Jump to content

SuperCaddy

Podcaster
  • Content Count

    9
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

Recent Profile Visitors

177 profile views
  1. Heath Ledger vs Joaquin Phoenix Chose promise chose due : voici la seconde partie de notre épisode consacré aux meilleures interprétations du joker à l'écran. Après Cesar Romero, Mark Hamill, Jack Nicholson et Zach Galifianakis, l'heure est venue d'évoquer les performances (plus ou moins) remarquables d'Heath Ledger (The Dark Knight), Jared Leto (Suicide Squad) et bien entendu Joaquin Phoenix (Joker). Mais ce n'est pas tout puisque la série Gotham se fraie également un chemin dans nos échanges ! Si vous n'avez pas encore vu le dernier film en date, notez que seule les 30 dernières minutes de l'épisode y sont dédiées. Il vous est donc possible d'écouter tranquillement la première moitié sans crainte du moindre spoil. Notez d'ailleurs que même dans la seconde moitié, notre expert comics Max a bien pris soin de ne délivrer que des spoils mineurs... et presque systématiquement en les annonçant à l'avance. En principe, vous pouvez donc cliquer sur Play en toute détente. Générique : DJ Quads - A Bouquet of Roses Jingles et extraits : The Dark Knight, Gotham, Suicide Squad Pour compléter : Le passionnant article de Vulture sur la série animée Batman
  2. Histoire et anthologie du personnage À l'occasion de la sortie du film Joker, l'équipe de Top Moumoute revient sur l'histoire de ce personnage aussi déséquilibré que coloré. Max, amateur éclairé de comics et grand fan de l'univers Batman, nous accompagne pour examiner chacune de ses grandes interprétations à l'écran : petit écran avec Cesar Romero dans la série mythique des années 60, puis Mark Hamill au doublage dans la série animée des années 90 ; et bien entendu grand écran avec Jack Nicholson dans le film de Tim Burton, mais aussi Zach Galifianakis dans le Lego Batman de 2017. Où sont donc passés Heath Ledger, Jared Leto et surtout Joaquin Phoenix ? Ne vous inquiétez pas : nous poursuivrons notre anthologie dans une seconde partie qui traitera également du travail de Cameron Monaghan sur la série Gotham. En attendant, que vous soyez un mordu de Batman ou non, nous vous recommandons chaudement cette première partie riche en anecdotes et en découvertes. De notre côté, nous nous sommes régalés ! Générique : DJ Quads - A Bouquet of Roses Jingles et extraits : Batman (1989), Lego Batman (2017), Batman: The Animated Series Pour compléter : Le passionnant article de Vulture sur la série animée Batman
  3. Vieil ami de l'équipe, Claudio alias Pokeralho a écouté attentivement notre dernière émission et a décidé d'apporter sa contribution à notre panorama des spécialités culinaires portugaises. Une mine d'or pour tous les gourmands qui ont l'intention de faire un détour dans la péninsule prochainement. Les morues en plat Je pense que le Bacalhau a Bras est le meilleur marchepied, même si comme Tom je préfère une vraie "posta" de bacalhau. Moi je la préfère simple, grillée au barbecue, avec pommes de terre cuite à l'eau, oignons crus, ail et huile d'olive. En ce qui concerne la morue au four, je vous conseille de goûter le Bacalhau a Broa, une morue gratinée au fameux pain de maïs. Enfin en été, une Punheta de bacalhau (littéralement branlette de morue) ça passe très bien. De la morue crue effilochée avec oignon, ail, poivre et huile d'olive, le tout accompagné de tranches de pain à tartiner. Les hors d'œuvre Ma préférence va aussi pour le Pasteis de bacalhau, même si je n'ai pas encore goûté ceux "recheado c/ queijo da serra". Il existe aussi les Rissois, beignets en forme de demi-lune, farcies de viande hachée persillée, jambon/fromage ou encore mini-crevette sauce crémeuse... mais ma préférence va pour ceux farcis au cochon de lait mariné. À mi-chemin entre le hors d'oeuvre et le plat de crustacés, on a aussi la Sapateira recheada, un tourteau farci avec ses toasts. La charcuterie Il faut absolument goûter au Presunto portugais. Tout le monde parle de Jamon Ibérico et de Pata Negra, mais au Portugal aussi on se débrouille bien avec le cochon. On a des bons chouriços, moi j'adore ceux qu'on peut braiser. Les fromages On a le Queijo da Serra, fromage AOC provenant du point culminant du Portugal, la Serra da Estrela. Je le préfère "amenteigado", coulant et onctueux, enfermé dans un linge pour retenir la pâte. On casse la croûte du dessus, une cuillère et hop on tartine son pain. Sinon il existe beaucoup d'autres fromages moins connus au Portugal, souvent des mélanges, étonnants, de lait de brebis et vache, qui donne des fromages équilibrés. Aux Açores (même si il est distribué dans tout le Portugal), on déguste aussi un très bon fromage AOC de vache : le Queijo São Jorge. La junk food Pour la Francesinha, c'est clairement notre plat plaisir junk food typique. Et oui, l'intérêt c'est clairement la sauce à la bière légèrement piquante. Pas la triple couche de viandes différentes (jambon, saucisse, steak...). C'est à faire une fois dans sa vie et forcément accompagné d'une bière bien fraîche. Si il devait y avoir un "kebab portugais", ça serait clairement la Bifana ! Des lamelles de porc finement coupées, marinées dans une sauce délicieuse et servies dans un pain rond typiquement portugais. À chaque sortie de bar/boîte, ou au bord des routes fréquentées, il y'aura toujours, de la nuit au crépuscule, une roulotte pour te délecter de ce met. Moi je l'aime simple, mais on peut y ajouter du maïs frit, des champignons émincés... Il existe d'autres sandwiches comme le Prego no Pão, le "hamburger portugais" : steak dans un pain et sauce moutarde "anglosaxonne", la sucrée quoi. Je pense aussi au Cachorro, hot-dog que le Portugais aime agrémenter de chips paille, ou au Pão com chouriço, un pain farci de chorizo portugais et cuit dans un four au feu de bois. Et enfin dans certain coins, le Panado no pão, une escalope de porc/poulet marinée au citron et panée dans un pain. Mon premier stop à la sortie de l’aéroport de Porto. Les plats de poisson La Caldeirada/Cataplana de Peixe (ragoût de poisson) c'est très bon. Le Arroz de Marisco (riz aux fruits de mer) aussi , mais mon préféré reste le Polvo à Lagareiro, un poulpe cuit puis grillé au four ou barbecue, agrémenté de pommes de terres rôties, oignon, huile d'olive... Il faut aussi se faire un plateau de fruits de mer au Portugal, que ce soit dans une Cervejaria (brasserie) ou dans un resto spécialisé. Non seulement vous trouverez des coquillages et crustacés différents, ou cuits de manière différentes, mais surtout c'est beaucoup moins cher que dans d'autres pays ! Les plats de viande Le Cozido a Portuguesa est une valeur sûre si le "chouriço" à l'intérieur est bon et parfume le pot-au-feu. J'aime beaucoup les Tripas a moda do Porto, mais ça c'est mon coté provençal. Autre plat dont les Portugais raffolent, mais moi moins, c'est le Pica no chão/Arroz de Frango : du poulet et du riz cuit à l'étouffé dans un bouillon agrémenté du sang de la volaille... En ce qui concerne la Feijoada (cassoulet), je préfère dorénavant la brésilienne, faite à partir d'haricots noirs et de poudre de manioc, et qui souvent sert d'accompagnement à ce qui est ma viande préférée : la Picanha ! Un morceau de pointe de rumsteak qui n'existe qu'au Portugal et en Amérique du Sud, dû à la coupe différente du bœuf. Plat légendaire de la région centre : le Leitão a Bairrada, un cochon de lait rôti badigeonné d'une sauce très poivrée à base de saindoux, et servi avec des rondelles d'oranges, des frites en forme chips. À manger sur la nationale reliant Coimbra et Aveiro. À Coimbra, on mange aussi de la Lamproie (pas fan) ou de la Chanfana : du chèvre/agneau cuit à l'étouffée dans une casserole d'argile placée dans un four à bois, le tout mijoté dans une sauce au vin. Mais pour tout dire, mon plat préféré ça reste les Rojões : un plat de porc en gros morceaux cuits au four avec pommes de terre, "grelos" (brocolis-rave) et "farinheira" (tripes farcies d'une farine à pain et paprika) Encore un p'tit creux ? Dans les plats "hybrides", la Carne de Porco Alentejana c'est clairement mon coup de cœur : des petits morceaux de porc bien épicés au paprika et cumin, accompagnés de pommes de terre au four... et des clams et palourdes ! Le Caldo Verde c'est aussi un coup de cœur perso : cette soupe qui se boit au milieu de la nuit dans les repas familiaux, les festins traditionnels... et même les mariages ! Elle s'accompagne d'un bon vin rouge qui tâche, servi dans un bol. À la Toussaint, on le boit aussi avec des châtaignes grillées. Boulangerie-pâtisserie, les petits gâteaux... Coté boulangerie, vous avez parlé de la bourrue Broa : un pain de maïs qui est clairement meilleur en cuisine pour gratiner qu'en dégustation. Au Portugal, le format baguette n'est pas démocratisé. Ce sont surtout les petits pains, Trigos, qui sont consommés. Mais pour moi, le top du top c'est le Pão d'Agua : une recette composée d'une plus grande proportion d'eau qui rend la croûte et la mie exquise. Mention aussi au Pão de Caco, pain de l'archipel de Madère que j'ai pu engloutir en hamburger avant d'embarquer pour les iles "Berlengas". Je ne m'en suis toujours pas remis. Coté pâtisserie, les Pasteis de Belem/Natas. Tièdes, forcément. Et il faut les manger là-bas. La queue est certes dissuasive, mais c'est assez rapide et la salle et les arrières salles peuvent contenir jusqu’à... 400 places ! Il y a même des endroits où l'on voit les pâtissiers préparer et enfourner des centaines de pasteis. Et je confirme pour le lendemain de cuite... Pâtisserie typique de la Venise du Portugal, Aveiro, les Ovos moles : des jaunes d’œufs bien sucrés et entourés d'un biscuit fin type Ostie. C'est spécial, mais avant les parcours en péniche, ça passe. Sinon les Queijadas sont parfaites pour déambuler entre les palais de Sintra. Enfin le Pão de Lo, gâteau aux œufs spongieux mais très aérien et pas bourratif. Pour le reste, les pâtisseries portugaises sont assez bourratives, trop crémeuses et grasses. Quelques desserts de Nöel sont néanmoins à goûter comme l'Aletria, Mexidos, Leite Creme, Rabanadas... Et si on buvait un coup ? La bière n'est pas fameuse pour l'instant, mais les blockbusters ne sont pas aussi fades que la Kro quand même. Tout ça se boit bien frais sur une terrasse. Coté vin, c'est assez facile de distinguer les vignobles. On a le Vinho Verde blanc, produit entre les fleuves Minho et Douro, vin jeune fruité et pétillant accompagnant très bien les volailles, poissons et crustacés... ou en apéritif l'Alvarinho blanc, provenant des rives du Minho, coté Portugal et Galice, qui est pour moi le meilleur vin blanc du monde. Pour les vins rouges, les meilleurs sont produits dans l'Alentejo, et pour les muscats c'est dans la région de Setúbal. La région du Douro se met à produire aussi des bons vins en plus du fameux Porto. La région centre aussi en produit des bons, qui s'accompagne avec leurs plats typiques. En terme de liqueur je conseille le Licor Beirão, fait à base de plantes de la région Beira-Interior du Portugal et qui s'utilise aussi dans les cocktails. Et forcément la Ginjinha, dans des cups en chocolat. Que ce soit à Lisbonne ou à Obidos, cette liqueur de cerise est à découvrir. Je vous conseille aussi de goûter à la Sangria Branca pour accompagner un apéro dînatoire ou des tapas. Attention enfin aux eaux de vie artisanales : le Bagaço, ça peut piquer !
  4. Il est pas frais mon poisson ? Après les plats au fromage et les pizzas, l'équipe de Top Moumoute revient à une thématique culinaire : les plats portugais. Morue, palourdes et flans : attendez-vous à une émission bien grasse, tant sur le plan du contenu que de la forme. Et pourtant, pour une fois, nos chroniqueurs ont un peu de légitimité pour aborder ce sujet. On pense en particulier à Fred, né dans la péninsule et pas avare en anecdotes d'enfance. Histoire de rester dans le thème de la gastronomie, la deuxième partie de l'émission est pour nous l'occasion de mettre à jour notre classement des émissions TV de cuisine. Nous avons en effet été séduits par un programme de Netflix : The Chef Show, une petite pépite qui est l'œuvre de Jon Favreau. Amateurs de bonne bouffe, jetez-y un œil ! Quant aux autres, il suffirait que vous soyez fans de Marvel et des films de super-héros pour également y trouver votre compte. On ne vous en dit pas plus... Comme à l'accoutumée, n'hésitez pas à vous étonner ou vous plaindre sur Twitter ou à l'adresse montopmoumoute@gmail.com. De notre côté, on vous donne rendez-vous dans deux semaines pour un classement plus orienté pop culture. Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous dans les tout derniers instants de notre émission du jour ! Générique : DJ Quads - A Bouquet of Roses Jingles et extraits : Astérix et Obélix contre César, The Chef Show, À Pleines Dents
  5. Avec Patrice de Binouze USA Dix mois après notre épisode consacré à la filmographie de Quentin Tarantino, nous mettons à jour notre classement à l'occasion de la sortie de Once Upon A Time In Hollywood. Autant vous le dire tout de suite : le visionnage du film dans les salles obscures vous est plus que recommandé si vous souhaitez profiter pleinement de ce nouvel épisode. À défaut, vous passeriez sans doute à côté d'une belle expérience... Pour disséquer les performances de Leonardo DiCaprio, Brad Pitt ou encore Margot Robbie, nous avons une fois de plus fait appel à un ami podcasteur expatrié du côté de la Louisiane : Patrice de Binouze USA. Ses anecdotes vont une fois de plus vous régaler, tout comme sa capacité à créer des dissensions dans l'équipe. Car oui, si un consensus s'est vite dégagé autour de OUATIH, notre invité s'est mis en tête de revoir les positions au classement de The Hateful Eight, Reservoir Dogs ou encore Inglourious Basterds. Il n'en fallait pas plus pour que ce projet de minisode devienne un épisode à part entière. Comme à l'accoutumée, n'hésitez pas à vous étonner ou vous plaindre sur Twitter ou à l'adresse montopmoumoute@gmail.com. Soyez tout de même indulgents : contrairement à nos habitudes, cet épisode n'a fait l'objet d'aucune préparation ni recherche préalable. Afin de conserver un maximum de fraîcheur, nous avons en effet choisi de l'enregistrer quelques minutes seulement après le visionnage du film, au beau milieu de la nuit. Au passage, un grand merci à Tom qui a consenti à sacrifier quelques heures de sommeil pour le bonheur de vos petites oreilles. Générique : DJ Quads - A Bouquet of Roses Jingles et extraits : Once Upon A Time In Hollywood ; The Good, the Bad and the Ugly (Ennio Morricone)
  6. Leurs meilleurs sketchs Les vacances sont finies ! Top Moumoute revient avec dans ses bagages un épisode totalement glucose consacré aux meilleurs sketchs de la Télé des Inconnus. Cette émission culte a bercé l'enfance de Tom, l'adolescence de Caddy et la jeunesse de Fred. Un parfum de nostalgie flotte donc naturellement sur nos échanges tantôt cordiaux, tantôt plus musclés. Avec à la clé de nombreuses imitations pas toujours irréprochables. Au-delà du classement des dix meilleurs sketchs télévisés du trio, nous établissons également des florilèges improvisés de leurs films ainsi que de leurs chansons. L'occasion de mettre des mots sur l'amour que nous portons à Didier Bourdon, acteur au génie comique souvent bien supérieur au talent des réalisateurs avec qui il collabore. Mais tout cela, après tout, ne nous regarde pas... Comme d'habitude, n'hésitez pas à vous étonner ou vous plaindre sur Twitter ou à l'adresse montopmoumoute@gmail.com. Non seulement on ne se vexera pas trop, mais en plus on relaiera peut-être votre message lors de notre prochaine émission. Générique : DJ Quads - A Bouquet of Roses Jingles et extraits : La Télé des Inconnus (Didier Bourdon, Bernard Campan, Pascal Légitimus, Paul Lederman)
  7. Promis, on revient très vite ! Les vacances de Top Moumoute sont avancées de quelques semaines, mais on vous promet qu'elles ne dureront pas tout l'été. La pause ne concernera d'ailleurs que le montage et la diffusion des épisodes, car les prochaines sessions d'enregistrement sont elles déjà en cours de préparation. À très bientôt les amis, et d'ici là n'hésitez pas à rattraper votre retard !
  8. La moins bonne saison de la série ? Après avoir classé les meilleurs épisodes de Black Mirror dans notre précédente émission, l'heure est venue de se pencher sur le film Bandersnatch ainsi que la cinquième saison diffusée par Netflix. Ces productions sont-elles du même calibre que les meilleurs épisodes de la saga ? Méritent-elles de se hisser dans notre top 10 ? Quel est notre sentiment global sur cette saison ? Que lui reproche-t-on ? Autant de questions épineuses autour desquelles notre trio a choisi de ne pas s'écharper : désolé, mais le consensus s'est imposé de lui-même ! Comme d'habitude, n'hésitez pas à vous étonner ou vous plaindre sur Twitter ou à l'adresse montopmoumoute@gmail.com. Non seulement on ne se vexera pas trop, mais en plus on relaiera peut-être votre message lors de notre prochaine émission. Générique : DJ Quads - A Bouquet of Roses Jingles et extraits : Right Where It Belongs (Nine Inch Nails), Black Mirror S05E01-02-03 (Netflix)
  9. Notre classement des meilleurs épisodes de Black Mirror nous semblait irréprochable. Un grand merci donc à MagicEdika pour avoir fait entendre une voix dissonante à travers le long courrier qui suit. Il y a longtemps que je ne m'étais pas insurgé contre l'incongruité d'un classement. Grâce aux deux premières places de celui-ci, ça va être réparé. Quelle hérésie, que dis-je, quel non-sens de réserver les deux premières places d'un tel classement aux deux seuls épisodes qui n'ont rien à faire dans cette série ? Vous l'avez dit vous même : ce sont des anti Black Mirror. Vous le dites, mais vous les placez quand même premier et deuxième. SuperCaddy vous a bien entubés sur ce coup-là, car l'entubage vient bien de lui et de son coté mielleux à souhait ! Ses airs fleurs bleues et son amour d'au pays de Candy l'ont submergé d'émotions devant cet épisode sponsorisé par Roméo et Juliette et Kleenex. Je l'imagine le regardant dans son bain moussant, avec des pétales de roses et de l’encens qui fume. Ces épisodes ne devraient même pas être dans le top 10 puisqu'ils sont hors sujet ! Un épisode de Black Mirror comporte des critères qu'on ne peut lui enlever : la technologie, une vision d'un futur proche, un monde parallèle et une fin qui finit mal. Qui finit mal ! L'essence de Black Mirror, c'est le mélange de tout ça. Un épisode de Black Mirror ne peut pas finir bien ! Si au moins dans San Junipero, les deux pouffiasses finissaient par rencontrer Nordahl Lelandais... Tom, tu m'as particulièrement déçu. À un moment je t'ai entendu prononcer ces arguments : "Ces épisodes sont le contraire de la série, ce sont des anti-épisodes !". On sortait d'une tirade de SuperCaddy vantant les mérites d'un happy end. Tu étais mon héros car tu mettais en pièces ses arguments. Mais là, sentant qu'il perdait du terrain, SuperCaddy revint à la charge avec sa fleur encore posée sur l'oreille. Il sortit à nouveau cet argument qui à chaque fois convainc Fred du premier coup : "L'épisode est bien". Et là tu as craqué Tom. Tu as juste acquiescé. J'ai su à ce moment là qu'on allait avoir une calzone en tête d'un classement de pizzas. L'arnaque était passée. Le romantisme avait pris le pas sur le pragmatisme. Pire, l'ombre de Géneral était présente sur ce résultat final. 💌 💌 💌
  10. Un thème, un classement, quelques engueulades Un thème, un classement. Trois copains établissent le top 5 d'une catégorie : les albums de Queen, les films de Tarantino, les plats au fromage... On apprend des trucs (toujours), on rigole (souvent) et on se bagarre (parfois).
  11. San Junipero est-il le meilleur épisode ? Pas besoin d'être une midinette pour s'émouvoir devant San Junipero. Pas besoin non plus d'être un obsédé de science fiction pour apprécier Black Mirror ! Alors que la cinquième saison de la série débarquera très prochainement sur Netflix, l'équipe revient sur les quatre précédentes pour identifier leurs meilleurs épisodes. Un débat animé mais qui ne devrait pas trop spoiler les spectateurs accusant un retard de visionnage. Si vous n'avez jamais regardé Black Mirror, cette émission va vous donner envie de vous y mettre sans gâcher votre plaisir. Si en revanche vous avez déjà englouti l'intégralité des épisodes, vous risquez de pester (encore une fois) devant certains de nos choix de classement. Il faut s'y faire, c'est aussi ça Top Moumoute ! Comme d'habitude, n'hésitez pas à vous étonner ou vous plaindre sur Twitter ou à l'adresse montopmoumoute@gmail.com. Non seulement on ne se vexera pas trop, mais en plus on relaiera sans doute votre message lors de notre prochaine émission. Générique : DJ Quads - A Bouquet of Roses Jingles et extraits : Anyone Who Knows What Love Is (Irma Thomas), Heaven is a Place on Earth (Belinda Carlisle)
  12. La seconde partie de sa filmographie En matière de trahison, vous pensiez avoir tout vu avec le Red Wedding. Attendez donc d'entendre Tom et Fred s'écharper sur La Folie des Grandeurs et La Soupe aux Choux ! Dans ce second épisode consacré à la filmographie de Louis De Funès, les retournements de veste s'enchaînent et le ton monte. Il faut dire que de La Grande Vadrouille à Rabbi Jacob en passant par L'Aile ou la Cuisse, les classiques sont nombreux et les souvenirs d'enfance vivaces. Le cocktail parfait pour muscler les échanges. N'hésitez pas à vous étonner ou vous plaindre sur Twitter ou à l'adresse montopmoumoute@gmail.com de certains de nos choix de classement. Promis : on ne se vexera pas trop. Générique : DJ Quads - A Bouquet of Roses Jingles et extraits : Monsieur De Funès (2013) avec Alexandre Astier, Interview réalisée par Michel Drucker (INA), L'Aile ou la Cuisse, La Grande Vadrouille
  13. Les succès des premières années Louis De Funès est un immense acteur populaire qui a bercé toute notre jeunesse. Ses films passent et repassent à la télévision et continuent d'enregistrer des scores d'audience impressionnants. Alors bien sûr, certains spectateurs sont moins sensibles à ses pitreries et gesticulations. On vous le dit tout de suite : nous n'en faisons pas partie ! Dans cet épisode, nous reparlons donc un peu cinéma en tentant de classer les plus grands classiques de sa filmographie. Une entreprise ambitieuse qui prend forcément du temps : pour la première fois, nous avons donc choisi de consacrer deux épisodes à cette thématique. Celui-ci porte sur les débuts puis l'éclosion de l'acteur, avec Le Grand Restaurant pour dernier film examiné. Le second, dans deux semaines, se penchera sur tout le reste. Cette émission renoue aussi avec les joutes verbales et les arguments en mousse. Eh oui, impossible d'être tous d'accord face à la qualité de films qui font bien souvent figure de madeleines de Proust. Alors entre deux anecdotes et éclats de rire, le ton monte et ce n'est pas pour nous déplaire. Merci une fois de plus à Fred et Tom pour leurs contributions éclairées. N'hésitez pas à vous étonner ou vous plaindre sur Twitter ou par mail à l'adresse montopmoumoute@gmail.com de certains de nos choix de classement. Promis : on ne prendra pas la mouche ! Générique : DJ Quads - A Bouquet of Roses Jingles et extraits : Le Gendarme de Saint Tropez, Interview de Gérard Oury (INA), Interview réalisée par Michel Drucker (INA)
  14. Focus sur les évasions les plus inventives Une bagarre virtuelle avec Général, Fred qui perd la fibre, Tom qui enchaîne les grosses perfs dans ses tournois de tennis... Nous avons beaucoup de mauvaises excuses pour justifier cette longue pause, mais on vous demande pardon quand même ! Dans ce nouvel épisode, nous revenons sur le terrain des faits divers et abordons le sujet spécifique des évasions. Notre culture ciné fait la part belle aux mecs qui se font la malle, mais connaissez-vous les histoires vraies qui se cachent derrière La Grande Évasion ou Les Évadés ? Au fil de l'émission, vous vous rendrez toutefois compte que les évasions les plus rocambolesques n'ont pas forcément été portées sur le grand écran. Fred et Tom ont même rivalisé de recherches pour vous dénicher quelques récits particulièrement improbables. N'hésitez pas à nous signaler sur Twitter les éventuelles perles que nous aurions oubliées ! Si vous voulez nous donner un coup de main, inutile de nous envoyer de l'argent, des bonbons ou des masseuses thaïlandaises. Une évaluation sur iTunes suffira à faire notre bonheur. Et bien évidemment, nous restons à votre écoute par mail à l'adresse montopmoumoute@gmail.com. Ne vous faites pas prier ! Générique : DJ Quads - A Bouquet of Roses Jingles et extraits : Évasion avec Sylvester Stallone et Évasion 2 avec... Sylvester Stallone
  15. De la nostalgie et beaucoup d'amour pour Freddie Mercury Dans cet épisode, nous parlons de notre amour pour un groupe dont la musique nous accompagne depuis toujours : Queen. Peut-être êtes-vous allé voir Bohemian Rhapsody au cinéma. Peut-être même avez-vous apprécié le film. Ce n'est pas notre cas pour tout un tas de raisons, dont quelques-unes sont d'ailleurs évoquées durant l'épisode. En revanche, ce visionnage nous a incité à revenir le temps d'un épisode sur l'histoire de Queen et sur la construction de la discographie de Freddie Mercury et sa bande. Plus qu'un simple classement de leurs albums, c'est une immersion dans l'industrie musicale des années 70 et 80 que nous vous proposons aujourd'hui en compagnie de David alias Introl, un vrai spécialiste de la question. Si vous voulez nous donner un coup de main, inutile de nous envoyer de l'argent, des bonbons ou des masseuses thaïlandaises. Une évaluation sur iTunes suffira à faire notre bonheur. Et bien évidemment, nous restons à votre écoute sur Twitter et Facebook, ainsi que par mail à l'adresse montopmoumoute@gmail.com. Ne vous faites pas prier ! Générique : DJ Quads - A Bouquet of Roses Jingles et extraits : Queen, Queen et encore Queen
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.