Jump to content

Le Village Pop

Podcaster
  • Content Count

    145
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Le Village Pop

  1. Vampire Weekend "A Punk" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Vampire Weekend "A Punk" Texte : Aujourd’hui tu pars en sautillant, ta journée parait devoir être débraillée, décoiffée. La route devient une vaste marelle que tu parcours à cloche pied, retombant jambes écartées à intervalles réguliers. Défiant les habitudes, tu ne feras pas demi-tour sur celle-là qui mentirait si elle affirmait mener au ciel. Ce mode de déplacement réclame ta pleine attention et te permet d’oublier les tracas qui, cette nuit encore, s’étaient invités jusque sur ton oreiller. Ta concentration
  2. Songdog "A Ukulele Whizz Looks Back" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Songdog "A Ukulele Whizz Looks Back" Texte : Le réveil est difficile ce matin, tu es embrumé quand monte cette délicate mélodie qui attire ton oreille. Le rythme à trois temps correspond bien à ton humeur et se prête à la déambulation ; tu as le temps, tu vas le prendre. Le paysage, pourtant si familier se mêle aux ruelles galloises pour figurer le décor possible d’une mélancolie, non encore complètement définie, mais néanmoins déjà partagée avec les musiciens qui ici t’enchantent. Tu es si occupé à
  3. Alain Bashung "A Ostende" (avec Jean-Paul Roy & Marc Ribot) Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Alain Bashung "A Ostende" (avec Jean-Paul Roy & Marc Ribot) Texte : Hier pas de départ au travail en musique, les vacances ont commencé. Reproche me fut fait, dont acte. Qu’il est bon d’avoir le temps de goûter chaque mot, chaque bribe de poésie et de se laisser envahir par les doux contours mélodiques de la guitare. Laisse entrer en toi les images, autorise à ton esprit la divagation, lâche donc prise ; tu as le droit… Yesterday no music to work, the holidays have st
  4. The Cramps "Surfin' Bird" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de The Cramps "Surfin' Bird" Texte : Tu t’es fait avoir une fois de plus. Depuis la reprise, l’été s’écoulait en pente douce, ta démarche suggérait la tong d’il y a peu, les rayons hésitants du soleil matinal magnifiaient le bronze de ta peau, un très léger souffle de vent froissait à peine les hibiscus piqués dans ta chevelure. La sérénité te seyait, tu n’as pas senti monter en toi la sourde inquiétude du possible débordement d’un futur agenda trop copieux, tu pourrais tout faire tranquillement. Et là, subitemen
  5. Calexico "Gypsy's Curse" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Calexico "Gypsy's Curse" Texte : Ce matin, tu balaies l’horizon lointain d’un regard pénétrant, ton visage buriné que parcourent quelques rides présente l’impassibilité de celui que le doute n’effleure qu’en de rares instants. Tu sens presque le chapeau sur ta tête, les bottes à tes pieds, le poncho sur tes épaules et le cigarillo entre tes dents. L’immensité s’offre à toi, cette profondeur de champ te permet d’entrevoir d’audacieuses possibilités que la poursuite de ton chemin n’empêchera pas. T’apparait alors
  6. Marc Ribot "Caravan" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Marc Ribot "Caravan" Texte : Ce matin tu suis la caravane, espérant recharger tes batteries à son rythme. Tu choisis une interprétation épousant au plus près les soubresauts d’un monde à bout de souffle. Toute chaotique qu’elle paraisse être, la musique ne s’éloigne pas tant que ça de sa géniale origine. Les percussions jungle te donnent une belle énergie que tu espères n’être pas celle du désespoir. Tu tressailles à chaque explosion de lave de l’éruptive guitare. Ton corps tressaille, ta gestuelle évoque la posse
  7. A breathing soul is beautiful (C'est beau une âme qui respire) VIPop #30 ... On the borders of various musical influences, Spain has invented a unique "flow" that is recognisable among all ... And behind this "flow" and the meticulous arrangement of these musical notes, it's the breathing of Josh Haden's soul that can be heard, deaf, deep, difficult, before bursting into the light, again and again ... Powerfully beautiful ... Rarely has music demonstrated as much as here that it's co-substantial with the nature of human destiny. ... Come and listen to the rare words of Josh Haden ... M
  8. Devendra Banhart "We All Know" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Devendra Banhart "We All Know" Texte : Ce matin tu as choisi pour t’accompagner un de ceux qui remirent, il y a presque vingt ans, la guitare en bois sur le devant de la scène avant de montrer l’étendue de son éclectique talent. Cet enchainement d’accords t’émeut toujours bien qu’il constitue la trame d’un nombre considérable de morceaux. L’évidente générosité du chanteur te réchauffe et te donne l’allant qui te manquait il y a encore quelques minutes. La quiétude que dégage le morceau tranche avec le tou
  9. Jacques Tati "Mon Oncle" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Jacques Tati "Mon Oncle" Texte : Empruntons aujourd’hui le vélosolex de mon oncle et flânons un peu. Le maraîcher pousse une charrette à bras, un rayon de soleil fait chanter l’oiseau, les garnements remplissent leurs tâches de garnements, les chiens courent en bande, le poisson crachote son jet, le progrès progresse progressivement, les voitures rutilent, les usines tournent … l’ouvrier est encore fier. Let's borrow my uncle's bike today and let's stroll around a bit. The market gardener pushes a handcart
  10. The Lounge Lizards "Well You Needn't" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de The Lounge Lizards "Well You Needn't" Texte : Aujourd’hui le temps est venu. Toi qui chemines depuis toujours sur la pointe des pieds, sans faire le moindre pas de côté, explose les cadres ! Laisse les pièces du puzzle qui te constitue s’éparpiller. Fait fondre, à la chaleur de ton désir brulant d’éclatement, la glue de sociabilité et de conformisme qui les a scellées. Poursuis les méandres accidentés du rythme, bouge, saute, décolle avec le sax, tu es sauterelle, tu es nuée de sauterelles ! Tu de
  11. Daniel Darc "Je Me Souviens, Je Me Rappelle" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Daniel Darc "Je Me Souviens, Je Me Rappelle" Texte : Aujourd’hui la mélancolie t’a pris par surprise. Etonnamment tu en perçois la face lumineuse et non l’habituel tunnel ténébreux. Tu la confonds trop souvent avec la tristesse, tu en considères désormais la possible légèreté. C’est en calèche sonnaillante que tu empruntes ce matin le chemin. A son rythme, tu ouvres des yeux bienveillants sur le monde. La brise emporte avec elle des bribes effilochées de rêves. Et si tout était encore possib
  12. Dashboard Hula Girls "World's End" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Dashboard Hula Girls "World's End" Texte : Ce matin tu as décidé de partir avec de nouveaux amis, récemment présentés par ton dealer de musique préféré. Leur propos est grave, mélancolique, mais la tristesse ne l’envahit pas tout à fait. La voix du chanteur, comme en équilibre au bord d’un précipice de larmes, dégage une lumineuse gravité juste retenue par la chaleur de son équivalent féminin. Tu te laisses tranquillement porter, ton cheminement est léger, tu comptes sur la musique pour atténuer le bl
  13. Mark Lanegan & Isobel Campbell "(Do You Wanna) Come Walk with Me ?" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Mark Lanegan & Isobel Campbell "(Do You Wanna) Come Walk with Me ?" Texte : Aujourd’hui le trajet se fera la main dans la main, avec Isobel ? avec Mark ? avec Isobel et Mark ? qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse, qu’importe l’orientation, pourvu que la tendresse… Ton air sera serein, ton regard ouvert sur le monde et ses possibles, les nuages gris auront quitté un temps l’étroitesse de ta boîte crânienne pour s’échapper en d’admirables volutes, tes pas
  14. The Specials "A Message to You Rudy" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de The Specials "A Message to You Rudy" Texte : Aujourd’hui tu as de nouveau 16 ans et tu accroches des badges à damier au revers de ta veste, tu ressors le chapeau. Autrefois tu ignorais l’histoire, les anglais avaient donc inventé le ska, tant pis pour Dandy Livingston. Pour la démarche, il t’importe de dépasser le sautillement pour tendre vers une souplesse où le plié du genou n’oublie pas que sous l’apparente gaieté, pointe le désabusement. Tu profites pleinement de ce déplacement dont le style évo
  15. Talking Heads "Totally Nude" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Talking Heads "Totally Nude" Texte : Tu frissonnes un peu, était-ce vraiment une bonne idée d’aller jusqu’au bout de l’idée de nature. Et pourtant, cette caresse du vent, tes gestes soudain libérés, cette impression de démarche déliée… même pas besoin de vertu pour te draper. Tu en aurais presque oublié que tu étais un animal urbain ; les regards amusés, outrés ou gênés de tes compatriotes te le rappellent avec insistance. Pourtant « totally nude », la traduction semblait évidente, mais peut vraiment faire
  16. A man, his struggles ... And it's the music that wins (Un homme, ses combats ... Et c'est la musique qui gagne) VIPop #29 Discovering the music of Benjamin Adair Murphy was a real pleasure ... If he currently lives in Mexico City, his music is a totally successful syncretism of various American music ... Blues, folk, rock, country, soul, jazz, he succeeded in appropriating all these styles to take us, without ostentation, on a road that is his own, which crosses the United States from East to West and lists its treasures, but which also notes its lacks and denounces its sufferings ...
  17. La dream-team (... ou presque) Présentation du n° 155 par l'équipe de chroniqueurs. Musique (par ordre d'apparition) : Alex Chilton ("Bangkok"), Lane ("Discovery None"), Crocodile Boogie ("Jim"), Departure Lounge ("Australia"), David Fenech & Klimperei ("Tarzan En Tasmanie"), Ronnie Lane ("Don't You Cry For Me"), Extraa ("A Flower And a Man"), Parker Dulany ("Magick Pack"), Marc Minelli ("Hipshake & Liquors"), Stuart Moxham & Louis Philippe ("Fighting To Lose"), Dolph Chaney ("If I Write It Down"), The Reed Conservation Society ("Nowhere Girl"), Sarah Amsellem ("In My
  18. Doug Quattelbaum "If You've Ever Been Mistreated" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Doug Quattelbaum "If You've Ever Been Mistreated" Texte : Ce matin tu as choisi une musique qui souvent t’accompagne comme l’évident reflet de tes états d’âme, pourtant ce n’est pas ça qui t’a motivé à le faire mais la simplicité avec laquelle tu as eu accès à l’artiste dont longtemps tu as cherché les enregistrements, le plaisir de la quête remplaçant peu à peu celui de sa découverte sur une compilation. Pourquoi lui ? peut-être pour la profondeur de sa voix, les réponses heurtées de s
  19. RZA "Ghost Dog Soundtrack (RZA's Theme)" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Drugstore "RZA - Ghost Dog Soundtrack (RZA's Theme)" Texte : Aujourd’hui le voyage sera furtif, les déplacements discrets et néanmoins élégants. Pour la gestuelle tu as le choix entre le ninja aérien, le shadow boxing éthéré ou le voguing décomplexé. Tu arboreras le visage de celui qui a trouvé le chemin. N’oublie surtout pas de t’arrêter pour observer l’envol de l’oiseau, le saut du chat, le regard surpris de ton contemporain devant ta soudaine apparition. Today's travel will be stealthy,
  20. Sam & Dave "Soul Man" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Sam & Dave "Soul Man" Texte : Une énergie peu commune s’est emparée de toi ce matin, des fourmillements montent de tes pieds jusqu’à tes hanches puis au reste de ton corps. Le groove te saisit, comme attendu, désiré en ce lieu accueillant qu’est devenu ton corps dansant. Tu hésites, tu titubes, tu esquisses quelques pas maladroits puis …. Tu te lances : Et un et deux step step turn turn et jump et jump et un et deux… An unusual energy took hold of you this morning, tingling from your feet to your hips and
  21. Les Primitifs Du Futur "La Femme Panthère Et l'Homme Sandwich" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Les Primitifs Du Futur "La Femme Panthère Et l'Homme Sandwich" Texte : Ce matin, une fugace apparition en songe du grand dab, çui qui tournait et fraisait, qui guinchait au Balajo, jouait du piano à bretelles, sculptait à l’opinel, fumait du gris et causait comme écrivait Frédéric Dard. Alors, aucune hésitation avant de poser une gapette sur mon occiput, de jeter mon sac sur mon épaule et me lancer sur la route en tournoyant. Ce trajet serait préférable à deux car comme le
  22. Le Village Pop

    Nico

    Impressions autour d'une empreinte indélébile (Impressions around an indelible imprint) - (french version) VIPop Special #1 ... Au début était le livre de Pierre Lemarchand "Nico - The End" ... Puis, comprenant que nous ne pourrions ajouter quelque chose de significatif à ce livre d'une densité rare, nous avons pris le parti d'en faire tout autre chose, tout en gardant sa partie biographique comme colonne vertébrale ... Et il nous a alors semblé pertinent d'aller voir les traces laissées par son oeuvre auprès de musiciens ou écrivains ... Nous espérons que la diversité des témoignages
  23. Drugstore "Say Hello" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Drugstore "Say Hello" Texte : Depuis quelques temps, tu t’interrogeais : n’étais-tu pas en train de devenir asocial ? Cependant, ce matin, l’évidence du besoin de l’autre te pousse à saluer tes prochains sans distinction. Te revient alors en tête un refrain noyé dans la fuzz, une voix d’une solide fragilité, un refrain où les marges deviennent le centre d’intérêt. Il te semble que peu à peu pointe l’évidence que les derniers peuvent être les premiers, que ceux qui ne sont rien deviendront tout. Rasséréné par ces s
  24. Tom Waits "In The Neighborhood" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Tom Waits "In The Neighborhood" Texte : Aujourd’hui allons-y en procession, en défilé, en masse mouvante ; c’est toi qui tiens la grosse caisse de la fanfare du cirque, le cœur est lourd mais tes pas soulèvent dans la poussière des particules d’étoiles, des fragments d’espoir. Le brinquebalement te semble, en de fugaces moments, un bercement, l’harmonie te pousse à d’inopportunes pensées d’infini. Today, let's go in procession, in parade, in a moving mass; it's you who holds the bass drum of the cir
  25. Elvis Costello "(I Don't Want To Go To) Chelsea" Bulle - quelques pensées baladeuses autour de Elvis Costello "(I Don't Want To Go To) Chelsea" Texte : Aujourd’hui tu ne veux pas y aller. Tu revêts l’habit du sale gosse, les genoux cagneux et écorchés, l’air revêche, les cheveux mal peignés, la morve au nez, l’amabilité de la teigne ; ça suffit, faut pas t’emmerder, non mais oh dis-donc ! et puis ….. ben tu y vas. Today you don't want to go. You're dressed like a brat, your knees knocked and scratched, you look surly, your hair badly combed, snot in your nose, the kindness o
×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.