Jump to content

Constance

Member
  • Content Count

    54
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Constance

  1. Des histoires dramatiques autour de la séparation on en entend, on connaît tous quelqu’un à qui s’est arrivé, et malgré tout, certain•es d’entre nous continuent à se laisser déposséder de leurs droits parce que la loi française l’y autorise ou du moins ne le réprime pas. Ce n’est heureusement pas le cas de @Tiphaineetsoncrabe parce qu’elle a toujours insisté auprès de son ex-compagne pour faire les choses dans les règles afin de la protéger. Oui de la protéger car Tiphaine est la mère biologique de Louison, celle qui a tous les droits selon la loi. Elle le dit elle même, on ne sait pas de
  2. Vous avez été 14 couples et même plus, à répondre à mon appel de témoignage pour raconter votre rencontre dans cet épisode de la Saint Valentin. 14 couples qui m’ont livré l’intime de leurs premiers instants. Je suis curieuse vous le savez et il semblerait que vous aussi, alors si je vous dis que j’ai pris énormément de plaisir à réaliser cet épisode et à le produire, je pense que ça vous donnera un avant goût de la pépite que vous allez écouter. Attention ça dégouline d’amour, je ne vous spoile rien! Et il y en a pour tous, des rencontres dans des bars, au cinéma, sur des blogs, des foru
  3. Happy Valentine's Day Vous avez été 14 couples et même plus, à répondre à mon appel de témoignage pour raconter votre rencontre dans cet épisode de la Saint Valentin. 14 couples qui m’ont livré l’intime de leurs premiers instants. Je suis curieuse vous le savez et il semblerait que vous aussi, alors si je vous dis que j’ai pris énormément de plaisir à réaliser cet épisode et à le produire, je pense que ça vous donnera un avant goût de la pépite que vous allez écouter. Attention ça dégouline d’amour, je ne vous spoile rien! Et il y en a pour tous, des rencontres dans des bars, au cinéma,
  4. Comment ne pas s’interroger sur la perception de l’actualité par nos enfants? Je crois pouvoir dire que le bien être de nos bébés, bambins et ados, leurs émotions et leurs ressentis sont au coeur de nos préoccupations avant même leurs conceptions! Parce qu’on le sait, une partie de la société n’est pas prête à laisser nos familles vivre en paix, elle s’octroie même un droit de regard sur elles, voire un droit de les légitimer. Et pour cela, ils font du bruit, enrôlent leurs enfants à eux, et diffusent des propos violents qui peuvent arriver aux oreilles des plus petits comme des plus gran
  5. Aujourd’hui je vous retrouve pour traiter d’une question hautement sensible mais nécessaire parce qu’il me semble important d’informer pour réaliser des choix éclairés particulièrement quand ils concernent des enfants. Je me suis donc tournée vers Maitre Duret qui a gentiment accepté de traiter avec moi de la question de la séparation à mon micro. Si la question sentimentale n’est pas à débattre dans cet épisode tant il est évident que toute séparation est douloureuse pour toutes les parties, en revanche la question juridique est cruciale à envisager. Vous n’êtes pas sans savoir que la co
  6. Cette semaine, le podcast a eu 1 an, 1 an que le premier épisode est sorti, mais évidement un peu plus d’un an que l’idée maturait dans ma tête! Et j’ai eu envie de marquer le coup, déjà parce que je ne pensais pas, en le lançant que vous seriez chaque jour plus nombreux, plus fidèles derrière vos casques, et je vous en remercie. Ensuite parce que je ne pensais pas être capable de réunir une communauté aussi engagée, reconnaissante et bienveillante que la nôtre, et clairement c’est vous qui êtes le moteur de ce podcast. Vous êtes mon booster les jours où je suis un peu plus à plat, mon ét
  7. Je vous retrouve aujourd’hui pour découvrir la suite de l’épisode d’Aurelia et Charlotte, je sais que vous l’attendez avec impatience et pour cause. Aurélia et Charlotte ont eu le cran, le courage et la confiance pour pratiquer un geste courant dans le milieu de la PMA mais peu ou pas pratiqué dans une chambre à coucher. Et c’est la qu’on se rend compte de la puissance de notre désir du désir d’enfant dans nos couples. Alors bien sûr, Aurélia et Charlotte se sont renseignées, se sont formées et se sont entraînées pour cela, elles ont fait appel à de professionnels compétents et compréhens
  8. L’épisode d’aujourd’hui, comme je vous l’ai annoncé mercredi, aborde à nouveau une méthode de conception que nous avons déjà evoqué à plusieurs reprise: l’insémination artisanale. Dans les épisodes 2, 15 et 23, Floriane, Barbara et Marion vous explique,t pourquoi et comment elles ont opté pour cette méthode de conception. Oui mais cette méthode propose des variantes: La plus connue et la plus facile d’accès est l’insémination intravaginale. Celle pratiquée en milieu médical dans les centres de PMA ou dans les cliniques est l’insémination intra-cervicale, dont la particularité est de
  9. On se retrouve aujourd’hui pour clôturer le sujet de l’allaitement induit ou de la lactation induite avec Marion de @maisonsouslalune. Marion, vous avez pu faire sa connaissance dans l’épisode 23 de la saison 1 et elle vous a décrypter l’acronyme LGBTQIA dans l’épisode 3 de la saison 2. Dans ce nouvel épisode avec Marion, elle nous donne des pistes et des clés pour mener notre réflexion autour de l’induction de la lactation, elle nous partage leur vécu avec Maeva depuis l’arrivé de leur petit bout, concernant leur projet d’allaitement en duo, et finalement, nous livre leur remise en quest
  10. Je vous délivre aujourd’hui la suite de l’aventure lactée de Pauline, Chloé et Esmée, nous avons abordé dans cette partie de l’épisode, l’allaitement, la lactation induite et la totale spontanéité de sa mise en place, sans pression et surtout sans assistance médicamenteuse, l’haptonomie qu’elles pratiquent encore extra-utero. Elles construisent au quotidien leurs projets comme des plans de famille, leur cohésion est leur force. Leur réussite de cet d’allaitement induit spontané est admirable et enviable, et en cette période de fête, j’ai envie de vous souhaiter que vos envies les plus pro
  11. Bienvenue dans cet épisode surprise de Noël ! Un épisode bonus collectif, réalisé avec des filles très cools qui partagent une passion commune : le podcast. Dans cet épisode, on te dit tout sur l’envers du décor du monde du podcasting : nos grandes joies, mais aussi nos pires galères ! Parce que non, ce n’est pas un mythe, lancer son podcast n’est pas de tout repos ! C’est même carrément une aventure remplie d’adrénaline... Un peu comme une montagne russe ! Un projet excitant, génialissime, mais aussi riche en émotions et en rebondissements ! Fort heureusement, en plus de notre super comm
  12. Aujourd’hui je vais vous parler d’allaitement induit, un terme encore assez peu vulgarisé. Pour ma part, j’ y avais assimilé, comme beaucoup je pense, ces histoires de nourrices qui allaitaient des enfants qui n’étaient pas les leurs, bien souvent parce qu’elles étaient mères allaitantes aussi. J’ai aussi dû faire des amalgames, par méconnaissance je dois bien l’avouer, avec des histoires extraordinaires d’enfants ayant survécu à la perte de leur maman grâce à un allaitement intra familiale ou intra communautaire. Alors que réside dans ce simple terme la capacité extraordinaire de la femme à p
  13. La semaine dernière nous avons abordé les enjeux émotionnels, psychiques et physiques des parcours PMA et de la conception avec Natacha, psychologue spécialisé en périnatalité. Pour aller plus loin, et parce qu’il faut aussi le mesurer et l’avoir en tête, je vous partage aujourd’hui le témoignage d’Orianne et Coraline qui font parti des 1%. Vous savez? Ces fameux 1% de risque pour lequels on se dit tous que cela ne nous concerne pas, que ça n’arrive qu’aux autres. Même les cliniques ne sont pas insistantes sur ces risques et pour causes, ils sont minoritaires, mais loin d’etre minimes.
  14. On ne va pas se mentir, dès lors que l’on pense à concevoir un bébé, quelque soit notre couple, si un problème d’infertilité pointe le bout de son nez, généralement, il ne s’invite pas seul. Dans nos couples, l’infertilité est mécanique, nous le savons, nous savons que nous devrons passer par une manipulation qui sera accompagnée de nombreux questionnements, et de ce fait, la moitié de chemin est faite. Par contre, ces parcours ne sont pas anodins dans nos vies de couple ou de famille, parce que quand ça ne marche pas comme on l’avait envisagé, nous sommes soumis aux doutes, aux interroga
  15. La GPA a mauvaise presse, il faut bien se l’avouer. On entend de tout là concernant et surtout de bien vilaines choses. Évidement les témoignages que l’on retient sont surtout ceux qui marquent et donc ceux qui sont les moins enviables, un peu comme quand on regarde sur Google à quoi correspondent nos symptômes et qu’en plus on est un poil hypocondriaque. Alors on a en tête l’exploitation du corps des femmes, l’enfant non remis aux parents d’intention, le dédit aussi, des parents d’intention, le coût, qui est certain, la difficulté d’accès a ce type de procréation, on imagine se rendre dans de
  16. Cet épisode est le premier de la série enregistrée avec Marion de @Maison sous la lune, doula de formation et spécialiste de l’accompagnement des familles dans la maternité queer ou non. Il nous est apparu nécessaire de réaliser un épisode complet sur le lexique qui nous entoure pour définir nos identités, nos genres et nos sexualités. Évidement, loin de notre idée de nous rentrer dans des cases, mais c’est un fait, ce vocabulaire existe, aussi parce que certains d’entres nous ont besoin de se définir. D’autres par contre, au contraire, se refuseront à définir une personnalité en un seul mot,
  17. Episode Hors Série dans le cadre de la journée de sensibilisation au deuil périnatal Cet épisode est un hors série enregistré dans le cadre de la journée de sensibilisation au deuil périnatal. Il y a des personnes qui jalonnent votre vie, dont vous vous rappelez dans certaines circonstances, dans certains lieux. Pour moi, c’est le cas de Ioulia, que j’ai rencontré au conservatoire quand j’étais enfant. Elle parlait peu de son histoire, c’était une enfant discrète et surtout reconnaissante, c’est le souvenir que j’en avais. Et malgré cela, elle était lumineuse, tant et si bien qu’en pass
  18. Je ne sais pas vous, mais moi j’ai toujours eu l’impression que les États Unis avaient une longueur d’avance sur nous concernant la possibilité de concevoir pour les familles homoparentales. Des 1995 et la diffusion en France de la série Friends, le ton est donné. Le premier épisode intègre instantanément une famille homoparentale, celle de la ex-femme de Ross avec sa compagne et leur fils commun, et je crois me souvenir que cela m’avait paru hallucinant a l’époque. Inconcevable en France. La liberté des couples homosexuels, que je découvrais a ce moment là dans les Chroniques de San Francisco
  19. J'adore cette citation: « Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait » Mark Twain Je parle systématiquement d’adoption dans les épisodes, d’adoption par le conjoint. Par contre c’est la première fois que je vais aborder l’apparentement d’un enfant à un couple femmes. La première fois pour la simple et bonne raison que c’est encore une forme d’accès à la parentalité qui reste marginale dans nos familles. Clémence et Anais se sont rencontrées il y a 8 ans, elles se sont lancées dans leur projet 1 an et demi après leur rencontre. Aujourd’hui elles sont les heureuses
  20. Pour donner le ton de cette saison et parce que je souhaitais avoir le ressenti d'une enfant au coeur de ma vie, notamment, je me suis confrontée au regard de notre fille sur notre famille. J'ai longtemps hésité, j'ai attendu, je l'ai laissé apprivoiser mon activité de podcasteuse, je lui ai demandé si elle voulait bien être mon invitée pour un épisode spécial. Par contre ce que je n'ai pas fait, spécifiquement pour ne pas biaiser son témoignage, c'est de l'informer des questions que j'allais lui poser, ni de la briefer sur les réponses que j'attendais. Je n'ai pas ou peu retouché
  21. (sans médicalisation de la conception) Depuis la diffusion de cet épisode, Marion et Maeva sont devenue Mamans. Elles ont fait la découverte de leur petit Soane chez elles, lors d'une naissance elle aussi la plus naturelle possible. Je dois dire qu'elles m'impressionnent par leur sérénité face à la découverte de la maternité, mais aussi par leur assurance dans les choix qu'elles font et l'ouverture d'esprit totale qu'elles manifestent pour ces derniers. Je vous invite d'ailleurs à aller découvrir le récit de leur accouchement sur son compte Instagram @maisonsouslalune. Je souhaite la bienven
  22. Il y a quelques jours, Léa annonçait sur son compte Instagram @leacr, qu'elle avait un projet fort. Si vous avez écouté cet épisode, vous savez deja que Léa accompagne des couples de femmes et des femmes seules dans leur projet de parentalité au Portugal (à titre gratuit, elle le précise et je le fais aussi). Dans cette lignée, elle a décidé de créer un guide papier afin de nous accompagner dans nos projets. Alors qui de mieux placée qu'elle pour se lancer un tel objectif? Je vous laisse (re)découvrir cet épisode afin de pouvoir vous faire un idée des personnes que sont Léa et Capucine, e
  23. Je crois qu'il s'agit de l'épisode qui vous a le plus touché. J'ai reçu beaucoup de messages pour évoquer cette construction de la famille. Je pense que c'est un choix qui nous interpelle car nous aimerions pouvoir l'avoir et le faire mais que nous sommes souvent trop craintifs.ves face a une loi qui n'encadre que peu et qui ne protège pas ce type de parentalité. Et pourtant quand on voit et qu'on ecoute Barbara raconter leur histoire, on ne peut que constater la réussite de ce modèle et si vous la suivez sur les réseaux, vous pourrez vous aussi vous rendre compte que cette famille respire le
  24. Durant cette pause estivale, je souhaite vous repartager les épisodes les plus marquants, pour moi, comme pour vous. Pour moi en vous en donnant les raisons, pour vous en tenant compte de vos retours en terme d’écoute ou de commentaires. Je vous laisse Re-découvrir cet épisode si important pour moi, car c'est le premier enregistré, celui qui m'a mis le pied à l'étriller, celui qui a essuyé les platres, mais aussi celui que auquel vous avez été le plus réceptif, celui qui à eu le plus de succès. Encore une fois Merci Floriane & Mélanie d'avoir cru au projet et de votre confiance
×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.