un Coromandel… Les paravents, c’est la première chose que j’ai acheté… ». Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou que je dédie à Myriam qui a découvert les Coromandel en tombant en amour avec le parfum Coromandel de Chanel. Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  11. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois la fonte de... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois la fonte de précision... Saviez vous que votre bijou relève de la physique quantique ? Et bien oui ! Votre bague, votre collier ou vos boucles d’oreilles ont tous un dénominateur commun : ils sont fait en métal. Pour avoir la forme qu’ils ont, le fondeur a solutionné une problématique de la physique quantique : pourquoi le métal fond ? Dans le processus de création du bijou, je vous ai parlé du gouaché dans l’épisode 26, puis de la cire dans l’épisode 32. Aujourd’hui je vais vous parler de la fonte de précision c’est-à-dire comment, de la maquette en cire, réaliser le bijou métal.... Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi en partageant et en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  12. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois les oiseaux... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois les oiseaux en cage de Jeanne Toussaint... Il est des destins d’exception qui nous inspirent, nous émeuvent ou nous dynamisme par ce qu’ils nous montrent de courage, de résilience et de passion. Celui de Jeanne Toussaint est de ceux-là... ...Le bijou est un symbole. Alors Jeanne va l’utiliser. Elle conçoit une broche, l’oiseau en cage, la représentation joaillière de la France de l’époque Quel bijou pourrait aujourd’hui constituer un symbole de ce que nous vivons ? Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi et en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  13. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois le ZIP de V... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois le ZIP de Van Cleef & Arpels... On connait tous la fermeture à glissière, le zip et elle est tellement devenue commune qu’on n’y prête plus attention quand on ferme son jean, son sac ou son blouson.En 1851, ce système venait juste d’être inventé aux États-Unis à Chicago... En 1938, la fermeture éclair est alors non seulement une innovation mais le comble du chic... Le Zip est aujourd’hui iconique et continue à être réinventé et ré-interprété au fil des saisons et des années par la MaisonVan Cleef & Arpels. Il est même exposé au musée des Arts Décoratifs à Paris. Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi en partageant et en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  14. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois les bijo... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois les bijoux de dent Oui, oui, vous avez bien entendu, ce soir je vais vous parler de la quenotte, de la ratiche, du chicot, façon bijou bien sûr ! Pour cela je vais séparer mon propos en 2 angles : Tout d’abord le bijou en dent : celui dont la dent est le cœur du bijou, celui qui contient des dents ou celui qui est en forme de dent. Ensuite, je vous parlerais du bijou qui se porte sur la ou les dents.... Ainsi, le bijou de dent, a bien à chaque fois, la mission d’afficher avec ostentation, son appartenance et son statut social, au sein d’un groupe. Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
  15. Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois l’art d... Parce que le soir les pensées remontent, j’avais envie de vous lire une histoire. Parce que les temps sont incertains j’avais envie de vous envoyer un câlin, un bisou. Alors je vous propose le bijou comme un bisou du soir. Il était une fois l’art de la glyptique... La glyptique vient du mot grec glyptós qui signifie objet gravé. En matière d’art, il consiste à graver et à sculpter des pierres dures, précieuses ou fines. Les sceaux cylindriques de la région de Sumer, en basse Mésopotamie, témoignent les premiers de cet art et datent de 5000 ans avant J.C. Le sceau sert à apposer sa signature et à indiquer sa position sociale, la glyptique a donc une fonction utilitaire, un peu comme un logo aujourd’hui. La glyptique débouche sur 2 techniques : l’intaille et le camée. Dans l’intaille, le motif est gravé en dépression, c’est-à-dire en creux dans la matière. Dans le camée, c’est l’inverse, la pierre est sculptée en relief. La glyptique est devenue un métier rare. Depuis 1995, aucun enseignement national n’est dispensé. Le savoir-faire de la glyptique est, en France, inscrit à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel à la direction générale des Patrimoines, du ministère de la Culture. En tout il doit y avoir à peine 10 glypticiens en France dont le plus connu est certainement le Maître d’art Philippe Nicolas qui réalise des pièces uniques pour la haute joaillerie de Cartier. Ainsi se termine cette histoire d’Il était une fois le bijou. Si cette histoire vous a plu, partagez la autour de vous, pour vous aussi envoyer plein de bijou bisou et encouragez moi en me mettant plein d’étoiles et de like. A demain pour un prochain bijou, un nouveau bisou du soir Site Twitter Facebook Instagram LinkedIn
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.