Jump to content

Traces

Podcaster
  • Content Count

    47
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Traces

  1. L'Armée juive (AJ), ou Organisation juive de combat (OJC), est une organisation de résistance créée en 1942 à Toulouse par Abraham Polonski, qui permet le passage en Espagne de centaines de Juifs, qui en fournit d'autres en faux-papiers et qui participe aux combats de la Libération. Monique-Lise Cohen, fut l'une des grandes spécialistes de la Résistance juive et elle fut auteur d'une trentaine d'ouvrages. Elle est décédée le 3 novembre 2020 à l'âge de 76 ans. Elle m'avait accordée un entretien en 2006. Je vous propose de l'écouter.
  2. Entretien avec Taslima Nasreen J'ai rencontré Taslima Nasreen en 2006. Elle était venue à Toulouse pour parler de son oeuvre et de la lutte qu'elle mène contre l'obscurantisme islamique. Depuis 1993 sa tête est mise à prix pour avoir critiqué l'islam au Bangladesh. Elle s'enfuit de son pays en 1994 à la suite de la parution de son livre Lajja, dénonçant l'oppression musulmane sur une famille hindoue. À la suite d'une conférence en Inde en 2007, une prime de 500 000 roupies est offerte par un groupe islamiste pour sa décapitation dès mars 2007. Fin novembre 2007, elle fuit Calcutta à la suite
  3. reportage sur une chantier d'insertion Poucharramet est un village qui se situe à une trentaine de kilomètres de Toulouse et qui compte un peu plus de 800 habitants. Au cœur du village se trouve une bâtisse du 16ème siècle entièrement rénovée selon les normes Haute Qualité Environnementale. Elle est tenue par l'association socio-culturelle La Maison de la Terre. C'est dans ce lieu que nous reçoit frédéric Matisse, un enfant du village, à l'origine de 3PA; une association de sensibilisation aux question environnementales. Elle s'est donnée pour mission de sensibiliser et former les jeune
  4. Les rapatriés français d'Algérie ont été, et sont encore parfois, les victimes d'une mauvaise réputation. Considérés comme des étrangers par certains ou comme de méchants colons par d'autres, les pieds noirs forment une communauté soudée par le souvenir d'une terre qu'ils ont dû quitter par la force. L'un des pires épisodes de la guerre d'Algérie reste pour eux les massacres d'Oran du 5 juillet 1962. Trois mois et demi après la signature des accords d'Évian, deux jours après la reconnaissance officielle de l’indépendance, et quelques heures avant sa proclamation, plusieurs centaines d'hommes e
  5. Bonjour. J'ai rencontré votre grand-père en 2006 chez lui à Colomier. J'en ai gardé un excellent souvenir. Cet entretien a été diffusé à plusieurs reprises sur de nombreuses radios. Je trouvais intéressant de le rediffuser sur le net aujourd'hui.
  6. Entretien avec Malika Sorel... sans langue de bois. J'ai rencontré Malika Sorel en 2007 à l'occasion de la sortie de son livre “Le puzzle de l’intégration”. Cette Française d’origine algérienne, nommée membre du Haut Conseil à l’Intégration, y analyse les questions de l’immigration, de l’échec scolaire ou de la culpabilité des Français, sans langue de bois. Cette interview encore une fois n'a pas pris une ride. Voir le blog de Malika Sorel : http://www.malikasorel.fr/
  7. Depuis les années 70 chaque Jeudi de l'Ascension ce sont plusieurs centaines de pieds-noirs venus de toute la France qui se retrouvent à Nîmes. Les Pieds-noirs y prient la vierge d'Oran ramenée en France dans les années 60, après l'indépendance de l'Algérie, dans le quartier du Mas de Mingue, où un sanctuaire a été reconstruit à l'identique. Michel Perez nous raconte l'histoire de ce lieu.
  8. Deuxième et dernière partie de notre Podcast sur la vie de Ken Khun. Ken Khun fut professeur de littérature avant l'arrivée des communistes Khmers à Phnom Penh en avril 1975. Comme l'ensemble des intellectuels cambodgiens il est contraint d'aller travailler dans les rizières. Il va vivre l'enfer de l'esclavage communiste. C'est en 1980 qu'il parvient à fuir vers la France, où il sera accueillit en réfugié politique. Il est l'auteur du livre "De la dictature des Khmers rouges à l'occupation vietnamienne."
  9. De la dictature des Khmers rouges à l'asile politique en France Ken Khun fut professeur de littérature avant l'arrivée des communistes Khmers à Phnom Penh en avril 1975. Comme l'ensemble des intellectuels cambodgiens il est contraint d'aller travailler dans les rizières. Il va vivre l'enfer de l'esclavage communiste. C'est en 1980 qu'il parvient à fuir vers la France, où il sera accueillit en réfugié politique. Il est l'auteur du livre "De la dictature des Khmers rouges à l'occupation vietnamienne."
  10. Seconde et dernière partie de notre podcast consacré aux massacres de Sétif. Roger Vétillard est né à Sétif. Il a donc très tôt entendu parler de ce qu’il est convenu d’appeler, les massacres de Sétif et de Guelma. Un beau jour, lassé d’entendre le récit d’une histoire falsifiée à force de manipulation politique et d’occultation idéologique, ce médecin de Toulouse décide de mener sa propre enquête historique. Pendant près de 7 ans, il va consulter les archives françaises, algériennes, anglo-saxonnes, et aller à la rencontre de nombreux témoins. Le fruit de ce travail est concentré dans un
  11. Jean-Bernard Mathon conservateur-​restaurateur de biens culturels nous raconte l'hisoire et la vie de ce quartier étonnant du centre ville de Perpignan. Le quartier Saint-Jacques (en catalan, barri de Sant Jaume) est un des quartiers médiévaux du centre historique dePerpignan. De 1243 à 1493, il abrita le quartier juif (Call en catalan) de la ville. Il ne subsiste à l'heure actuelle rien de cette présence juive au Moyen Âge à part une "citerne" (non visitable) du Couvent des Minimes qui serait selon certains archéologues l'ancien mikvé ou bain rituel des Juifs. Le quartier est riche d'un pat
  12. Retour sur une épisode tragique de l'histoire de la décolonisation Roger Vétillard est né à Sétif. Il a donc très tôt entendu parler de ce qu’il est convenu d’appeler, les massacres de Sétif et de Guelma. Un beau jour, lassé d’entendre le récit d’une histoire falsifiée à force de manipulation politique et d’occultation idéologique, ce médecin de Toulouse décide de mener sa propre enquête historique. Pendant près de 7 ans, il va consulter les archives françaises, algériennes, anglo-saxonnes, et aller à la rencontre de nombreux témoins. Le fruit de ce travail est concentré dans un livre object
  13. Entretien avec l'historien Jean Odol. De 1940 à 1944, un groupe d'enfants juifs persécutés par les nazis a trouvé refuge à Seyre, un tout petit village de la campagne lauragaise (Haute-Garonne). ils ont été ensuite transféré au château de la Hille, en Ariège. L'effectif atteindra une centaine d'enfants en majorité d'origine allemande et des Autrichiens. L'encadrement est composé de quatre à cinq Suisses de la Croix-Rouge, des employés espagnols réfugiés de 1939. En juillet 1942, le gouvernement de Vichy livre aux Allemands tous les juifs étrangers vivant en France. Ainsi, tous les jeunes de
  14. Reportage de 5mn sur l'influence italienne à Sète. On vous propose une petite carte podcast de 5mn. Un reportage sur une ballade en région occitanie. Aujourd'hui découverte de Sète et de ses influences italiennes. Arrivés massivement dès la fin du XVIIIe siècle, les Italiens ont en effet laissé leur empreinte dans la cité portuaire. De la pêche à la gastronomie en passant par le dialecte, les italiens sont devenus des sétois et les sétois des italiens à la française. C'est ce que nous expliquent deux membres de la société d'études historique et scientifique de Sète et sa région.
  15. Il y a 46 ans les Khmers rouges entraient dans Phnom Penh à la garnde satisfaction de la gauche française Le 17 avril 1975, Phnom Penh, capitale du Cambodge, est envahie par de longues cohortes d'adolescents maigres et hagards, tout de noir vêtus et lourdement armés. Il s'agit de l'armée des communistes cambodgiens. Surnommés quelques années plus tôt « Khmers rouges » par le roi Norodom Sihanouk, ils ont vaincu les partisans pro-américains du général et Premier ministre Lon Nol au terme d'une guerre civile de cinq ans. Le soir même, l'« Angkar » (l'Organisation) - le Parti communis
  16. Entretien avec Julien Landfried, auteur du livre "Contre le communautarisme" Dernière partie de notre entretien avec Julien Landfried. C'est en 2007 que j'ai réalisé cette interview de l'auteur du livre Contre le communautarisme. A l'époque julien Landfried était le directeur d'un site internet aujourd'hui disparu et qui avait pour nom L'observatoire du communautarisme. En réécoutant cette interview j'ai constaté qu'elle était d'une grande actualité et que l'analyse proposait par julien Landfried était d'une grande lucidité. Dans cette troisième partie vous retrouverez le ph
  17. Entretien avec Julien Landfried, auteur du livre "Contre le communautarisme" Deuxième partie de notre entretien avec Julien Landfried. C'est en 2007 j'ai réalisé une interview de l'auteur du livre Contre le communautarisme. A l'époque julien Landfried était le directeur d'un site internet aujourd'hui disparu et qui avait pour nom L'observatoire du communautarisme. En réécoutant cette interview j'ai constaté qu'elle était d'une grande actualité et que l'analyse proposait par julien landfried était d'une grande lucidité. Discrimination positive, repentance, théorie décoloniale,
  18. Entretien avec Julien Landfried, auteur du livre "Contre le communautarisme" En 2007 j'ai eu le plaisir de réaliser une interview de julien Landfried auteur du livre Contre le communautarisme. A l'époque julien Landfried était le directeur d'un site internet aujourd'hui disparu et qui avait pour nom L'observatoire du communautarisme. En réécoutant cette interview j'ai constaté qu'elle était d'une grande actualité et que l'analyse proposait par julien Landfried était d'une grande lucidité. Discrimination positive, repentance, théorie décoloniale, racialisme.... tout ce qui ne cesse aujourd'hu
  19. Reportage sur l'insécurité en banlieue toulousaine. Janvier 2011. Il est 22h, Fatima ouvre la porte à un voisin qui à l'habitude de venir prendre le thé chez elle. Il a 33 ans. Il en instance de divorce. Ce soir là il semble ivre. Il espère soutirer de l'argent à la retraitée de 70 ans. Une fois dans l'appartement l'homme va se lancer dans une séance de torture innommable. Il inflige 400 coups de couteau à sa victime. L'impact des coups n'est pas trop profond mais le nombre provoque une trop forte hémorragie. Fatima meurt après avoir crié pendant de longues minutes. Des voisins avoueron
  20. Entretien avec Boualem Sansal au sujet de son livre "Le village de l'allemand". J'ai rencontré Boualem Sansal à Toulouse, quelques jours après la sortie de son livre "Le village de l'allemand". C'était en 2009. Aucun média ne s'était alors intéressé à ce récit politiquement incorrect. Dans l'entretien qu'il m'accorda on revient sur l'histoire de deux frères nés de mère algérienne et de père allemand. Elevés par un vieil oncle immigré dans une cité de la banlieue parisienne, tandis que leurs parents restaient dans leur village d'Aïn Deb, près de Sétif. En 1994, le GIA massacre une partie de l
  21. Quand des féministes en censurent d'autres. Nous sommes le 9 mars 2011 à Toulouse, au lendemain de la journée de la femme. La féministe Anne Zelensky est l' invitée de la commission “Droits des femmes” de la fédération du Parti Socialiste 31. Anne Zelensky doit intervenir à l'occasion d'un débat sur le film “la journée de la jupe”. La veille le NPA, Alternative Libertaire et des féministes indigènistes ont menacé d'empêcher Anne Zelensky de s'exprimer. Au sein des instances dirigeantes du parti socialiste local on s’agite. Que faire ? Tout est organisé depuis plusieurs mois…. Pierre Izard,
  22. Entretien avec Chalha Chafiq sur le féminisme musulman et le relativisme culturel Chahla Chafiq a fui le régime Khomeiny en 1982 pour s'exiler en France. Auteur de différents ouvrages elle démonte le totalitarisme islamique, dénonce le port du voile et s'en prend au relativisme culturel qui s'impose dans nos sociétés. J'ai rencontré Chahla Chafiq il y a une dizaine d'années. Je vous propose de découvrir cet entretien. Les propos tenus par Chahla Chafiq sont malheureusement d'une grande actualité.
  23. Itw d'Emmanuel Sabatié sur son roman "Je ne vous oublie pas". Sociologue, auteur d’une recherche sur l’identité harkie, Emmanuel Sabatié a publié en 2011 "Je ne vous oublie pas". Un roman sur une famille d'Harkis vivant l'enfer dans l'Algérie indépendante. Un roman halluciné et hallucinant sur une mise à mort gommée par l’Histoire.
  24. Chronique d'une flambée raciste à Toulouse à la fin du XIXe siècle Dernière partie de notre sujet sur l'affaire des Gitanos.Dans cette seconde partie on continue en compagnie de l'anthropologue Emmanuel Stitou de intéresser à cet évènement. On s'interroge aussi sur l'histoire de l'intégration de gens du voyages à la France et les représentation que nous en avons. Vous pouvez retrouvez la première partie ici : https://traces.lepodcast.fr/toulouse-laffaire-des-gitanos-chronique-dune-flambee-raciste-a-la-fin-du-xixe-siecle-1-slash-2
  25. Chronique d'une flambée raciste à Toulouse à la fin du XIXe siècle Partie 1 L'anthropologue Emmanuel Stitou nous raconte comment, à la suite d'une bagarre entre un ouvrier et un gitan, un soir de septembre de 1895, une partie de la population toulousaine s'est soulevée contre les Gitans du Quartier San Subra ( aujourd'hui Saint Cyprien).
×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.