Jump to content

lepodcast

Podcaster
  • Content Count

    29
  • Joined

  • Last visited

1 Subscriber

About lepodcast

  • Birthday 04/21/1971

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Podcasts
  1. Entretien avec Marc Valenduc, le co-fondateur avec Pierre Massol de cet OVNI du Podcast. Le Paris Podcast Festival réunit de nombreux podcasteurs et podcasteuses sur 4 jours. La compétition officielle permet à certains acteurs indépendants et aux labels (producteurs de podcasts) d'inscrire leurs podcasts dans les différentes catégories proposées comme la révélation, l'apprentissage, la conversation, le documentaire et j'en passe. Cela permet par ce biais de mettre un coup de projecteur sur des pépites. Mais certains ne savent même pas que la compétition existe et mériteraient sans nul doute
  2. Point sur ce qui a été fait : les erreurs à éviter, les réussites à confirmer. Que reste-t-il à faire pour développer le monde du podcast ? C’est le sujet central de cette nouvelle Room. Alors, c’est assez dangereux de poser la question. Parce que le travail est titanesque. Ce qu’il reste à faire, c’est un peu les Douze travaux d’Hercule. Je vais me limiter à 7. À chaque jour suffit sa peine… #1 Encourager la création d’une plateforme francophone souveraine Apple Podcasts et Google Podcasts c’est bien mais, avouons qu’une plateforme 100% francophone ou mieux 100% française, ce serait
  3. Aujourd’hui : Doit-on préparer son interview ou comment bien faire ? Un nouveau "Billet acidulé" dans cette nouvelle Room sur ClubHouse proposée par l'équipe du magazine LePOD. Aujourd'hui, mercredi, on m'a demandé de vous parler de la technique de l'interview. Un sujet qui mériterait un livre entier à lui seul ! Comme le disait François Rabelais, je vais tenter d'en tirer la "substantifique moelle" ! Je vais utiliser une parabole pour illustrer mon propos. L’interview, c’est toujours un coup en 3 bandes, comme au billard. En 3 bandes parce qu’il ne faut jamais l’oublier, l’interview es
  4. Aujourd’hui : L’art de rédiger - entre narration et cliffhanger. Dans le monde du podcast, c’est une drôle d’idée de penser qu’il est nécessaire de prioriser l’écriture à la voix. D’ailleurs pourquoi perdre du temps à écrire alors qu’il faudrait d’abord se concentrer sur tout ce qui concerne la production sonore ? Voilà le postulat de départ. Je vais essayer de vous démontrer l’inverse. Que l’écriture d’un podcast doit toujours être la première étape d'une longue aventure… our bien comprendre la démarche, il faut répondre à cette question : que peut-on écrire avant d’enregistrer son pod
  5. Aujourd’hui : Comment bien se préparer à lancer son podcast ? Une nouvelle fois, je vais m'appuyer sur cette phrase de Michel Déon : "La lecture n'est pas un acte facile. Elle exige un engagement, de la solitude, de l'attention, de la curiosité, une disposition d'esprit". Pour le podcast, c'est la même chose... Primo, j’aurais tendance à croire qu’avoir des projets, est une bonne chose. C’est une façon de se motiver et de sortir de la routine. Il y a deux moments dans l’année où l’on peut élaborer des projets et surtout les enclencher : en septembre pour la nouvelle saison et en janvier
  6. Aujourd’hui : Partagez les 3 podcasts que vous adorez + écoute en live. Voilà un sujet qui n’est pas forcément abordé. C’est bien dommage. Il concerne la découvrabilité des podcasts. Ou l’art et la manière de découvrir des podcasts engageants, intéressants et, plus encore, qui répondent à vos choix, à vos goûts et à vos envies du moment, à vos envies dans l’instant. On connaît tous cette douloureuse expérience qui consiste à passer beaucoup de temps à chercher le podcast qui répondra à nos envies et assouvira notre curiosité et notre appétit. On y consacre beaucoup d’énergie parce que c
  7. L’originalité à tout prix Après 53 rooms depuis janvier 2021 et plusieurs milliers de participants, les rooms du POD. repartent de plus belle à partir ce mercredi 8 septembre. J'y interviens dans le cadre d'un billet acidulé que je vous propose de retrouver également ici, sur mon blog. Ce mardi, les participants m'ont demandé d'évoquer l'originalité... D’abord, j’ai ouvert mon dictionnaire pour comprendre la signification du mot originalité. J’y ai trouvé : "Caractère de ce qui est original, d'une personne originale"… Clairement, ça ne nous aide pas vraiment. Pour ne pas être forcément
  8. Fin de saison du ClubHouse Voilà c’est donc le moment de tirer un trait sur cette saison sur ClubHouse autour de la thématique du podcast. Nous vous avons proposé une cinquantaine de Rooms le lundi, le mardi et le vendredi. Un rythme soutenu pour expliquer cette thématique qui bouillonne et aussi pour vous donner envie de vous lancer dans l’aventure… Alors, on ne va pas une énième fois rappeler ce que l’on disait il y a encore quelques jours… Les espaces conversationnels, dont ClubHouse s’inscrira comme un des acteurs historiques, sont des médias qui répondent à une saisonnalité. Clubho
  9. Un podcast bien produit, c'est un podcast bien accompagné Si vous vous sentez l’âme d’un talent ou si vous êtes persuadé d’être un podcasteur émérite, vous pouvez toujours aller frapper à la porte d’un studio. Vous aurez peut-être la chance que votre podcast soit produit, diffusé et monétisé sans prendre de risques financiers. Sur le papier, cette possibilité est sympathique. En réalité, c’est un vrai parcours du combattant que seuls les meilleurs podcasteurs terminent. Quelles sont les exigences d’un producteur ? Et quelles sont les raisons pour lesquelles ce producteur vous ferait con
  10. C'est Open Bar sur ClubHouse Cet Open Bar est l’occasion de revenir sur l’outil ClubHouse et, plus largement, sur les espaces conversationnels qui ont émergé il y a quelques mois ou qui sont pour certains sur le point d’émerger. C’est assez surprenant ce qu’il s’est passé depuis le début de la crise sanitaire. On peut même s’interroger : ces espaces conversationnels auraient-ils connu un succès similaire, si le Covid-19 n’était pas venu bousculer nos habitudes… ClubHouse est apparu comme l’espace confessionnel de référence depuis le début de cette année. Mais c’est probablement une nais
  11. Ouvrez votre boîte à outils ! Commençons par un proverbe français qui pose les bases du sujet : "Les bons outils font les bons ouvriers". Ça fonctionne pour tous les métiers et pour tous les ouvriers. Je préfère utiliser le mot métier au mot "profession". Le métier, c’est un savoir-faire et une technicité. Le métier, c’est pour la vie. On n’en a qu’un seul. D’ailleurs, on le répète souvent "Douze métiers, treize misères". Autant donc disposer des bons outils pour faire du bon travail. Les bons outils sont indissociables du bon travail. Alors, on peut toujours réaliser un travail avec de
  12. Podcast : simple mais pas simplet En écoutant les uns et les autres évoquer leur arrivée sur le marché, en plein effervescence, du podcast en France, on peut noter une réaction récurrente issue de celle et de ceux qui se lancent dans l’aventure : la complexité. C’est ce qu’ils dénoncent régulièrement. Complexité des hommes et des choses pour paraphraser Fernand Braudel… Le marché du podcast a beaucoup de spécificités. Le fait qu’il soit animé par des acteurs n’ayant jamais mis le museau dans l’audio digital ou dans la radio, en est une. Beaucoup sont des novices de la production, des pr
  13. Le monde du digital est fait de solitude. La solitude du podcasteur est une réalité. Seul, il écrit, il enregistre, il monte, il produit et seul, il diffuse son podcast. Parfois, il est le seul à l’écouter. Le monde du podcast est fait de solitude. Elle est parfois nécessaire pour encourager la concentration. Mais, à la longue, elle peut souvent s’avérer être un redoutable adversaire et empêcher toute progression. Donc, vive l’émulation collective ! Et l’entraide ! Le collectif, c’est intéressant à partir du moment où on ne vous demande pas d’adhérer à des idées. Juste à des principes.
  14. Audiomeans. C’est le nom de l’entreprise que l’on reçoit aujourd’hui. Je trouve que ça sonne plutôt bien comme dénomination. Non seulement, ça sonne bien et, de plus, cette dénomination peut aussi être comprise en-dehors des frontières hexagonales et, en particulier, sur le marché américain ou anglais. C’est certainement d’ailleurs un choix délibéré… Dans ce billet, aujourd’hui, je voudrais très rapidement (parce que ce n’est pas le sujet du jour et que je vais être donc hors-sujet), je voudrais vous partager ma réflexion en lien avec les dénominations des entreprises qui gravitent auto
  15. Aujourd'hui, dans cette Room sur ClubHouse, nous recevons Maxime Piquette qui dirige la plateforme Ausha. Philippe m'a tout de même demandé de réfléchir à un court billet, comme j'en ai la charge, trois par semaine. Etant donné que Maxime abordera les nouveautés sur sa plateforme, j'ai fait le choix de partager avec vous ce que le terme "nouveauté" m’inspire dans l'univers de la radio et de l'audio. Un billet bref donc pas exhaustif ! D’abord, je voudrais partager avec vous un constat que l’on fait souvent à la radio. L’auditeur adore les surprises mais il a une sainte horreur des nouve
×

Important Information

By using this website, you accept the use of cookies in accordance with our Privacy Policy.